ALTO-STUDIO
 

Interview d'une société de capital risque 3I

Je ressort ce soir 3 vidéos avec monsieur Jean-David CHAMBOREDON, qui était Associé de 3I et en charge du département capital risque.

Ces différentes vidéos permettent de bien comprendre la logique des investisseurs, des sociétés de capital risque.

Aujourd'hui Jean-David Chamboredon est fondateur d'un fonds de financement: ISAI

ISAI est un fonds d'entrepreneurs qui rassemble plus de 70 entrepreneurs et qui a pour vocation de financer et accompagner des sociétés Internet à fort potentiel. Ensemble, ces entrepreneurs reconnus réunissent une somme d'expérience, de compétence, de savoir-faire, d'expertise... assez unique qu'ils souhaitent apporter à quelques entrepreneurs soigneusement sélectionnés.

Les fondateurs sont persuadés qu'apporter des conseils opérationnels et stratégiques à un moment particulièrement clé de la vie d'une entreprise permet de franchir efficacement les étapes et d'accélérer le développement de cette entreprise. Ils espèrent ainsi favoriser l'émergence de futurs champions, les sociétés internet qui seront demain les leaders de leur secteur.

Avec plus de 65M€ sous gestion, chaque année ils sélectionnent des entreprises différentes portées par des équipes remarquables. Différent, remarquable, c'est ce que veut dire ISAI en Japonais.

La première interview d'une douzaines de minutes environ présente:

1- le métier et l'activité de 3i

  • historique, localisation, origine des fondateurs
  • dĂ©finition et prĂ©sentation des interventions en Capital amorçage, risque, dĂ©veloppement et transmission (LBO)
  • poids respectifs de ces diffĂ©rents stades de dĂ©veloppement (risque, dĂ©veloppement, LBO) au sein de 3i...
2- Comment travaille t on au sein de 3I ?
  • les diffĂ©rentes fonctions : (chargĂ© d'Ă©tudes, chargĂ© d'affaires junior, associĂ©s)
  • un jeune Ă©tudiant peut il intĂ©grer votre structure ?
  • le parcours de monsieur Jean-David Chamboredon
  • les modalitĂ©s de rĂ©munĂ©ration des chargĂ©s d'affaires
  • les qualitĂ©s principales pour Ă©voluer chez 3I ?
Deux autres interviews sont Ă  votre disposition:

Partage propulsé par Wikio

 

Nouveau record de créations d'entreprises en mars 2009 grâce à la mise en oeuvre du régime de l'auto-entrepreneur

Carte de la franceSelon les statistiques publiées aujourd’hui par l’Insee, le nombre de créations d’entreprises a atteint un nouveau record historique de
47 121 en mars 2009 – soit plus de 1 500 par jour et 89 % de plus qu’en décembre 2008.

Cette augmentation du nombre de créations d’entreprises reflète notamment le succès du régime de l’auto-entrepreneur créé par la loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008.

 

Modèle de statut pour une SARL à associé unique

businessfinanceUn modèle simplifié de statut-type pouvant être utilisé par un associé unique, personne physique, qui assume personnellement la gérance d’une SARL (société à responsabilité limitée) vient de paraître au Journal officiel.

Afin d’uniformiser les statuts des EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée), l’article 56 de la loi de modernisation de l’économie (LME) a prévu que les statuts types, fixés par décret, servent désormais de modèle aux SARL à associé unique, sauf lorsque des statuts différents sont produits lors de la demande d’immatriculation de la société.

Le centre de formalités des entreprises (CFE) ou le greffe du tribunal de commerce doit remettre gratuitement ce modèle de statut au fondateur de la société.

Décret n°2008-1419 du 19 décembre 2008, JO du 27 décembre 2008 Légifrance

 

Les premiers résultats d’inscription au régime de l’auto-entrepreneur

Carte de la franceHervé Novelli s’est rendu ce matin dans le groupe PriceMinister pour rencontrer et répondre aux questions d’une cinquantaine d’auto-entrepreneurs. Il a dévoilé à cette occasion les premiers résultats d’inscription au régime de l’auto-entrepreneur et le dispositif de communication pour promouvoir le régime.

Depuis sa mise en place le 1er janvier 2009, près de 20 000 personnes se sont inscrites au régime de l’auto-entrepreneur.

Près des deux tiers des inscriptions (13 830 personnes) sont issues du site www.lautoentrepreneur.fr.

Les centres des formalités des entreprises (CFE) via les chambres de commerce et les chambres des métiers et de l’artisanat ont respectivement enregistré 4 250 et 1 300 demandes d’inscription.

Afin d'aider et d'accompagner les futures auto-entrepreneurs, ces derniers pourront poser toutes leurs questions via :

  • le numĂ©ro azur 0811 90 00 99 * qui sera opĂ©rationnel dès le mardi 20 janvier ;
  • une adresse Ă©lectronique : lautoentrepreneur@apce.com. Ce service gĂ©rĂ© par les experts de l’Agence pour la crĂ©ation d’entreprise (APCE) rĂ©pondra dans un dĂ©lai de 48h.
  • numĂ©ro azur ouvert tous les jours sauf le dimanche de 9h Ă  21h Ă  partir du 20 janvier.

Pour poursuivre sur le statut d'auto-entrepreneur je vous propose:

 

Premier gros bug pour le statut d'auto entrepreneur

Carte de la franceJe suis assez épaté par notre organisation administrative et politique.

Ce blog comme d'autres a soutenu le statut d'auto entrepreneur. Tout mécanisme permettant de faciliter la création d'activité, que ce soit dans une optique de captation de revenus supplémentaires ou dans le cadre d'une démarche-pré entrepreneuriale, est a saluer.

Sauf que depuis le 1 janvier 2009 nous assistons à une erreur assez considérable!!!

Alors qu'à longueur de médias on nous annonce que tous les activités seront éligibles ( commerces, prestations de services et professions libérales) dans les faits et toujours à ce jour le statut d'auto entrepreneur est interdit pour les professions libérales.

Qui rentre dans cette catĂ©gorie ? quelques exemples:

  • architecte
  • l'ensemble de la communautĂ© des consultants ( informatique, financier...)
  • coach
  • confĂ©rencier
  • designer
  • formateur
  • ingĂ©nieur informatique
  • ingĂ©nieur conseil
  • journaliste
  • professeur d'art...

Notons qu'il y a eu un bug préalable...

En effet sur de nombreux documents officiels était indiqué que pour les professions libérales les charges sociales seraient de 18,3%. Sauf qu'en lisant le décret d'application , je note que le taux retenu n'est plus de 18,3% mais 21,3 %....

Pour l'année 2009 on formule un souhait non ?: qu'il n'y ait plus de BUGS!!!!

Des articles en relation avec l'auto entrepreneur: