ALTO-STUDIO
 

LOIC LEMEUR LOIC LEMEUR LOIC LEMEUR

loiclemeurVous devez le conna√ģtre apr√®s avoir √©t√© le pr√©curseur en mati√®re de blog, avoir cr√©√© plusieurs entreprises (la derni√®re en date Seesmic.com), √™tre business angel, voici que LOIC LEMEUR devient capital risqueur.

Etant spécialisé dans la création de start-up ce dernier ne pouvait qu'intégrer une société de capital risque du type Wellington Partners qui totalise plus de 800 Millions d'euros investi ou a investir dans des entreprises innovantes. Actuellement le portefeuille compte 100 investissements dans des start-up.

Le r√īle de LOIC LEMEUR dans cette soci√©t√© de capital risque ?

Accompagner les entreprises européennes dans leur développement au niveau mondial notamment en mettant son carnet d'adresse et sa connaissance des mécanismes d'implantation de nouvelles entreprises aux Etats-Unis et bien évidemment dans la Silicon Valley, poumon de l'économie de l'internet mondial.

Si vous souhaitez poursuivre la lecture de sujets similaires, je vous propose les articles suivants:

 

Le financement des micro-projet

DollarsA longueur d'onde on insiste sur la création d'entreprises innovantes, de PME à potentiel (les fameuses GAZELLES) alors que la plupart des entreprises qui sont créées en France répondent à un seul objectif:

- permettre à son créateur de créer son propre emploi.

Ainsi on qualifie souvent ces projets de micro-projet, alors justement comment sont ils financés?


Il existe tout d'abord l'ADIE (Association pour le Droit à l'initiative économique)

L'ADIE a pour vocation d'apporter des financements à des personnes qui sont exclus du système bancaires classiques.

Qui peut s'adresser à l'Adie ?

  • les demandeurs d'emploi

  • les allocataires de minima sociaux
  • les personnes ayant des difficult√©s d'acc√®s au cr√©dit bancaire

Adie mode d'emploi

1. Je souhaite créer ou développer mon entreprise. Je n'ai pas accès au crédit bancaire.

2. Je contacte l'Adie. Un conseiller m'indique si je peux obtenir un microcrédit.

3. L'Adie étudie ma demande et me fait part de la décision rapidement.

4. L'Adie me propose un financement adapté à mon projet appelé Microcrédit pouvant atteindre 5 500 euros maximum pour démarrer ou développer une entreprise existante..

Les prêts Adie sont accordés par un comité de crédit composé de bénévoles (chefs d'entreprise, experts-comptables ou banquiers) et de représentants de partenaires bancaires. Ses critères de décision sont la capacité et la détermination du créateur ainsi que la viabilité de son projet.

Conditions de prêts au 1er juillet 2007:

Taux d'intérêt de 7,43%

Durée de remboursement: tous les prêts de l'Adie sont remboursables sur 24 mois maximum.

5. Eventuellement un pr√™t de mat√©riel peut √™tre envisag√© : v√©hicule, ordinateur, mat√©riel de vente sur les march√©s, ...

6. L'Adie m'accompagne dans la création ou le développement de mon activité.

Depuis la création de l'association en 1989, près de 44 170 entreprises ont été créées générant
53 000 emplois, gr√Ęce √† plus de 51 767 cr√©dits octroy√©s.

L'association dispose d'un réseau de proximité qui couvre désormais toute la France (métropole et Dom-Tom). Les 335 permanents et les 1000 bénévoles de l'Adie peuvent rencontrer les porteurs de projets dans l'une des 380 permanences implantées notamment dans les quartiers sensibles. Une fois un contact pris avec un porteur de projet, l'Adie s'engage à le rencontrer soit à son domicile soit dans l'une de ses antennes dans un rayon maximum de 50 km.

Pour contacter une d√©l√©gation : 0800 800 566

http://www.adie.org

Il existe également les banques solidaires

Les banques solidaires sont des banques qui n'en sont pas.... en effet elles s'adressent aux personnes qui souhaitent entreprendre mais qui ne trouvent pas de financement auprès du systèmes bancaires classiques.

Le profit n'est pas au centre des préoccupations de ces banques, l'objectif est de favoriser la création d'emploi en aidant les personnes à réintégrer le paysage économique et social.

Hors des contraintes de rentabilité, les banques solidaires peuvent prendre plus de risque dans leur stratégie de financement.

