ALTO-STUDIO
 

Lozère Développement, recrute son chargé(e) de projets

Carte de la franceLozère DĂ©veloppement, agence de dĂ©veloppement Ă©conomique de la Lozère, mise en place Ă  l’initiative du DĂ©partement, recrute un (une) : ChargĂ©(e) de projets.

Chargé(e) de favoriser l’émergence de projets économiques (création et implantation d’entreprises nouvelles) en Lozère à travers une veille économique et des actions de promotion, d’approche directe, d’animation d’un réseau de décideurs économiques.

Missions :

Placé sous l’autorité du Directeur de Lozère Développement vous serez chargé(e)

- d’élaborer, proposer et mettre en oeuvre une stratégie annuelle de prospection d’entreprises,

- de crĂ©er un rĂ©seau de partenaires « ressources » pour dĂ©tecter les projets le plus en amont possible Ă  travers une veille Ă©conomique structurĂ©e,

- de mettre en oeuvre les opérations de promotion/prospection,

- de qualifier l’offre territoriale du département et de maintenir à jour des argumentaires thématiques,

- d’assurer les mises en relations nécessaires pour l’amorçage de l’accompagnement des projets dans le département. Votre travail de prospection reposera notamment sur la qualité de votre réseau professionnel et de la veille économique dont vous aurez la charge.

Profil :

- Diplôme d’études supérieures (bac+4, bac +5) à dominante commerciale ou développement économique

- Très bonne connaissance de l’entreprise, la pratique de l’anglais est un plus

- Maitrise des techniques et les outils du marketing et de la communication

- Qualités relationnelles pour mobiliser un réseau d’acteurs économiques riche

- Autonome, à l’aise en contact téléphonique, sens de l’organisation et de la planification

- Expérience indispensable en entreprise et en recherche d’investisseurs

Contrat :

Contrat à durée indéterminée - Cadre d’emploi des personnels des organismes de développement économique.

Poste basé à Mende – Forte mobilité

Recrutement Ă  partir septembre 2010

Contact:

SĂ©bastien OZIOL

Directeur

Lozère Développement - POLeN

Parc Technologique de Valcroze

48000 MENDE

T 04 66 45 33 01

s.oziol@lozere-developpement.com

 

Le 1er dialogue avec mon investisseur (Fiche 6)

businessfinance Dans la série "10 fiches conseils pour lever des fonds" nous avons eu une phase introductive avec "Les questions essentielles à toute démarche de financement",la fiche Comment et quand me faire connaître ? puis la fiche 2: Signaler mon entreprise auprès d’investisseurs potentiels, suivie de la fiche 3: Choisir les intervenants extérieurs à mon entreprise ,la fiche 4: Rechercher mon investisseur potentiel, la fiche 5 "Sélectionner son investisseur", enchainons maintenant sur la fiche 6 "Le 1er dialogue avec mon investisseur"


Une bonne compréhension des motivations et des attentes d’un investisseur est fondamentale pour bien cerner la façon dont il entend travailler avec les actionnaires principaux et l’équipe dirigeante.

1. Qu’est-ce qui vous intĂ©resse le plus dans notre secteur d’activitĂ© (type de produits et services,technologies spĂ©ciques, taille et croissance du marchĂ©, profils des clients, canaux de distribution, degrĂ© de concurrence, rentabilitĂ© attendue…) ?

2. Qu’est-ce qui vous intĂ©resse le plus dans notre entreprise (produits et services, technologies spĂ©ciques, portefeuille de clients, canaux de distribution, Ă©quipe humaine, partenariats spĂ©cifiques, croissance, rentabilité…) ?

3. Comment nous comparez-vous Ă  nos principaux concurrents (liste des concurrents, critères utilisĂ©s pour nous comparer, opinion sur les points forts relatifs de chacun…) ?

4. Comment vous ĂŞtes vous documentĂ© sur nos principaux concurrents pour former votre opinion ? Comment vous ĂŞtes vous documentĂ© sur nous ? ĂŠtes-vous prĂŞt Ă  signer un accord de confidentialitĂ© pour avoir accès aux informations requises pour votre « due diligence » ?

5. Quelle expĂ©rience de travail avec des sociĂ©tĂ©s comme la nĂ´tre avez-vous ? Pouvez-vous nous citer des exemples spĂ©cfiques ? Parmi ceux-ci, lesquels vous ont apportĂ© le plus de satisfaction ? Pourquoi ? Que pouvez-vous dire sur les autres ?

6. Comment envisagez-vous votre participation Ă  notre aventure commune ?

· Quel niveau d’investissement envisagez-vous ? Sous quelle forme ?

· Quel est l’horizon de temps de cet investissement ?

· En retour de cet investissement, quelle participation attendez-vous dans les organes de gouvernance de l’entreprise ?

· Quelle mĂ©thodologie utilisez-vous pour valoriser notre entreprise ?

· Quelle rentabilitĂ© minimum attendez-vous de votre investissement ?

