ALTO-STUDIO
 

Les chefs d'entreprises ne sont pas assez rémunérés !

businessfinanceJe suis tombé sur une étude de l'insee fort intéressante: "Le salaire des chefs d'entreprises, moyennes et grandes".

L'étude indique plusieurs éléments:

  • sur les 2,2 millions d'entreprises la plupart des entrepreneurs n'ont pas le statut de salariĂ©,
  • Ainsi il y a en France 190 000 entreprises qui ont Ă  leur tĂŞte un chef d'entreprise ayant le statut de salariĂ© (PDG de SA de SAS, gĂ©rant de SARL minoritaire...).

De plus en 2005 le salaire annuel net moyen pour un chef d'entreprise salarié était de 49 700 € ,alors qu'un cadre salarié dans le privé percevait 44 600 €.

Ce faisant un chef d'entreprise salarié gagne 10% de plus qu'un salarié cadre, en général dans une grande entreprise.....

Alors on pourra me répondre qu'au-delà du salaire un chef d'entreprise dispose de deux autres système de rémunérations:

  • la plus value ultĂ©rieure qu'il rĂ©alisera lors de la vente de l'entreprise,

Dans la mesure où le groupe des chef d'entreprises salariés est constitué d'entreprises de petite taille, avec peu ayant le profil start up je ne suis pas certain que les plus values ultérieure soient importantes.

En ce qui concerne le versement de dividendes, là également je m'interroge compte tenu de la faible rentabilité de nos entreprises en moyenne je ne suis pas certain que les quelques dividendes versées compensent le risque pris par les petits entrepreneurs.

Finalement est ce raisonnable et rationnel de prendre beaucoup de risque pour avoir 10% de plus Ă  la fin du mois. Cette question se veut bien Ă©videmment provocatrice, non ?

Partage propulsé par Wikio
 

Innovation: Peindre les tuiles de nos maisons pour produire de l'électricité

recherchePourra-t-on un jour produire de l’électricité grâce à de la peinture photovoltaïque sur les tuiles de nos maisons ?

Sur le site http://lenergeek.com/ on apprend que chercheurs américains de l’université de Notre-Dame (Indiana) travaillent sur cette problématique.

Les principaux composés de cette peinture sont des nanoparticules de séléniure de cadmium (CdSe) et de sulfure de cadmium (CdS). Ces composés semi-conducteurs sont utilisés sous forme de boîtes quantiques, permettant un meilleur taux de conversion de l’énergie solaire en électricité.

C’est la première fois que l’on envisage de fabriquer de la peinture grâce à cette technique.

Les scientifiques de l’université Notre-Dame ont ajouté des nanoparticules de dioxyde de titane (TiO2) à ces composés afin de créer de la peinture photovoltaïque. Ensuite, à l’aide d’un simple pinceau, ils ont recouvert une surface transparente de cette peinture, nommée Sun Believable, avant de l’exposer à la lumière du soleil.

Les rendements sont pour l’instant très faibles (un dixième seulement de celui des cellules photovoltaïques classiques en silicium), mais les chercheurs entendent bien l’améliorer.

De plus, ils devraient utiliser d’autres composés, le cadmium étant dangereux pour l’homme et l’environnement.

Partage propulsé par Wikio
 

Ouf..je n'ai pas dis de bĂŞtises sur RTL

reporterr
Alors que je préparais la soirée du 31 décembre vers 17 heures mon portable sonne: un journaliste de RTL souhaite faire une interview sur le cap du milliard de sms qui sera probablement franchi le soir même.


Je fut plutôt optimiste, car logiquement il ne devait pas y avoir les mêmes bugs que l'année dernière à savoir:

  • des milliers de personnes qui ont reçu plusieurs fois le mĂŞme sms
  • des temps d'acheminement de plusieurs minutes voir de 24 heures

Cet optimisme s'appuyait sur 2 constats au niveau des opérateurs:

  • Ils devaient mobiliser des Ă©quipes supplĂ©mentaires ( de 30 Ă  70 selon les opĂ©rateurs)
  • Tous ont adoptĂ© la technique du paquet: au lieu d'envoyer au fil de l'eau les sms, ces derniers sont stockĂ©s puis envoyĂ©s par vagues

Et puis il y a eu un test grandeur nature à Noël où 800 millions de SMS ont été envoyés sans problème...