Un exemple de banque solidaire:

Caisse Sociale de Développement Local (CSDL) 29 rue du Mirail - 33300 BORDEAUX

T√©l : 05.56.33.37.97 www.csdl.asso.fr

Mais il y a également les structures de capital risque solidaire:

Mobilisant l'épargne de ses membres les structures de capital risque solidaire finance la création et le développement de petites entreprises locales et collectives (SARL, SCOP, SCIC, SA, association).

Un exemple: le réseau des cigales

Le Club est constitué de 5 à 20 personnes qui mettent une partie de leur épargne en commun. Il se réunit plusieurs fois par an pour recevoir les créateurs, décider de leur placements et affecter cette épargne collective au capital des entreprises.

C'est un lieu d'√©changes et d'auto-formation sur les questions √©conomiques et de d√©veloppement local, o√Ļ investisseurs et porteurs de projet font l'exp√©rience d'une √©conomie socialement responsable et solidaire.

Le club a une durée de vie de 5 ans, prorogeable une fois. Au terme de sa vie, il procède à la liquidation de son portefeuille, au prorata des apports des cigaliers.

Les CIGALES sont au carrefour de l'épargne de proximité, de l'épargne éthique et de l'épargne solidaire.

LE NOMBRE DE CIGALES EN 2006 La F√©d√©ration des CIGALES comptait 82 clubs actifs en 2006 rassemblant pr√®s de 1300 adh√©rents. Beaucoup de clubs sont arriv√©s en fin de vie : 5 clubs se sont dissous et 11 sont pass√©s en gestion. 14 clubs ont √©t√© agr√©es en 2006.

L'ACTIVITE DES CIGALES EN 2006:

  • Le nombre de cigalier(e) moyen par club:12
  • Le nombre moyen de projets √©tudi√©s par club: 5
  • Statuts des entreprises cigal√©es: 77% SARL, 12% associations, 11% SCIC/SCOP.

http://www.cigales.asso.fr/

 

PLANET FINANCE:Aider à la création d'entreprises dans les banlieux

planetefinancePlaNet Finance France, créée par Jacques ATTALI, a pour objet en France, de contribuer à la réduction de la pauvreté et de l'exclusion sociale, ainsi qu'à la revalorisation des personnes les plus pauvres, en aidant le développement de la Microfinance par tous les moyens appropriés, les associations locales d'accompagnement de porteurs de projets ainsi que les institutions d'aide aux créateurs de Très Petites Entreprises (TPE).

Cette ONG gère deux programmes:

Programme 1: Une soci√©t√© de capital risque : FinanCit√©s

FinanCités est une société de capital-risque solidaire qui a pour mission d'appuyer les très petites entreprises des quartiers en leur apportant un financement complémentaire à un moment clé de leur développement.

MISSION ET OBJECTIFS

En apportant son concours financier à des microentreprises en développement, FinanCités veut contribuer à la croissance et à la pérennité des petites entreprises des quartiers, à la création d'emplois, à la dynamisation de l'économie locale et, globalement, à l'amélioration des conditions de vie dans ces quartiers.

FinanCités complète le dispositif existant de financement des microentreprises françaises en proposant des interventions en fonds propres et quasi-fonds propres et en s'orientant principalement vers le capital-développement.

MODALITES D'INTERVENTION

FinanCit√©s appuie les microentreprises ayant besoin d'un financement compl√©mentaire pour se d√©velopper, saisir une opportunit√© ou traverser une situation provisoire difficile. Elle s'adresse aux petites entreprises ayant au moins un an d'activit√© et implant√©es dans les quartiers (ex : ZUS, ZFU) ou dirig√©es par des entrepreneurs issus de ses quartiers.

FinanCités apporte son concours :

  • sous forme de prises de participations en capital, √©ventuellement compl√©t√©es par des avances en comptes-courants d'associ√©s,
  • pour un montant compris entre 5 000 et 70 000 euros,
  • sans garantie demand√©e √† l'entrepreneur.

FinanCités accompagne l'entrepreneur pendant toute la durée de l'investissement (3 à 7 ans).

