ALTO-STUDIO
 

Utiliser google pour convertir des monnaies

Afin de préparer au mieux vos vacances à l'étranger GOOGLE est également d'une grande utilité.

Comment?

En convertissant la monnaie dans la devise souhaitée.

Quelques exemples pour comprendre le fonctionnement.

Notons qu'il suffit d'entrer les données dans la barre de recherche GOOGLE que vous utilisez classiquement:





 

Bluekiwi a réussi sa levée de fonds sur 2007

bluekiwiBlueKiwi conçoit une nouvelle génération de logiciels en apportant aux organisations un concept innovant au coeur des évolutions fondamentales des méthodes de gestion du savoir et des réseaux professionnels. Inspirée des technologies de l'entreprise 2.0, blueKiwi adopte le principe et les usages des blogs, wikis et réseaux sociaux au monde de l'entreprise.

Ainsi, chaque collaborateur peut simplement et rapidement. créer, chercher, trouver et se connecter à toute information et à tout individu.

Selon Carlos Diaz, PDG de blueKiwi Software cette levée de fonds de 4 millions d'euros réalisée par SOFINOVA PARTNERS doit permettre:

  • de mener √† bien les d√©veloppements strat√©giques sur le plan international,
  • de conforter son avanc√©e en mati√®re de technologie et de fonctionnalit√©s produit n continuant ses investissements en R/D.

Parmi les clients qui ont fait confiance à l'entreprise il y a Dassault Systèmes:

  • Les 130 employ√©s de Dassault Syst√®mes France, Belgique, Luxembourg - dont 40 ing√©nieurs commerciaux, dispers√©s au sein de quinze agences commerciales - avaient peu l'occasion de se rencontrer et d'√©changer.

    Malgré la réunion annuelle de toutes les entités, l'esprit d'équipe était parfois difficile à maintenir. Dassault Systèmes était à la recherche de méthodes innovantes d'animation d'équipes.

    Un an après son déploiement, SmarKiwi développé par Bluekiwi permet à plus de 300 collaborateurs d'échanger idées et bonnes pratiques et expériences de ventes sur blueKiwi. En partageant leur suivi client, les commerciaux peuvent rapprocher les autres acteurs de l'entreprise autour de l'actualité de leurs cycles de vente.

Olivier Protard partenaire associ√© de Sofinnova Partners indique que les solutions logicielles propos√©es apportent tous les avantages du web 2.0 dans le cadre du syst√®me d'information des grandes entreprises. Avec blueKiwi les utilisateurs pourront travailler et communiquer mieux. ¬Ľ

Notons que Sofinnova Partners poss√®de deux secteurs de pr√©dilection et d'expertise : les Sciences de la Vie, et les Technologies de l'Information. Ce capital risqueur d√©veloppe son activit√© √† la fois en France, en Europe (Grande-Bretagne, Suisse, Allemagne, Scandinavie et Benelux) et aux Etats-Unis, via une relation privil√©gi√©e avec sa soci√©t√© soeur Sofinnova Ventures situ√©e √† San Francisco.

Au-delà de l'aide de la société de capital risque Sofinova Partners l'entreprise a bénéficié de l'aide de MICROSOFT via le programme IDEES.

Si vous souhaitez poursuivre la lecture de sujets similaires, je vous propose les articles suivants:

 

Le WEB 2 va t 'il tuer le CV anonyme?

youjob
Il y a quelques temps est apparu sur la toile YouJob le premier site de recrutement o√Ļ les demandeurs d'emplois pr√©sentent en vid√©o leurs comp√©tences.

Avec plus de 50 000 candidats cette plateforme commence à représenter un volume de recrutement potentiel intéressant pour les entreprises.

Initialement les premières entreprises étaient intéressées par la recherche de profils assez rares entre autre dans l'informatique.

D'autres ont recours à YouJob pour trouver des candidats qui naturellement ne pensent pas à elles (secteur de la grande distribution...).

Les créateurs de cette plateforme pensent que pour un candidat utiliser les services de Youjob permet d'éviter de faire mauvaise impression dès les premières minutes. En effet il est toujours possible de refaire de multiples prises avant de mettre en ligne votre présentation qui vous met en valeur.

Effectivement il ne faut pas sous estimer le r√īle crucial des 10 premi√®res minutes.

Sur l'année 2007/2008 nous avons lancé plusieurs recrutements pour diriger différentes Pépinières d'Entreprises et il clair que dès les premières minutes on "juge" le candidat dans le sens suivant: "le ressenti que j'ai actuellement est il conforme à l'idée que je me faisais du candidat à partir du CV?".

Or si l'impression est bonne presque naturellement nous aurons tendance à minorer certains écarts entre le poste et votre prestation. Par contre si l'a priori à partir du CV était moyen et que le premier contact l'est également il va falloir être doublement excellent pour renverser la tendance.

Néanmoins il est possible de renverser le postulat des créateurs de la plateforme car il me semble extrêmement difficile d'être performant lors d'une vidéo.

