ALTO-STUDIO
 

22% des achats de Noël vont être réalisés en ligne dont 7% via un appareil mobile

Carte de la franceL’étude, commanditée par Kelkoo et réalisée par le Centre for Retail Research, établit les prévisions de ventes du commerce de détail sur la période de Noël en Europe. Et voici les résultats:

22% des achats de Noël vont être réalisés en ligne, dont 7% via un appareil mobile.

  • Les dĂ©penses de NoĂ«l des Français vont augmenter lĂ©gèrement cette annĂ©e pour atteindre en moyenne 521€ par foyer, ce qui reprĂ©sente une hausse de 1,8% par rapport Ă  2010
  • Cette annĂ©e, les foyers français devraient dĂ©penser en moyenne:

- vêtements et chaussures (201€, 34,2%),

- gadgets électroniques (70€, 23,5%),

- jouets (67€, 22,5%),

- produits cosmétiques (44€, 14,7%)

  • Les foyers britanniques devraient ĂŞtre les plus dĂ©pensiers parmi les EuropĂ©ens avec 784€ dĂ©pensĂ©s par foyer.
  • Pour la première fois en France, les achats mobiles reprĂ©sentent une part importante des dĂ©penses de NoĂ«l : 540 millions d’euros ou 7% du total des dĂ©penses sur Internet.

L'étude complète: http://presse.kelkoo.fr/noel-conso.html

Partage propulsé par Wikio
 

Data.gouv.fr: une mine d'or pour trouver de l'information

businessfinance Depuis quelques jours est ouvert Data.gouv.fr.

Il s'agit d'une plateforme française d’ouverture des donnĂ©es publiques (« Open Data »).

Ce portail unique interministériel est destiné à rassembler et à mettre à disposition librement l'ensemble des informations publiques de l'Etat, de ses établissements publics administratifs et, si elles le souhaitent, des collectivités territoriales et des personnes de droit public ou de droit privé chargées d'une mission de service public.

Data.gouv.fr est développé par Etalab, la mission sous l’autorité du Premier ministre chargée de coordonner l’action des administrations de l'Etat et d’apporter son appui à ses établissements publics administratifs pour faciliter la réutilisation la plus large possible de leurs informations publiques

Les donnĂ©es publiques recensĂ©es sur data.gouv.fr son rĂ©utilisable librement et gratuitement, dans les conditions dĂ©finies par la « Licence Ouverte / Open Licence ».

Data.gouv.fr est, Ă  l’heure actuelle, une 1ère version « beta » qui a vocation Ă  s’amĂ©liorer continuellement Ă  l’avenir. Pour mettre Ă  disposition toujours plus de donnĂ©es, plus facilement rĂ©utilisable, data.gouv.fr pourra automatiser progressivement la mise en ligne des donnĂ©es et leur actualisation. Un effort de long terme portera sur l’harmonisation des rĂ©fĂ©rentiels de donnĂ©es et de formats, et la gĂ©nĂ©ralisation de l’utilisation de formats ouverts.

Enfin, pour encourager la réutilisation des données proposées sur data.gouv.fr, la plateforme pourra s’enrichir d’espaces d’échanges entre ses utilisateurs et les administrations, de fonctionnalités étendues de recherche et d’accès, ou d’un espace dédié permettant de mettre en valeur les réutilisations de données les plus significatives.

Plus d'info: http://www.data.gouv.fr/

Partage propulsé par Wikio
 

Un concours en Ilde France pour aider les entreprises Ă  fort potentiel

businessfinanceVous êtes une entreprise à fort potentiel sur l'Ile de France? alors vous pouvez bénéficier pendant 3 ans:

  • D’un financement : une subvention rĂ©gionale pouvant atteindre 250 000 € pour financer vos axes de dĂ©veloppement prioritaires.

Les dépenses pouvant être financées:

- investissements de capacité et de modernisation (matériels et immatériels),

- protection de vos innovations : dĂ©pĂ´t et l’extension de brevets,

- dĂ©marche de dĂ©veloppement durable : Ă©tudes et investissements environnementaux,

- conseil, recrutement d’un responsable, etc,

- dĂ©veloppement Ă  l’international : salons, Ă©tudes de marchĂ©, V.I.E., recherche de partenaires, etc.

