ALTO-STUDIO
 

CFD CAPITAL MANAGEMENT une nouvelle source de financement pour les entreprises innovantes

La société CFD Capital Management (filiale de la Compagnie Financiére de Deauville) lancera le 4 octobre 2006 un nouveau fonds appelé: CFD Star innovation.

L'objectif est de lever 10 millions d'euros afin de financer des projets innovants.

Amis chercheurs de financement pour vos projets, accrochez-vous car la concurrence va être rude, en effet leur territoire d'intervention n'est autre que l'Europe.

Visiblement les fondateurs de ce nouveau fonds ne choisiront pas les entreprises en fonction de leur secteur d'activit√© mais plut√īt en prenant en compte la rupture technologique qu'elles offrent.

Néanmoins une prédominance est attendue dans les logiciels, les services informatiques ou l'électronique.

Source: Les Echos
 

GENOPOLE PREMIER JOUR: un outil de financement en amorçage

Génopole Premier Jour est un fonds d'amorçage au sens qu'il apporte des financements, par une prise de participation au capital des entreprises aidées, afin de leur permettre :
  • de valider techniquement leur technologie
  • de r√©aliser les tests de validation
En résumé Génopole Premier Jour permet notamment aux entrepreneurs d'avancer sur la phase de faisabilité technologique, de confirmer (soyons positif) la pertinence de leur projet avant d'être en mesure de lancer commercialement le produit/service et donc de pouvoir générer du cash.

Cette étape d'amorçage pouvant représenter plusieurs mois, voire d'années avant de passer à la rentrée de chiffre d'affaires, les sociétés de capital risque s'aventurent trés peu dans ce type de business. Ce faisant Génopole Premier Jour constitue un outil important et ce d'autant plus que :
  • l'enveloppe financi√®re moyenne par projet devrait √™tre de 250 000 ‚?¨
  • le nombre de projets financ√©s devrait s'accroitre gr√†ce √† une augmentation du fonds de 6 millions d'euros (en 6 ans 25 entreprises financ√©es)
Une précision de taille : Genopole Premier jour intervient exclusivement sur des projets de biotechnologie situés en région francilienne.

Contact : MARINA BUNELLE
Responsable des Investissements - Membre du directoire
Tél. : +33 (0)1 60 87 83 15
Email : marina.bunelle@genopole.fr

Source : Les Echos
 

SIPAREX : une société de capital investissement qui lance un fonds pour les PME-PMI

SIPAREX lance un nouveau fonds destiné à aider au financement:
  • d'op√©rations de rachat d'entreprises (LBO)
  • de projets ambitieux de d√©veloppement d'entreprises matures.
Le ticket de financement moyen devrait être entre 7,5 et 15 millions d'euros par entreprise. SIPAREX devrait disposer d'une enveloppe financière globale proche de 160 millions d'euros.

Chers entrepreneurs afin de vous renseigner sur les objectifs de rentabilité des sociétés de capital investissement notez qu'une partie des fonds précédemment gérés ont généré un taux de rendement interne annuel de 33.10% avec un multiple de 2,7.

Contact : Benoit Métais, Directeur Général Adjoint (Capital développement / LBO)
E mail : b.metais@siparex.com
39, rue Vendome - 69477 Lyon cedex 06 - France
Tél : (+33) 04 72 83 23 23

Source : Les Echos
 

Une nouvelle source de financement pour les PME/PMI déjà rentable

X ange société de capital investissement (partenaire principal La banque Postale) a lancé XPansion, un fonds de 35 millions d'euros au travers d'un FCPR (fonds commun de placement à risque).
L'objectif étant de mobiliser jusqu'à 75 millions d'euros afin d'investir dans des PME/PMI qui affichent un chiffre d'affaires entre 5 et 50 millions d'euros.

Avec ce FCPR X Ange prendra des participations minoritaires dans des entreprises rentables et qui enclenchent une nouvelle phase de développement.

Le ticket d'entrée par entreprise sera entre 1,5 et 7,5 millions d'euros par entreprise financée.

Les secteurs visés: l'industrie, les services et la distribution.

La société s'est fixée un taux de rendement interne net de l'ordre de 8 % à 10 % au-dessus de l'OAT à 10 ans.

Cela représenterait au taux actuel entre 11,76 % et 13,76 % de rentabilité à retourner aux investisseurs.
Ce nouveau fonds sera en concurrence avec les grands acteurs du capital-développement comme EPF, Natexis, 21 Centrale Partners, BNP Développement ou le britannique 3i.

L'an dernier, les investissements dans le capital-développement ont progressé de 37,3 % à 954 millions d'euros.

Source: la tribune du 6 septembre 2006