· Seriez-vous prĂŞt Ă  faire un investissement supplĂ©mentaire dans quelques mois / annĂ©es si nous voulions rĂ©aliser une acquisition ou accĂ©lĂ©rer la croissance interne ?

7. Ă€ quelle occasion avez-vous actuellement – ou avez-vous eu dans un passĂ© rĂ©cent – des contacts semblables avec l’un de mes concurrents ?

8. Si nous n’arrivons pas Ă  Ă©tablir un accord de participation satisfaisant pour tous les deux, avec lequel de ces concurrents essaierez-vous de « faire affaire » ?

9. Qu’est-ce qui vous intrigue le plus dans notre entreprise ? Quelles informations additionnelles aimeriez- vous recevoir ?

10. Parmi les entreprises citĂ©es au point 5 ci-dessus, quelles sont celles que nous pourrions contacter ?

Une bonne compréhension de l’expérience de l’investisseur et des résultats obtenus dans d’autres cas permet de mieux comprendre l’apport respectif de chacun et la contribution que le nouvel investisseur pourra apporter au développement de votre société. Il est donc nécessaire d’engager dès le début un dialogue ouvert et constructif.

 

i>TELE et Marc Simoncini souhaitent offrir aux entrepreneurs la possibilité de promouvoir leur projet avec une émission TV

simoncini2Après plusieurs mois de retard ce nouveau programme télévisuel sera présenté par Capucine Graby et Marc Simoncini. Il mettra en avant une initiative originale du net ou des nouvelles technologies. Chaque entrepreneur aura quelques minutes pour présenter son projet et ses besoins. Marc Simoncini proposera ensuite un diagnostic rapide de la société.

Les personnes intéressées trouveront plus d'informations sur l'entrepreneur et son projet sur le site web de l'i>L@B.

Marc Simoncini est un "serial entrepreneur" de la nouvelle économie. Parce qu'il n'y aura jamais assez d'entrepreneurs, il lance aujourd'hui son i>L@B avec i>TELE pour vous aider à réaliser vos projets.

Si vous avez une idée de création d'entreprise dans les nouvelles technologies, si vous recherchez un financement pour votre société, des conseils ou tout simplement de la visibilité, envoyer votre candidature.

Après sélection, vous viendrez présenter votre entreprise sur i>TELE

Actualisation de Mai 2011: l'Ă©mission ne figure plus dans la grille des programmes.

Voir l'article: ArrĂŞt de l'Ă©mission de Marc Simoncini sur I>TELE?

D'autres articles en lien avec Marc SIMONCINI:

 

Retour sur le lancement du statut d'auto entrepreneur en 2008 par Hervé NOVELLI

Hervé NOVELLI, Secrétaire d'Etat chargé du Commerce, de l' Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises...avait présenté le 18 décembre 2008 à l’université Paris-Dauphine le statut de l’auto-entrepreneurdevant plus de 1 200 invités.

D'une dizaine de minute la vidéo ci-dessous, reprend la présentation générale par Hervé NOVELLI des objectifs et des avantages de ce statut, avec un point particulier sur les documents à remplir pour en bénéficer.



 

Raincampaign et Clean Tag...et le steet marketing

Cela fait quelques temps que je n'ai pas publié de billet un peu décalé.

Aujourd'hui intéressons nous au street marketing, ces techniques de communication qui n'utilisent pas les médias généralistes et qui sont développées dans la rue, au plus près des cibles, pardons des clients visés.

Commençons par le Raincampaign:

Cela consiste à utiliser le sol (un trottoir, un mur...) comme support de communication. L'originalité réside dans la soudaine apparition du message publicitaire. Ce dernier n'apparait que lorsqu'il pleut ou que le support est humide.






La société Continental pour insister sur l'adhérence de ses modèles de pneus par temps de pluie a bien sur été la première à utiliser ce concept original.

Poursuivons par le Clean Tag:

Pas besoin d'être fluently en anglais, presque tout est dans le titre. Le Clean Tag consiste à utiliser la pollution ambiante comme support..En effet nos routes, nos murs sont souvent noircis par la pollution. Alors un nettoyeur haute pression + un pochoir vous donne la possibilité d'écrire un message.

Le jet d'eau Ă  haute pression remplace la bombe de peinture...ce n'est pas Ă©cologique cela ?

Il y a un paradoxe...compte tenu du degré de pollution de notre environnement je ne suis pas certain que la durée de vie du message Clean Tag soit vraiment plus courte qu'un tag avec de la peinture...

Greenpace a utilisé cette technique; l'huile de coude remplace le jet à haute pression



Les collectivités locales "s'y mettent" également:

Profitant de la campagne d’information sur la nouvelle collecte du tri sĂ©lectif en porte Ă  porte, en partenariat avec la communautĂ© de communes « Les Rives de l’Odon », la mairie de Verson la eu recours au Clean Tag avec comme message: « Sacs jaunes : pensez au tri ».

Les lieux ont été choisis en fonction de la fréquentation des habitants. Les versonnais peuvent découvrir et constater cette action de communication: allée de l’Amitié (près du marché), aux sorties des écoles… ( lorsque l'on fait un billet il faut toujours être précis...)