Vous √™tes int√©ress√© par un financement de FinanCit√©s ? cliquez ici :FinanCit√©s

Afin de d√©tecter des entreprises √©ligibles √† un financement, FinanCit√©s s'appuie sur les r√©seaux existants d'accompagnement et de financement de la microentreprise, notamment :

  • Ile de France Initiative, r√©seau de 17 associations implant√©es en Ile-de-France et membres du r√©seau France Initiative, dont la vocation est d'aider les porteurs de projets √† cr√©er ou reprendre leur entreprise. Ile de France Initiative conseille, accompagne et finance les porteurs de projets en leur accordant des pr√™ts d'honneurs.
  • les ADAM, Associations de D√©tection et d'Accompagnement des Microentrepreneurs) cr√©√©es par PlaNet Finance France dans plusieurs Zones Urbaines Sensibles, dont la mission est d'identifier et de pr√©parer des jeunes entrepreneurs candidats √† la cr√©ation d'entreprise.

Programme 2 :Entreprendre en banlieue

L'objectif du programme de PlaNet Finance en France dans les Zones Urbaines Sensibles sélectionnées (ZUS) est:

  • d'accompagner l'Etat, les collectivit√©s locales, les bailleurs publics et priv√©s, les institutions financi√®res dans le d√©veloppement de la microfinance.
  • lancer un programme pilote dans quelques quartiers, qui aura deux volets:

-Sensibiliser les jeunes adultes des Zones Urbaines Sensibles (ZUS) à la possibilité de leur propre prise en charge et les accompagner dans la création de microentreprises,

-Rapprocher l'offre de microcrédit, en travaillant avec des banques et des opérateurs de microcrédit de proximité, qui peuvent être des banques ou des institutions de microfinance.

Les actions de ce programme:

PlaNet Finance a donc créé dans certaines ZUS sélectionnées un réseau d'Associations de Détection et d'Accompagnement des Microentrepreneurs (ADAM), chacune mobilisée autour d'un comité de jeunes entrepreneurs français issus de ces ZUS et ayant réussi, avec une petite équipe locale de 2 à 3 salariés.

La vocation des ADAM est d'identifier et de préparer des potentiels jeunes entrepreneurs à la création d'entreprise via la microfinance. Elles s'appuient sur les actions des multiples acteurs qui travaillent déjà sur le terrain.

Leur travail sera de stimuler le sens de l'initiative et de la responsabilit√© parmi les jeunes adultes des quartiers concern√©s, et de produire un effet d'entra√ģnement pour accro√ģtre le nombre de candidats √† l'√©tude des projets.

PlaNet Finance sera en position de prestataire de services, répondra aux besoins spécifiques des associations sur les sites du programme, et contribuera à l'amélioration de leurs conditions de fonctionnement.

Le réseau actuel:

Mantes la jolie - Val Fourré: Association implantée depuis 2002 sur le plateau du quartier. JEF, ADAM Bureau de Mantes.

Contact: M. Zitouni Abdelbasset, Espace Sulzer- 28, boulevard Salengro - 78 711 Mantes la Ville Direction.mantes@j-e-f.fr 06 24 63 74 70

(Lyon) V√©nissieux - Minguettes : Cr√©acteurs ADAM

Contact: Jihade Belamri, Président, 19 boulevard Lénine (depuis mai 2007) creacteursadam@aol.com

Aulnay sous Bois - La Rose des Vents, Cit√© Emma√ľs, les Merisiers, les Etangs : "CREO-ADAM"

Contact: Moktar Farhat 15, bis rue Paul Cézanne- 93600 Aulnay Sous Bois

moktarfarhat2004@yahoo.fr

Sevran - Les Beaudottes : "ADAM FUTUR"

Contact: 4 / 6 rue Joliot Curie Parc d'activités Vergnaud 93 270 Sevran Didier Soucheyre, Président Fabrice Montjean fm@adam-sevran.org

Clichy sous Bois : opérationnelle en septembre 2007

Marseille : op√©rationnelle en septembre 2007

En cours de sélection:

Arles-Montpellier / Bondy

 

La Saint Valentin des Femmes Business Angels et des Femmes Chef d'entreprises

STvalentinDifférentes études ont montré que les femmes:

-étaient relativement sous représentées dans la sphère des business angels. En France 3 % des femmes sont des business angels.

-avaient plus de difficulté que les hommes pour créer leur entreprise.

Alors en cette St Valentin je tenais √† leur offrir ou plut√īt √† souligner deux initiatives:


1-Le réseau Femmes Business Angels

Ce réseau souhaite apporter une contribution à la création d'entreprises en Ile de France,en mettant en relation des femmes investisseurs à forte expérience managériale avec des porteurs de projets (création d'entreprises à haut potentiel).

Ce réseau doit permettre d'aider à la création d'entreprise tout en impliquant d'avantage les femmes dans le financement des entreprises.

