ALTO-STUDIO
 

Hervé Novelli quitte le Secrétariat d’Etat au Commerce et aux PME

Carte de la franceHervé Novelli fut cité dans ce blog en tant qu'initiateur du statut de l'auto entrepreneur...d'ailleurs avec plus de 610 000 auto entrepreneurs cette mesure répond visiblement à une demande. D'ailleurs probablement plus à une demande de supplément de pouvoir d'achat que d'une véritable volonté de créer des entreprises.

Hervé Novelli est donc remplacé par Frédéric LEFEVRE (avocat d’affaires).

Ce billet constitue peut être une occasion de regarder la vidéo d'une dizaine de minutes ci dessous: "Retour sur le lancement du statut d'auto entrepreneur en 2008 par Hervé NOVELLI



 

Que c'est beau un père qui aide son fils à entreprendre

sourireDans ce monde de brutes un peu de fraternité, de solidarité intergénérationnel fait du bien...

Bon j'arrĂŞte cette introduction tout en miel pour en venir tout doucement au titre de l'article...

Vous connaissez tous le site my major compagny ?

Mais si le 20 novembre 2008 Michael Goldman et Simon Istolainen ont lancĂ© ce site qui proposait aux internautes de devenir eux-mĂŞmes co-producteurs d’artistes Ă©mergents en « misant » sur des musiciens.

Comme Ă  la bourse, les internautes pouvaient et peuvent toujours acheter des « parts » d’un groupe ou d’un artiste prometteur, et remporter la mise s’il gĂ©nère ainsi des bĂ©nĂ©fices. Pour ĂŞtre produit, initialement l’artiste devait attirer 70.000 € de mises de dĂ©part. Le premier heureux gagnant fut le chanteur GREGOIRE.

Son premier album "Toi + Moi" comporte plusieurs tubes (Toi+Moi, Rue des Etoiles, Ta main, Nuages et Danse). Avec plus d'un million d'exemplaires écoulés, il devient disque de diamant, et remporte la première place des ventes d'album en France pour l'année 2009.

MyMajorCompany et le fiston Michael on pu compter sur le soutien de papa ...papa Goldman, Jean-Jacques de son Prénom.

Comment ?

Tout d'abord lors du lancement du site une vidéo d'auto-dérision a été diffusée en première page de Dailymotion, partenaire de MyMajorCompany mettant en scène Jean-Jacques Goldman en chanteur raté...


Exclu : JJ Goldman
envoyé par MyMajorCompany. - Gag, sketch et parodie humouristique en video.

Puis avec le second album de Grégoire lancé ce lundi 15 novembre 2011...en effet Jean-Jacques Goldman et Grégoire chante en duo la chanson PROMESSE....

Quand on vous dit amis entrepreneurs qu'il faut savoir s'entourer, disposer de soutien, ne pas se refermer sur vous-mĂŞme.....faite comme Michael...pensez d'abord Ă  la famille.....

 

Des patrons emblématiques font de la publicité mais pour d'autres entreprises, chercher l'erreur

point interrogation A longueur de blogs et sur différents médias, on peut lire et entendre que les chefs d'entreprises ne sont pas suffisamment aimés en France...leur image n'est pas à la hauteur de ce qu'ils apportent à la société en terme de création d'emplois, d'innovation....

Ce diagnostic n'est pas faux, mais il tend peut être à disparaître, sinon comment comprendre que de plus en plus de marques utilisent l'image des chefs d'entreprises pour promouvoir leurs propres produits.

Un exemple avec DELL.

Il y a quelques mois DELL a créé le site internet Suivez Votre Voie avec une campagne de communication importante car presque tous les supports médias ont été mobilisés: presse, radio, affichage public....

L'originalité de la démarche réside dans "les acteurs" choisis:

  • Mathilde Thomas Fondatrice et PrĂ©sidente de Caudalie,
  • SĂ©bastien Leopold Fondateur et PrĂ©sident de Sunnco,
  • Marc Simoncini Fondateur et PDG Meetic,
  • Alain de Mendonça Entrepreneur et PDG Karavel-Promovacances.com,
  • Jean Mizrahi Fondateur et PrĂ©sident Ymagis

Comme vous le constatez il s'agit de 5 personnalités, 5 entrepreneurs reconnus...qui témoignent de l'importance de la technologie et des services "made in Dell".