Tous les blogeurs qui s'essayent √† la vid√©o je crois me comprendront. Pour s'en convaincre il suffit de regarder les vid√©os qui ont √©t√© pr√©sent√©es lorsque Lo√Įc Lemeur a recherch√© un nouvel auteur pour son blog. Les prestations √©taient de qualit√© in√©gale.

L'exercice reste périlleux car il convient de:

  • concevoir un sc√©nario (un fil conducteur) efficace,
  • de jouer son propre r√īle. Or comme l'indique Claude Lelouche tout le monde est acteur de sa vie, par contre la difficult√© est de conserver ce naturel lorsque l'on vous dit "MOTEUR",
  • d'utiliser une logistique suffisamment professionnelle pour avoir un rendu esth√©tique agr√©able. En effet lors d'un recrutement vous allez en g√©n√©ral "bien habill√©, coiff√©"... si votre vid√©o est fade, p√Ęle avec une qualit√© sonore... vous connaissez la suite: votre proposition terminera √©galement dans une poubelle... sauf que dans ce cadre elle ne sera pas √† c√īt√© du bureau du recruteur mais sur son ordinateur....

Pour conclure; ce type de plateforme enterre encore un peu plus l'id√©e plut√īt √©trange du CV anonyme....

 

Les écoles lèvent aussi des fonds

DollarsIl y a peu je vous avez relaté les modalités particulières de financement des universités américaines.

Privées ou publiques, les universités américaines peuvent percevoir des financements provenant du gouvernement fédéral et des Etats et instances locales, directement ou indirectement, sous forme de subventions pour le fonctionnement des établissements, contrats de recherche, ou bourses et autres aides pour les étudiants.

A cela, il faut ajouter deux modes de financement privés, très spécifiques, jusqu'à ce jour, de la culture économique américaine:

1- Le "fund raising", qui consiste à mener de véritables campagnes de levée de fonds auprès d'un large public (anciens élèves, entreprises, et autres), est pratiqué par les universités individuellement ou bien en groupe.

22 établissements d'enseignement supérieur privés et publics ont ainsi déjà recueilli en un mois un total de 256,3 millions de dons et promesses de dons , la somme de leurs objectifs pour l'année en cours est supérieure à un milliard de dollars.

2- Les "endowment funds" correspondent au capital financier des universités, principalement constitués et abondés par les dons collectés et une partie des intérêts de ce capital. Le placement de ces fonds peut engendrer des revenus très appréciables suivant l'importance des sommes placées.

Harvard University, dont les activit√©s de "fund raising" sont parmi les plus fructueuses, avait annonc√© un retour d'investissements de 16.7% sur son capital financier en 2006, lequel avait atteint ainsi 29,2 milliards de dollars, ce qui fait d'elle l'universit√© la plus riche des Etats-Unis, tr√®s loin devant Yale University, class√©e en 2√®me position par la National Association of College and University Business Officers (NACUBO), avec un capital nouvellement √©valu√© √† 18 milliards gr√Ęce √† un rendement de 22.9% cette ann√©e !

Les revenus du considérable patrimoine de Harvard, subdivisé en environ 11.000 différents fonds, lui permettent de couvrir une grande partie de ses dépenses annuelles (aides-étudiantes, salaires des professeurs, maintenances des locaux, etc.).

Ce mode de fonctionnement particulier est en train d'arriver en France car:

  • l'Ecole des Mines de Nantes a souhait√© mener une √©tude de faisabilit√© suivie de la mise en oeuvre d'une campagne de Fund raising...
  • L'Ecole Polytechnique va lancer une campagne de lev√©e de fonds de 25 millions d'euros aupr√®s de ses anciens √©l√®ves pour "se donner les moyens de renforcer sa visibilit√© sur la sc√®ne internationale".

25 donateurs ont déjà versé 12 millions d'euros, à cela viendront ce rajouter "les financements publiques et privés habituels" de l'établissement. Les fonds permettront de financer "la recherche", "l'ouverture internationale", et les programmes visant à développer les masters et doctorats et les projets en faveur de l'"égalité des chances" de l'école.

 

APEC et LinKedIn s'associent pour le meilleur.....

Vous êtes un cadre à la recherche d'un emploi, et bien pour vous aider l'Apec et le réseau social LinkedIn ont lié un partenariat intéressant.

Comment ?

l'Apec va intégrer LinkedIn sur son site. Les candidats peuvent à partir du site de l'Apec, s'inscrire sur LinkedIn, créer leur profil, et ajouter des contacts.

Puis à partir d'une offre de poste publiée par Apec.fr, il sera aisée d'identifier des membres qui officient au sein de l'entreprise à l'origine de l'offre.C'est assez précieux de pouvoir connaitre que telle personne de votre entourage sur LinKedIn est susceptible de vous renseigner sur l'ambiance, la grille des salaires, le type de management....

Quelques données sur les 2 partenaires de cette opération:

  • APEC

Reste le premier site d'emploi dédié aux cadres avec 31,5 millions de visites en 2007

  • LINKEDIN

Représente 20 millions de membres, dont 5 millions en Europe.