ALTO-STUDIO
 

TECHNORATI ou comment 2+1=1

balgueJe viens d'assister en direct à un tour de magie:

Sur Technorati le blog capitalsocial.fr était classé 72 en terme d'Authority.

Il se trouve que le blog "Pour ceux qui rêvent de fortune" a "emprunté" l'un de mes billets (d'ailleurs je trouve que son auteur a de bonnes lectures...) ce qui normalement aurait du augmenter mon authority ou alors le laisser à son niveau initial soit 72....

Et bien pas du tout je viens de passer de 72 à 71.....

Va comprendre..Charles...

 

Vous connnaissez les "Dé-fusions"?

billaardNous continuons d'assister jour après jour à des rapprochements d'entreprises qui en fusionnant mutualisent des moyens et réalisent ainsi des économies d'échelle.

Parall√®lement d'autres entreprises ou plut√īt des multinationales font l"inverse. Alors qu'elles ont atteint une taille critique ces derni√®res proc√®dent √† la cession de certaines unit√©s qu'elles avaient pr√©alablement achet√©es ou alors cr√©√©es.

Les cessions peuvent être réalisées sous la forme de spin off:

Cette technique consiste par exemple a créer une entreprise qui va reprendre l'activité ou la division en question, puis procéder à la cession de l'ensemble ou d'une partie du capital à un tiers.

Les cessions peuvent être réalisées simplement par le vente d'une filiale déjà existante.

Cette stratégie de "Dé fusion" concernerait entre autre Virgin Group qui souhaite céder certaines de ses divisions.

Les cessions pourraient √™tre r√©alis√©es sur la march√© boursier: Virgin Mobile USA est en cours de cotation √† la Bourse de New York et selon le Times, Virgin Active(cha√ģne de clubs de sport) pourrait en faire de m√™me.

Les cessions pourraient être également réalisées auprès de société de capital investissement, comme cela pourrait être le cas avec la compagnie aérienne Virgin Atlantic.

La holding conservera une participation dans chacune des entit√©s c√©d√©es afin de pouvoir avoir une certaine ma√ģtrise de la marque et continuer √† pouvoir lancer de nouveaux business en s'appuyant sur un existant qui gr√Ęce √† l'apport de nouveaux actionnaires devrait √™tre encore plus solide.

Pour Virgin Group visiblement il ne s'agit pas seulement d'une opération de valorisation du capital, Richard Branson semble rechercher un nouveau modèle de développement:

On crée une division, un business puis on la développe, puis on en cède une partie pour réaliser d'autres opérations tout en pouvant continuer de bénéficier du précédent business lancé entre autre au niveau des synergies.

Ce faisant l'image plut√īt n√©gative qui entoure les cessions d'activit√© lorsqu'elles sont r√©alis√©es par des groupes (cession d'actif, d'entreprise...) va peut √™tre √©voluer. Car le cas Virgin ne rel√®ve pas d'un probl√®me de tr√©sorerie (15 milliards d'euros de revenus sur 2006) ou d'une restructuration mais d'une volont√© d'asseoir son d√©veloppement sur d'autres mod√®les.

Et visiblement il n'a pas tort car face à sa demande de financement (c'est une chose d'être vendeur cela en est une autre de trouver un acheteur) l'offre s'organise et pas des moindres.

Richard Branson pourrra probablement obtenir quelques financement du nouveau géant du capital investissement:

Blackstone qui a levé plus 21,7 milliards de dollars (record de tous les temps) pour les investir dans des entreprises qui justement souhaitent Dé fusionner.

 

EBAY compte 10 millions d'utilisateurs....

Je viens de passer commande sur Ebay pour un problème de batterie sur mon portable DELL.

Le résultat de l'opération est le suivant:

  • Prix public sur le site de DELL: 200 euros
  • prix obtenu via Ebay: 30 euros...

...J'ai hésité un millième de seconde!

Mais il ne faudrait pas le répéter autour de vous...

...car nous sommes que 10 millions √† conna√ģtre la combine.....

 

LA TVA SOCIALE C'EST DE LA PSYCHOLOGIE...

TVAsocialeFace au déficit de la sécurité sociale le gouvernement SARKOZY étudie la création d'un "truc fiscal".

Pourquoi "truc fiscal"?: parce qu'à ce jour le nom de ce nouveau machin fiscal n'est pas encore arrêté: il y a eu la "TVA sociale", puis la "TVA anti-délocalisation"...la suite au prochain numéro.

Je ne me suis pas penché particulièrement sur la question quant au bien fondé de ce mécanisme; ce faisant je n'émets ici qu'un sentiment à l'égard de la "TVA SOCIALE" plus qu'un avis rationnel et tranché....donc tout peut changer.

Néanmoins une question reste en suspens: quid du risque inflationniste?