Le fonctionnement du réseau:

Le r√©seau Femmes Business Angels cherche √† sensibiliser des femmes aux caract√©ristiques de Business Angels, leur pr√©sente des projets d√Ľment s√©lectionn√©s et les accompagnent dans leur investissement en leur fournissant des informations utiles (droits, risques encourus, aspects techniques de l'investissement).

La direction du r√©seau pr√©-s√©lectionne des projets (besoins en fonds propres entre, environ, 50 et 500 k‚ā¨ par projet) sur analyse d'un Executive Summary.

Le Comité de Sélection (ad hoc) étudie la viabilité et le potentiel du projet (business plan, équipe de direction) et sélectionne les dossiers pour présentation à des Femmes Business Angels. Le réseau sélectionne environ 4 projets sur 30 reçus par mois.

La signature d'un Engagement de Confidentialité (disponible sur place) est indispensable pour participer aux rencontres et avoir accés aux dossiers et informations.

Les rencontres entre porteurs de projets et Femmes Business Angels sont organisées en moyenne une fois par mois (3 à 4 projets par rencontre).

La mise en relation se termine au moment o√Ļ les deux parties (Femmes Business Angels et porteurs de projets) d√©cident d'√©tudier leur √©ventuelle collaboration.

Contacts:

Site: http://www.femmesbusinessangels.org/

Coordinatrice : 06 77 60 76 61

Mail: coordinatrice@femmesbusinessangels.fr

2- Le Fonds de Garantie à l'Initiative des Femmes (FGIF).

Ce fonds garantie les prêts bancaires pour les entreprises de moins de 5 ans, créées ou reprises par des femmes.

Ainsi vous contactez l'un des 38 fonds présent sur le territoire (liste ici) et vous avez la possibilité d'être conseiller dans votre recherche de prêt.

La garantie porte sur des emprunts qui peuvent financer des investissement matériels ou du BFR.

Les prêts sont alors garantis à hauteur de 70% dans la limite de 27 000 euros d'emprunt.

Le fonds est rémunéré pour son activité par un prélèvement unique égal à 2,5% du montant garantie

Avantage pour l'entrepreneuse: vous n'avez pas besoin de mettre votre patrimoine en garantie puisque le FGIF s'engage à rembourser la banque à votre place (70% du montant prêté).

Les demandes de garantie FGIF se font via les réseaux France Active.

Plus d'informations: cliquer sur le lien " Fonds de Garantie à l'Initiative des Femmes (FGIF)"

 

Les internautes capital risqueur de la chanson et du cinéma....

DollarsComme vous savez pu le constater de plus en plus de plateforme WEB propose de mettre en relation des personnes qui ont de l'argent face à des personnes qui en recherche. Deux exemples:

  • MyMajorCompany, site lanc√© par Michael Goldman (le fils de jean-jacques) et Simon Istolainen qui propose aux internautes de devenir eux-m√™mes co-producteurs d'artistes √©mergents en misant sur des musiciens.


Avec ce site vous pouvez acheter des parts d'un groupe ou d'un artiste prometteur et espérer récupérer votre mise et plus si l'artiste rencontre le succès. En effet 20% à 30% des ventes réalisées par l'artiste sont reversées aux parrains en proportion de leurs apports.

Pour chaque artiste il faut mobiliser 70 000 euros afin qu'il puisse signer avec une major.

MyMajorCompany a déjà un parrain de haut niveau en la personne de Jean-Jacques Goldman (le père de Michael..pour ceux qui ont du mal à suivre). La preuve avec cette vidéo ci-dessous:

Au-delà de la chanson une autre filière tend les bras aux internautes épargnants: le cinéma.

  • Le site 20000prod.com a pour objectif de mobiliser 20.000 internautes appel√©s les ¬ęprod pionniers¬Ľ qui en apportant 50 euros chacun vont pouvoir financer un film. En effet avec 1 million d'euros d'apport il serait possible de lever 3 millions avec les subventions et une co-production.

Notons que le scénario est déjà écrit et que les fonds ne sont destinés qu'au tournage et montage.

Selon Fabrice SAVAJOL créateur du site, le film pourrait sortir en salle en 2009.

Pour le site 20000prod.com la démarche pour les parrains ne serait pas financière car:

- 30% des bénéfices du film serviront à organiser une grosse fête avec les 20.000 personnes,

- les 70% restants seront soumis à un vote en ligne entre les internautes et pourront être reversés à une association caritative.