  • D’un accompagnement : un conseiller rĂ©alise le diagnostic de votre projet et vous suit tout au long de sa mise en oeuvre ;
  • D’un rĂ©seau : rejoignez les plus de 500 PME et partenaires membres du rĂ©seau PM’up

A QUI S’ADRESSE le CONCOURS PM’UP ?

  • Aux entreprises matures ou aux jeunes entreprises ayant au moins un exercice de chiffre d’affaires ;
  • Comptant de 5 Ă  250 salariĂ©s et moins de 50 M€ de chiffre d’affaires et/ou 43 M€ de bilan
  • ImplantĂ©es en Ile-de-France
  • Porteuses d’une stratĂ©gie crĂ©atrice d’emplois, de valeur, d’innovation, de dĂ©veloppement Ă  l’international
  • IntĂ©grant les enjeux du dĂ©veloppement durable dans leur stratĂ©gie de dĂ©veloppement

POUR DEVENIR LAUREAT PM’UP :

Le dépôt des candidatures se fait dans le cadre d’un appel à projet régional, diffusé sur le site www.iledefrance.fr/pmup à partir du 6 décembre 2011.

Après diagnostic, un jury composĂ© de personnalitĂ©s qualifiĂ©es sĂ©lectionne les projets ayant le meilleur potentiel :

  • de crĂ©ation de valeur et d’emploi
  • d’innovation
  • de dĂ©veloppement international
  • de dĂ©veloppement durable

Le dépôt des candidatures se fait uniquement en ligne à compter du 6 décembre 2011 au 25 janvier 2012 sur le site: www.iledefrance.fr/pmup

Secteurs d’activitĂ©s ciblĂ©s :

  • Eco-activitĂ©s : efficacitĂ© Ă©nergĂ©tique : Ă©nergies alternatives (biomasse, Ă©olien, photovoltaĂŻque, gĂ©othermie, etc.), bâtiment Ă  faible impact environnemental, rĂ©seaux Ă©nergĂ©tiques intelligents (smart grids), captage, stockage et valorisation du CO2, stockage de l’énergie (batteries), biocarburants, efficacitĂ© Ă©nergĂ©tique des produits, des process et des rĂ©seaux.
  • SantĂ© – sciences de la vie : dispositifs mĂ©dicaux, gĂ©rontechnologies, biotechnologies, recherche mĂ©dicale, logiciels et services dĂ©diĂ©s, pharmaceutique, E-santĂ©, nutrition et qualitĂ© de l’alimentation.
  • Technologies de l’information et de la communication : infrastructures et rĂ©seaux, dĂ©veloppement de logiciels et logiciels libres, cloud computing et virtualisation, matĂ©riels et services informatiques, green-IT, objets communicants, interfaces homme-machine, cartographie, calcul haute performance, sĂ©curitĂ© des SI , valorisation et intelligence des donnĂ©es, solutions de portail et communications unifiĂ©es, outils collaboratifs, banque et assurance.
  • Transport et mobilitĂ© durable : vĂ©hicule dĂ©carbonĂ©, intermodalitĂ© et systèmes d’information affĂ©rents, tĂ©lĂ©travail, mobilitĂ© en partage, automobile, aĂ©ronautique, spatial, ferroviaire, logistique, systèmes et logiciels embarquĂ©s, motorisation, Ă©quipements.
  • CrĂ©ation, culture, loisir mode : bijouterie – joaillerie, dĂ©coration, mĂ©tiers de bouche, mĂ©tiers d’Art, design, architecture, industrie cinĂ©matographique et audiovisuelle, musique, photographie, Ă©dition et imprimerie, rencontres et Ă©vĂ©nements professionnels.

