ALTO-STUDIO
 

Les pépinières et incubateurs d'entreprises évoluent avec Neuilly Nouveaux Médias

Carte de la franceVous connaissez probablement le concept de pépinière ou d'incubateur d'entreprises: ces structures qui proposent souvent de l'hébergement (bureau et/ou atelier) avec des services communs (salle de réunion, moyens de reprographie, secrétariat...) mais également et surtout un accompagnement par une équipe de consultants (chargé de mission) capable de conseiller le créateur sur des thématiques qui ne relèvent pas de ses compétences fortes (financement, aide à la définition du business model...)

L'offre de pépinière ou d'incubateur d'entreprises est variée que ce soit en terme de services proposés ou d'initiateur (privé, public).

Une offre particulière a attiré mon attention: celle de Neuilly Nouveaux Médias.

Neuilly Nouveaux Medias permet aux entrepreneurs innovants du domaine des nouveaux mĂ©dias :

  • d’être hĂ©bergĂ©s temporairement dans des grandes entreprises de Neuilly
  • de bĂ©nĂ©ficier d’un suivi personnalisĂ©.

Cette initiative a trois avantages :

  • mobiliser les grandes entreprises qui accueillent directement les crĂ©ateurs,
  • optimiser les ressources de la ville grâce Ă  des locaux mis gracieusement Ă  disposition par les partenaires
  • soutenir l’innovation dans des domaines d’activitĂ© porteurs de compĂ©titivitĂ© et de diffĂ©renciation

Qui se cache derrière Neuilly Nouveaux Medias ?

Neuilly Nouveaux Medias est une association loi 1901 composée de la Ville de Neuilly-sur-Seine, et de grandes entreprises implantées sur le territoire de Neuilly-sur-Seine.

Son objectif est de promouvoir et développer l’aide des grandes entreprises aux projets de créations dans le secteur des technologies de l’information, en hébergeant ces projets et en leur apportant des conseils d’experts et un tuteur.

Le rĂ´le des partenaires

Accompagnement

Les projets sélectionnés seront personnellement accompagnés et suivis par CMS Bureau Françis Lefebvre, Deloitte et Fidal.

HĂ©bergement

Les grandes entreprises neuilléennes qui mettent des locaux à disposition sont Chanel, Clarins, JC Decaux, Gras Savoye, Kurt Salmon, Michael Page, M6, Servier, Spie Batignolles, UGC, et Warner Bros.

Vous souhaitez déposer un dossier de candidature ?

Votre entreprise doit rĂ©pondre Ă  quatre critères :

  • elle a moins de trois ans ou est en cours de crĂ©ation en Ile-de-France
  • votre projet d’entreprise repose sur une innovation ou un service dans le secteur des nouveaux mĂ©dias : applications internet, informatique, jeux vidĂ©o, modĂ©lisation numĂ©rique
  • sa faisabilitĂ© est dĂ©jĂ  dĂ©montrĂ©e
  • vous avez un fort esprit d’entreprise

Le nombre de places disponibles Ă©tant limitĂ©, le processus de sĂ©lection se dĂ©roule en plusieurs Ă©tapes :

  • remplir le formulaire d’inscription en ligne
  • tĂ©lĂ©charger le formulaire d’inscription papier et le renvoyer par courrier postal Ă  l’adresse de NeuillyLab

Le comité de sélection jugera de la viabilité économique du projet, de la capacité de l’équipe dirigeante à le mener à bien et de son potentiel de développement.

HĂ©bergement

Une fois sélectionnée, la start-up sera hébergée et accompagnée dans l’une des grandes entreprises membre de l’association Neuilly Nouveaux Medias. En savoir plus sur Neuilly Nouveaux Médias

Contacts:

  • tĂ©l : 01 55 62 64 90
  • fax : 01 55 62 64 94
  • courriel : contact@neuillylab.com
  • Adresse : 171 avenue Charles de Gaulle 92200 Neuilly-sur-Seine
Partage propulsé par Wikio
 

Les aides financières ou fiscales: certaines dépendent de votre lieu d'implantation

businessfinanceLes entreprises implantées dans des zones d’aide à finalité régionale permanente (AFR), pour la période 2007– 2013, peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d’avantages fiscaux, notamment d’exonération de l’impôt sur les bénéfices.

En ce qui concerne les aides à l'immobilier leurs taux peuvent si votre entreprise est implantée dans une zone AFR ou pas (en zone AFR il est possible d'avoir le taux maximum..environ 30%)

La délimitation des zones AFR, qui datait de 2007, vient d’être modifiée, avec l’intégration d’une centaine de nouvelles communes et le retrait d’une centaine d’autres.

Ce zonage a pour objectif de contribuer au développement des territoires en difficulté en soutenant plus particulièrement les investissements productifs des grandes entreprises et PME ou la création d’emplois liés à ces investissements. Hors de ces zones, seules les PME peuvent être aidées sur leurs investissements productifs.

Décret n°2011-391 du 13 avril 2011, JO du 14 avril 2011 Légifrance

Partage propulsé par Wikio
 

Le Conseil National du Numérique: le meilleur endroit pour rencontrer des entrepreneurs connus

businessfinanceVous souhaiter "réseauter", rencontrer des entreprises qui comptent dans le secteur du web, des télécoms?