Si l'on comprend tout à fait la démarche de DELL qui peut ainsi voir augmenter sa notoriété; vis à vis des entrepreneurs cela me semble moins compréhensible....

  • Peut ĂŞtre qu'en faisant de la publicitĂ© pour DELL indirectement ils font de la publicitĂ© pour leur entreprise ?

Pas évident si l'on s'arrête par exemple sur Mathilde Thomas Fondatrice et Présidente de Caudalie.

Caudalie est une entreprise qui développe une gamme de produit cosmétique à partir des pépins de raisins. En effet ces derniers contiennent des polyphénols dont les propriétés permettent de réduire jusqu’à 80% les effets des radicaux libres sur la peau. Les radicaux libre étant responsable du vieillissement prématuré de la peau.

Si je m'y connais un peu ce n'est pas en tant qu'utilisateur...mais en tant que conseiller d'une entreprise qui développe des produits anti-âge à partir de principes actifs issus également de végétaux.

La promesse de l'entreprise réside dans le mariage de l'efficacité et le respect de la nature. Autant citer sa créatrice " Depuis la création de Caudalie, je m'engage personnellement à mettre un maximum d'ingrédients naturels dans mes formules. Je privilégie les actifs naturels qui respectent l'environnement et qui sont biodégradables. Quand un actif ne répond pas à ces critères, je m'efforce d'en trouver un autre."

Vous l'aurez donc compris la consommatrice des produits CODALIE semble assez éloignée des contingences informatiques et autres problématiques liées au cloud computing...Et je suis presque certain que cette consommatrice lorsqu'elle rentre dans une pharmacie pour acheter une crème ne pense pas au Serveur PowerEdge vanté par la fondatrice de la marque. .

Alors pourquoi participer Ă  cette campagne de communication?

  • cela constitue un moyen pour les entrepreneurs de promouvoir leur propre image ?
  • ou basiquement cela constitue une rĂ©munĂ©ration personnelle supplĂ©mentaire ?

Quoiqu'il en soit l'entrepreneur qui réussi aujourd'hui représente en tant que tel une valeur marchande.

D'où le propos introductif: si les entrepreneurs sont considérés par les agences de communication et les annonceurs comme des cautions valorisantes pour promouvoir les produits des autres...l'image de ces derniers n'est donc pas si négative que cela.. CQFD...

 

Communiquer les informations sur mon entreprise auprès des capitaux risqueurs (fiche 7)

businessfinance Dans la série "10 fiches conseils pour lever des fonds" nous avons eu une phase introductive avec "Les questions essentielles à toute démarche de financement",la fiche Comment et quand me faire connaître ? puis la fiche 2: Signaler mon entreprise auprès d’investisseurs potentiels, suivie de la fiche 3: Choisir les intervenants extérieurs à mon entreprise ,la fiche 4: Rechercher mon investisseur potentiel, la fiche 5 "Sélectionner son investisseur", la fiche 6 "Le 1er dialogue avec mon investisseur", poursuivons avec la fiche 7 "Communiquer les informations sur mon entreprise".

Un investisseur entre dans le capital d’une entreprise après avoir évalué sa capacité à créer de la valeur. S’il est intéressé par l’entreprise, il souhaitera l’étudier dans le détail et demandera de nombreuses informations afin d’appréhender ses potentialités.

Il pourra aussi vouloir être associé à la gestion de l’entreprise, en tant qu’administrateur ou manager, une fois entré au capital, afin d’assurer une valorisation optimale de son investissement.

Les négociations s’engagent avec une lettre d’intention de l’investisseur ( memorandum of understanding).

Ce document précontractuel impose généralement à l’entreprise des investigations (sur les aspects financiers, juridiques, techniques (due diligence) destinées à permettre à l’investisseur de préciser sa première appréciation.