Un autre appel à projet est programmé sur les mois de juin et juillet 2012 portant sur les secteurs suivants :

  • Eco-activitĂ©s - mesure, prĂ©vention et rĂ©paration des pollutions environnementales ;
  • CrĂ©ation numĂ©rique et digitale ;
  • Hautes technologies ;
  • MĂ©canique, matĂ©riaux et performance industrielle ;
  • SolidaritĂ©s et besoins sociĂ©taux.

Contact : pm-up@iledefrance.fr – 01 53 85 75 18

Partage propulsé par Wikio
 

L'observatoire du numérique est enfin créé

businessfinanceL'observatoire du numérique permettra a nos élus et administrations d'étudier le poids, les caractéristiques spécifiques de la filière économie numérique.

Ainsi nous aurons accès à des informations du type:

  • chiffre d'affaires,

Sur 2010 le chiffre d'affaires serait de 200 milliards d'euros....

  • effectif,
  • Pratiques et usages des particuliers et des entreprises...

Gilles Babinet, président du Conseil national du numérique (CNN) soutien cette démarche, "car il est important d'évaluer l'impact de l'économie numérique sur la croissance, sur la productivité et sur l'économie française."

Le comité d'orientation stratégique de l'Observatoire est co-présidé par Gilles Babinet et Guy Roussel, vice-président du comité stratégique de filière compétent pour les services et technologies de l'information et de la communication.

Sur Internet : http://www.observatoire-du-numerique.fr/

Partage propulsé par Wikio
 

Concours national 2012 : aide à la création d'entreprises de technologies innovantes

topLa vocation du "concours" est de détecter, de faire émerger des projets de création d'entreprises de technologies innovantes et de récompenser les meilleurs d'entre eux grâce à un soutien financier et un accompagnement adapté.

2 catégories de projets peuvent ainsi être présentées:

  • les projets " en Ă©mergence ", qui nĂ©cessitent encore une phase de maturation et de validation technique, Ă©conomique et juridique peuvent bĂ©nĂ©ficier d'une subvention d'un montant de 45 000 € maximum pour financer les prestations nĂ©cessaires Ă  la maturation de leur projet.

Tous les porteurs de projets, quels que soient leur nationalité, leur statut ou leur situation professionnelle peuvent concourir. Un porteur de projet est un particulier qui n'a pas encore créé.

  • les projets " crĂ©ation-dĂ©veloppement ", dont la preuve du concept est dĂ©jĂ  Ă©tablie et dont la crĂ©ation d'entreprise peut ĂŞtre envisagĂ©e Ă  court terme peuvent bĂ©nĂ©ficier d'une subvention d'un montant de 450 000 € maximum destinĂ©e les aider Ă  financer leur programme d'innovation.

Les dirigeants d’entreprises de technologies innovantes créées depuis le 31 mars 2011 (uniquement en catégorie "création-développement").

Depuis maintenant 13 ans, le ministère chargé de la recherche oeuvre pour favoriser la création d'entreprises innovantes et renforcer le soutien à l'innovation. Au fil des années le concours est devenu une des pièces majeures de ce dispositif de soutien à l'innovation.

La procédure pour participer sera la suivante:

Les dossiers seront disponibles sur les sites Internet du ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR) et d'OSEO à partir du 5 janvier 2012.

Ces documents pourront également être obtenus auprès des délégations régionales à la Recherche et à la Technologie ou des directions régionales d'OSEO.

ClĂ´ture du concours : 29 fĂ©vrier 2012

Contact OSEO:

Comme chaque année le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche a mandaté OSEO pour gérer et animer ce concours.

  • VĂ©ronique Bensemhoun, direction de l'Expertise: veronique.bensemhoun(@)oseo.fr

Bilan du concours:

  • Depuis 1999, les jurys ont sĂ©lectionnĂ© plus de 1. 800 laurĂ©ats.
  • 50 % des projets portĂ©s par ces laurĂ©ats valorisent des rĂ©sultats de la recherche publique.
  • Le concours contribue Ă  la crĂ©ation de quelque 120 entreprises de technologies innovantes par an.
  • Les entreprises du concours emploient en moyenne 7 personnes dont la moitiĂ© dans la R&D.
Partage propulsé par Wikio