ALTO-STUDIO
 

3I, une société de capital investissement à connaître

Interview de Guy Zarzavatdjian (Directeur Général de 3i France) dans Easy bourse (ici) qui éclaire le fonctionnement et la stratégie de 3i.

En résumé nous pouvons retenir plusieurs éléments:

- en France 3i comprend 23 investisseurs dont 3 pour le capital risque.

- Répartition de l'activité:

50% en reprise/transmission,
40% en capital développement,
10% en capital risque.

- Les filières visées par 3I:

En Reprise d'entreprise et capital développement: les biens de consommation, notamment la distribution et l'agro-alimentaire, les médias, l'nternet, la santé, les transports.

En Capital risque: les technologies de l'information, l'Ă©lectronique, les semi-conducteurs, ainsi que les biotechs.

En France, 3I est présent depuis plus de 20 ans et a accompagné plus de 350 entreprises de toutes tailles et tous secteurs d'activités.

3I réalise le plupart de ses opération auprès des PME-PMI que ce soit en capital développement ou lors de reprise d'une entreprise via la création d'une holding qui rachète la société cible.

Ce faisant les équipes accompagnent des entreprises de taille moyenne à grosse, ce qui s'appelle le « mid market ».

Ils considèrent que ces sociétés sont au coeur de la vitalité de l'économie, et qu'elles sont confrontées à de nouveaux enjeux, notamment l'internationalisation et la croissance externe. Elles répondront d'autant mieux à ces enjeux qu'elles le feront avec un partenaire capable de leur apporter financement et conseil.
 

Une nouvelle société de capital risque dans les zones sensibles

Aziz Senni, un jeune patron qui a créé une agence de taxi vient d'initier avec de grands noms de l'économie (Claude Bébéar, Eric de Rothschild, Gérard Worms, Gilles Cahen-Salvador ou encore Gonzague de Blignières) la création d'une société de capital risque qui interviendra exclusivement dans les quartiers sensibles.

Ces "Business Angels des Cités" vont investir 5 millions d'euros afin de financer des projets de création d'entreprises par un apport d'argent frais pour constituer le capital social. La fourchette d'intervention sera entre 30 000 et 250 000 euros.

La structure "Business Angels des Cités" apportera également un accompagnement sous la forme de conseil afin de favoriser le développement des entreprises issues de quartiers où le chômage est conséquent.

L'équipe devrait être opérationnelle début 2007.
 

En relisant mes 6 derniers billets je constate que les USA reviennent 3 fois...


je vous rassure je ne pratique pas de l'entrisme, ni ne travail pour l'ambassade des Etats unis en France...promis les prochains billets seront 100% pur France....
 

Créateurs d'entreprises: commencer votre relationnel lors de forum

Forum des entrepreneurs Ă  Perpignan Date : le 08/02/2007

Lieu : Palais des congrès de Perpignan

Cette deuxième édition du Forum des entrepreneurs s'adresse à toutes les personnes qui envisagent de créer ou de reprendre une entreprise, quel que soit le secteur d'activité (commerce, artisanat, industrie, services).

Contact : Barbara Pastre - E-mail : b.pastre@ap-media.fr
http://www.leforumdesentrepreneurs.com

Source: apce (ici)
 

Vous êtes un futur entrepreneur basé aux USA, la France vous propose de l'argent pour revenir au pays

Pour la troisième année, la mission pour la science et la technologie de l'Ambassade de France au Etats-Unis, a mis en place le programme « Young entrepreneurs initiative ».

Il vise à sélectionner une dizaine de porteurs de projets innovants basé aux Etats-Unis et à les inciter à venir monter leur entreprise en France, grâce à une subvention de 5 000 euros et un accompagnement pour faciliter les contacts avec le tissu économique français.

Il n'y a ni condition d'âge, ni de nationalité.

Clôture du dépôt de candidature le 2 janvier 2007.

Source: L'Usine nouvelle (ici)