Suivent les négociations qui débouchent sur :

· le protocole d’investissement définissant les modalités d’entrée au capital de l’investisseur,

· la garantie d’actif et de passif attestant de l’exactitude des informations transmises,

· le pacte d’actionnaires définissant les relations entre les différents actionnaires de l’entreprise.



Celui-ci pourra conférer des droits particuliers d’information et de communication à l’investisseur comme, par exemple, un droit à consultation préalable ou un droit particulier d’expertise.

Avant de communiquer de l’information, il appartient à l’entrepreneur de :

· répertorier ses informations stratégiques et anticiper les demandes d’informations an d’assurer la cohérence et la sincérité des réponses,

· désigner un correspondant unique par lequel transitera toutes les demandes d’information,

· et surtout, imposer la signature d’un accord cadre de confidentialité qui pourra être assorti d’engagements de non sollicitation du personnel et de non concurrence. En pratique, il faut faire signer par l’acquéreur éventuel un acte par lequel celui-ci et ses conseils s’engagent à garder confidentielles et à ne pas exploiter pour leur propre compte toutes les informations portées à leur connaissance par l’entreprise.

Une rédaction par un professionnel du droit renforcera la sécurité juridique de ce document.

Au cours des investigations prĂ©alables, l’entreprise aura intĂ©rĂŞt Ă  encadrer et Ă  suivre leur dĂ©roulement en :

· regroupant dans un lieu unique ( data room) l’ensemble des documents communiqués pour la réalisation des vérifications,

· limitant cette période d’appréciation afin qu’elle n’empiète pas sur la phase de négociation,

· avertissant le personnel de l’existence de la mission en cours,

· contrôlant les possibilités d’accès au réseau informatique de l’entreprise (sécurisation de l’intranet, connexions Wifi , etc.) et les moyens de copie introduits par les vérificateurs (téléphone, scanner, micro avec webcam, etc.),

· rencontrant régulièrement les conseils de l’acquéreur afi n d’apprécier la crédibilité du projet engagé par l’investisseur potentiel.

Durant les négociations, un investisseur rencontre l’équipe dirigeante afin d’apprécier, après la phase analytique, des données plus subjectives (qualité du management, crédibilité de la stratégie, capacité d’innovation et de développement, valeur et motivation des collaborateurs, etc.).

Au cours de ces Ă©changes, de nombreuses informations sont communiquĂ©es sur les objectifs des plans stratĂ©giques, les programmes de recherche-dĂ©veloppement, l’état des diffĂ©rentes nĂ©gociations avec les prospects, les modalitĂ©s de recrutement du personnel, etc. Il est donc prĂ©fĂ©rable de :

· identifier le niveau de précision des informations que vous et vos collaborateurs pourront divulguer,

· si nécessaire, faire signer à vos collaborateurs un avenant à leur contrat de travail, cadrant les informations qu’ils peuvent communiquer,

· assister vos collaborateurs lors de ces rencontres et lister les informations transmises.

 

Gilles Carrez soutient l'amendement destiné à abaisser la réduction sur l’impôt sur la fortune (ISF) accordée pour les investissements dans le capital d’une PME

businessfinanceL’Assemblée nationale a adopté un amendement destiné à abaisser la réduction sur l’impôt sur la fortune (ISF) accordée pour les investissements dans le capital d’une PME.

Si cet amendement est confirmé un contribuable pourra déduire 50% des sommes investies au lieu de 75% comme ce fut le cas depuis 2007 avec le dispositif "ISF PME" intégré dans la loi TEPA.

Gilles Carrez qui soutient cette baisse la justifie en indiquant que le taux de déduction actuel de 75 % "ne conduit pas à des comportements d’investissements économiquement rationnels. On a vu des investissements dans des caves à vin”.

Il est vrai qu'il y a des abus; certains ont pu ainsi baisser leur niveau d'imposition non pas en investissement dans des entreprises, mais dans des projets peu risqués (programme d'installation de panneaux photovoltaïque...).

Mais classiquement on jette l'eau du bain avec le bébé...Car comme il y a des abus et bien corrigeons les...Ouvrons le dispositif qu'aux financements des entreprises de moins de 5 ans....en excluant certaines activités....

Encore une fois le financement des jeunes entreprises va en pâtir....