Alors il ne faut pas rater toutes les manifestations liées au Conseil National du Numérique.

L'objectif de ce Conseil National du Numérique?

Penser le développement du numérique de demain en s'appuyant sur les acteurs de terrain afin que les députés et plus globalement la sphère politique intègre mieux les problématiques de développement.

Autrement dit, avant de faire des lois (comme hadopi) il est préférable d'avoir une relation régulière entre les entreprises de la filière et les homme/femmes politiques.

Ainsi plusieurs thèmes seront étudiés: la protection des œuvres culturelles et de l’esprit, la fiscalité, le financement des start-up et des réseaux...

Quels sont les membres de ce Conseil ? ; membres intĂ©ressants Ă  rencontrer...:

  • Xavier Niel (Free),
  • Giuseppe De Martino (Dailymotion.com, vice-prĂ©sident de l’Asic),
  • Marc Simoncini (Meetic.com),
  • Gilles Babinet (CaptainDash, MXP4, Eyeka),
  • Patrick Bertrand (Directeur gĂ©nĂ©ral de la Cegid et prĂ©sident de l’Afdel),
  • Jean-Baptiste Descroix-Vernier (Rentabiliweb),
  • Frank Esser (SFR, prĂ©sident de la FĂ©dĂ©ration Française des TĂ©lĂ©coms),
  • Emmanuel Forest (Bouygues Telecom),
  • Gabrielle Gauthey (Alcatel-Lucent),
  • Pierre Louette (Orange),
  • Daniel Marhely (Deezer.com),
  • Alexandre Malsch (Melty.fr),
  • François Monboisse (Fnac.com, prĂ©sident de la Fevad),
  • Jean-Pierre Remy (PagesJaunes.fr),
  • Marie-Laure Sauty de Chalons (AuFĂ©minin.com),
  • JĂ©rĂ´me Stioui (Directinet et Ad4Screen),
  • Bruno Vanryb (Avanquest Software, prĂ©sident du collège Éditeurs de logiciels du Syntec NumĂ©rique),
  • Nicolas Voisin (Owni).
Partage propulsé par Wikio
 

Société d’Accélération de Transferts et de Technologie (SATT) en Languedoc Roussillon

businessfinanceLa Région Languedoc Roussillon va financer la création d’une Société d’Accélération de Transferts et de Technologie (SATT).

Ces sociétés qui ont été pensés par le gouvernement doivent sur tout le terroire valoriser les résultats de la recherche, le transfert de connaissances et de savoir-faire vers le monde socio-économique.

En Languedoc Roussillon cette société s'appellera AxLR est comprendra 12 actionnaires:

  • Etat,
  • UniversitĂ©s Montpellier I, II, III,
  • UniversitĂ© de Perpignan,
  • UniversitĂ© de NĂ®mes,
  • CNRS,
  • INSERM,
  • CEMAGREF,
  • IRD,
  • ENSCM,
  • Montpellier SupAgro

Cette société disposera d'un fonds appelé Fonds régional de maturation de 5 M€ destiné à financer le dépôt des brevets et développer le transfert de ces brevets vers le monde des affaires.

Partage propulsé par Wikio
 

PARIS BUSINESS ANGELS et ESSEC BUSINESS ANGELS s’associent

businessfinanceLe réseau des anciens (Alumni) des élèves de l' école de commerce ESSEC Business School vient de créer son groupe de Business Angels.

Dans cette dynamique, un partenariat a été mis en place avec Paris Business Angels, le réseau parisien qui a reçu récemment le Trophée du meilleur réseau de Business Angels en France, au cours du Congrès National organisé par France Angels.

Cette alliance s’inscrit dans la démarche entrepreneuriale de l’ESSEC Business School qui dispose notamment d’un incubateur qui a déjà contribué au développement de plus de 60 projets, et forme chaque année de nombreux entrepreneurs qui se lancent rapidement dans la création d’entreprises.

François Maroquene-Froissart, PrĂ©sident du groupe ESSEC Business Angels, annonce que « la crĂ©ation du groupe ESSEC Business Angels n’a pu se faire que grâce Ă  ce partenariat, qui nous permettra rapidement d’atteindre un niveau de qualitĂ© dans la gestion des dossiers entrepreneuriaux et dans le processus d’investissement. Il est important de s’allier Ă  un partenaire efficace et performant, qui a investi plus de 3,4 millions d’Euros en 2010, dans 26 entreprises.»

Tanguy de La Fouchardière, PrĂ©sident de Paris Business Angels, dĂ©clare que « ce partenariat avec le groupe ESSEC Business Angels renforce Paris Business Angels, grâce aux contributions des diplĂ´mĂ©s de cette Grande Ecole de Commerce renommĂ©e. Nous en attendons Ă©galement un apport important de projets innovants d’entrepreneurs issus de l’ESSEC.»

Comme vous l'avez compris ESSEC Business Angels, a pour objectif de mettre en relation des investisseurs,diplômés du Groupe l’ESSEC à la recherche d’opportunités de financements et des entrepreneurs à la recherche de capitaux qu'ils soient issus de l'ESSEC ou émanant de Paris Business Angels.

Si vous souhaitez poursuivre la lecture de sujets similaires, je vous propose les articles suivants:

Partage propulsé par Wikio