Le journaliste m'a fait conclure que tout allait bien se passer donc..

Ouf ce fut le cas...le pic de 25 000 à 30 000 sms par seconde a été assumé ainsi que le plus gros du trafic entre minuit et 1 heure....

Je peux donc sortir la tĂŞte haute (joke...)

De toute façon peu de monde a du écouter l'interview puisqu'elle devait passer le 1er janvier entre 6 heures et 9 heures...et je crois que nous avons été nombreux à dormir à ce moment là....

Partage propulsé par Wikio
 

Pour créer une entreprise innovante: acheter les brevets du CNRS, pas chers !

businessfinanceLe Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) va céder à des entreprises 100 familles de brevets à un prix modique.

La seule obligation mettre en place un programme de recherche avec le laboratoire afin d'adapter le projet aux attentes marchés. Sachant que le programme de recherche ne devra pas excéder 1 an et pourra bénéficier des aides classiques (OSEO...)

Les brevets cédés comprendront la protection France et les extensions à l'étranger. L'entreprise qui achètera le brevet n'aura pas à payer de licence.

Les brevets proposés sont ceux qui disposent d'un niveau de maturité élevé, ce qui explique que les adaptations seront mineures pour créer un nouveau produit, service....

Une partie des sommes payées par les entreprises reviendra à l'inventeur au sein du CNRS.

Alors futurs entrepreneurs je vous invite sérieusement à vous mettre en relation avec le CNRS, il y a probablement une technologie non utilisée qui pourrait vous intéresser...

Notons qu'une PME plus mature peuvent également bénéficier de cette opportunité...

Partage propulsé par Wikio
 

Pour 2012 Une bouffée d'oxygène pour nos pme avec la hausse des seuils pour les marchés publics

businessfinanceNouveaux seuils pour les marchés publics.

Pour une entreprise la commande publique (achats par les Conseil Régionaux, Généraux, les organismes liés à l'Administration...) peut représenter une source d'activité non négligeable, si on facilite l'accès à nos pme...

Bonne nouvelle: les seuils de procĂ©dures des marchĂ©s publics viennent d’être modifiĂ©s : le seuil de dispense de procĂ©dure est dĂ©sormais fixĂ© Ă  15.000 € hors taxe, avec une harmonisation des règles en fonction des acheteurs.

Les règles de passation des marchĂ©s sont les suivantes, en fonction des seuils :

  • marchĂ© de grĂ© Ă  grĂ© (sans procĂ©dure formalisĂ©e, ni publicitĂ©) pour tout marchĂ© et accord-cadre jusqu’à 15.000 € HT, que ce soit en matière de travaux, de fournitures ou de services,
  • marchĂ© Ă  procĂ©dure adaptĂ©e (MAPA) Ă  partir de 15 000 € HT pour les marchĂ©s de travaux (jusqu’à 4,845 millions d’euros HT) et pour les marchĂ©s de fournitures et de services (jusqu’à 125.000 € HT pour les contrats passĂ©s par l’État ou jusqu’à 193.000 € HT pour les collectivitĂ©s territoriales).

De plus, le seuil à partir duquel les marchés et accords-cadres doivent être passés sous forme écrite et notifiés avant commencement d’exécution est aligné sur le seuil de dispense de procédure de 15.000 €.

Ces nouvelles dispositions sont applicables uniquement aux contrats pour lesquels une consultation est engagée ou un avis d’appel public à la concurrence est envoyé à la publication à partir du 12 décembre 2011.

Plus d'information cliquer sur "Fiche pratique"

Partage propulsé par Wikio