ALTO-STUDIO
 

1 millions d'entreprises créées en France

Le volume de création d'entreprises continue d'augmenter et cela constitue une excellente nouvelle.

Si au début des années 2000 la France comptait environ 170 00 création d'entreprises par an depuis 2002 la tendance est plutôt de 220 000 en moyenne.

Ce faisant en 5 ans plus de 1 millions d'entreprises ont créées....

Pourvu que cela dure......

 

Access2Net une société de capital risque à contacter

Access2Net est une société de capital risque qui finance le développement de jeunes sociétés du domaine des services technologiques et des logiciels d'application.

Cette jeune société de capital risque (7 ans) a été créée par des actionnaires individuels qui ont fait le double constat suivant:

  • l'innovation d'une manière gĂ©nĂ©rale allait reprĂ©senter une source de bouleversement dans toutes les filières et ce faisant constituer de nombreuses opportunitĂ©s de crĂ©ation de nouveaux business,
  • Face Ă  ces Ă©volutions majeures mieux vaut ĂŞtre spĂ©cialisĂ© sur quelques filières/mĂ©tiers.

Acces2Net est donc plutôt dédié dans le domaine des éditeurs de logiciels et des sociétés de services technologiques.

Au 31 Décembre 2006, le portefeuille du groupe Access2Net comprend 27 sociétés.

Depuis sa création, cette société de capital risque bénéficie d'une notoriété importante sur sa niche de financement et représente pour de nombreux créateurs d'entreprises une solution potentielle dans leur recherche de financement.

Sur 2006 Access2net a réalisé huit opérations de cessions lui permettant d'engranger 0.8 M€. La trésorerie disponible atteint elle 1,5 M€.

Dans un premier temps j'ai accueilli ces opérations de cession comme une bonne nouvelle (surtout que sur 0,8 M€ de vente la marge a été de 0,5 M€) car cela doit permettre à la société de capital risque d'investir dans de nouvelles entreprises en création.

Sauf que je crains que comme en 2006, 2007 soit surtout une année de refinancement des projets déjà en portefeuille. En effet sur les 0.9 M€ qui ont été investis en 2006 0,8 M€ont été mobilisé sur deux entreprises du portefeuille (Finance Active et Navigaia).

Alors amis entrepreneurs les places vont être très chères..

Site:http://www.access2net.com/

 

Comment recruter tout en protégeant son idée ?

J'interviens actuellement au sein de la Licence Professionnelle Création et Reprises d'Entreprises sur Nîmes. Alors que l'on aborde les problématiques de stratégie juridique et fiscale soudain une des participantes commence à "stresser" sur son projet car elle s'interroge sur sa capacité à protéger son idée.

En effet elle a identifié un besoin qui n'est que partiellement couvert par l'offre des industriels présents sur le marché.

Mais pour cette future créatrice d'entreprise la difficulté réside dans son absence totale de connaissance technique. Or au delà de l'idée il va falloir concevoir la solution technique et la valider en faisant des tests.

Ce faisant elle compte recruter un ingénieur avec la crainte qu'un beau matin il quitte... l'entreprise ( évitons toute ambiguïté) et que ce qui faisait la valeur de l'entreprise ( l'innovation technique) disparaisse.

Heureusement le code de la propriĂ©tĂ© intellectuelle est clair : Ă  partir du moment oĂą un salariĂ© est recrutĂ© pour rĂ©aliser des opĂ©rations de recherche et de dĂ©veloppement et que cela est indiquĂ© dans son profil de poste et le contrat de travail, l'innovation appartient Ă  l'entreprise.

D'un manière plus générale lorsqu'une activité inventive est stipulée dans le contrat de travail les résultats deviennent propriétés de l'employeur.

 

Un peu de poésie avec GOOGLE

Un peu de détente et de rétrospective.....

Si l'addiction à google est une pathologie commune à beaucoup de blogueur, il ne faut pas oublier que dernière leur technologie il a un artiste....

La preuve: (ici)

(une fois sur la page prendre l'ascenseur vers le bas...)

 

La défaillance de notre chaîne de financement de la création d'entreprises

Désolé j'insiste après mon billet d'hier....

Mais,Ernst & Young et DowJones VentureOne viennent de produire une étude sur la situation du capital risque européen.

867 entreprises ont été financées en 2006 pour un montant total de 4,1 milliards d'euros.

Cette forte sélectivité engendre une augmentation du ticket moyen d'intervention qui affiche maintenant 2,2 millions d'euros (petit projet prière de s'abstenir....)

Et sur ces 867 entreprises combien de projets financés en phase d'amorçage?

300...non

200......non

100 alors.....toujours non

26..... quelqu'un a parlé de sélectivité ?

Les secteurs d'activités privilégiés sont:



1- les technologies de l'information,

2- les sciences de la vie (239 projets et 1,4 milliards d'euros),

3- le commerce (86 projets et 329 millions d'euros).