Selon les √©conomistes les points de vue divergent: pour les uns dans les pays o√Ļ cela a √©t√© pratiqu√© il n'y a pas eu d'inflation et pour d'autres il y a bien eu une inflation des prix.

Pour compliquer un peu plus la réflexion il va en va de l'économie comme dans nombreuses matières: "comparaison n'est pas raison..."

Pour compliquer toujours plus on peut rajouter une pincée de psychologie ( je vous vois déjà esquisser un léger sourire en vous disant " et bien voici que capitalsocial se lance dans la psychologie...Tant pis pour vous je continue...)

Pour rappel l'objectif est de transférer les cotisations sociales payées par les salariés et les entreprises sur la TVA.

Prenons un exemple simple: celui d'une entreprise qui fabrique une seul produit par mois avec un salarié.

A gauche vous y trouverez les modalités de calcul de la TVA classique et à droite l'instauration de la TVA sociale.

En comparant les deux formules celle de gauche et celle de droite on note:

  • une annulation des charges sociales pay√©es par les entreprises et les salari√©s
  • une forte augmentation de la TVA puisque celle ci passe de 637 euros √† 1687 euros afin que les caisses de l'Etat ne se vident pas.

En effet cet exemple nous montre que la TVA sociale présente une difficulté pour le budget de l'état: Comment reprendre d'une main ce qui a été donné de l'autre (l'exonération des charges) ?

En effet la TVA "classique" est calculée sur le montant du prix de vente hors taxes qui lui comprend les charges sociales.

Ce faisant s'il y a suppression des charges sociales (et maintient du salaire net et du profit de l'entreprise) m√©caniquement va ce produire une baisse des rent√©es fiscales car vous vous en doutez 19,60% de 3 250 ‚ā¨ (prix de vente hors taxes) ne donne pas le m√™me r√©sultat
que 19,60% de 2200 ‚ā¨.

Donc une seule solution augmenter: la TVA pour conserver le même niveau de rentrée fiscale soit dans notre exemple passer de 19,60% de TVA à 76,68%.

Je n'ose imaginer l'effet dans l'opinion d'une annonce gouvernementale indiquant une hausse de 40%, 50% de la TVA...je doute que la consommation (par anticipation) ne chute?

De plus cette exonération des charges sociales pourrait pousser les salariés à souhaiter une augmentation des salaires et les entreprises une augmentation des profits ce qui provoquerait une augmentation du prix de vente et donc une relance de l'inflation.

Au risque inflationniste on nous indique que la concurrence va permettre d'éviter ce type de dérive.

Effectivement la concurrence a prouv√© son efficacit√© pour lutter contre la hausse des prix...On oublie trop souvent que l'inflation a √©t√© jugul√©e notamment gr√Ęce √† la lib√©ralisation des prix; lorsque les prix √©taient encadr√©s la France affichait un niveau d'inflation nettement sup√©rieur √† nos 2% en moyenne.

Par contre si la concurrence est un système précieux pour s'assurer que les entreprises mettent au coeur de leurs préocupations les clients cela suppose:

  • du temps afin que le consommateur puisse justement comparer, faire jouer la concurrence et ce faisant que les entreprises hors march√© disparaissent. Et le temps peut √™tre ici d√©vastateur car avant que les consommateurs s'aper√ßoivent qu'il ne s'agit que d'un jeu de transfert √† somme nulle entre les charges sociales et la TVA il risque d'y avoir la queue devant les bureaux des directions des ressources humaines afin de n√©gocier une augmentation de salaire ce qui pour le coup augmenterait les prix
  • que les entreprise ne profitent pas de l'aubaine pour augmenter leur profit en esp√©rant que cela passe inaper√ßu comme avec l'euro.. et l√† encore l'inflation nous guette...

... et je ne sais pas comment cela se passe chez vous mais nous on n'aime pas l'inflation (quelque fois dans un blog il faut être capable de prendre des risques, être "border-line" et assumer ses choix..c'est fait...)

Après cet acte de bravoure (joke) je pars conseiller une PMI qui officie dans le secteur des compléments alimentaires ( pilules et autres poudres pour maigrir, avoir une belle chevelure...);..après ce rendez vous je serai donc un homme neuf...

 

Une amende de 97 OOO dollars pour avoir envoyé 9 milliards de pourrriels...

poubelleChez INSOLITE on apprend qu' un homme qui a envoyé plus de 9 milliards de pourriels pour des produits traitant de problème au dessous de la ceinture a été condamné à payer une amende de 97 000 dollars.

En décidant de cette amende, l'Agence Néerlandaise de Surveillance des Télécommunication a considéré l'importante quantité de pourriels acheminés, affirmant que le chiffre de 9 milliards était l'estimation minimale.

Notons que les Pays-Bas ont interdit l'envoi de pourriels en mai 2004.

J'ai du mal a imaginer comment on peut envoyer autant d'emails....sur plusieurs années je suppose....