ALTO-STUDIO
 

Seventure Partners une société de capital risque qui fait de l'amorçage

seventureComme vous le savez, si vous êtes un lecteur assidu du blog, le financement de la phase d'amorçage des projets est quasiment inexistant en France.

Et bien bonne nouvelle; la société de capital risque Seventure Partners veut devenir un des leaders du capital risque européens.

Pour Jean-Patrick Demonsang, Président du Directoire de Seventure Partners (filiale de Natixis Private Equity) cette société a pour vocation de devenir un des leader en terme de financement en fonds propres des entreprises en phase d'amorçage.

Pour rappel, sommairement on peut définir la phase:

  • d'amorçage comme étant celle destinée à rechercher des fonds pour valider et concevoir l'innovation via:
-la conception du premier prototype ou de la version beta
-le dépôt du brevet
  • la phase de capital risque comme étant celle destinée à rechercher des fonds pour lancer commercialement et industriellement l'innovation via:
-des actions commerciales (recrutement d'une force de vente, présence à des salons professionnels,...)
         
-une politique de communication (publicité dans des magazines, achats de mots clés,...)
         
-l'acquisition de matériel de production
-l'achat de matière première pour fabriquer les préséries

Plus de 12 millions d'euros seront investis dans des entreprises qui officient prioritairement dans les sciences de la vie et des TIC.

Comment arriver à ce tour de force ?: la loi TEPA autorise les contribuables relevant de l'ISF à placer une partie de leur impôt au sein d'entreprises (soit directement, soit indirectement en investissement dans des FCPI spécifiques dit FCPI ISF)

Ce faisant la société de capital risque Seventure Partners a lancé il y a peu le FCPI ISF " Banque Populaire Innovation Amorçage ".

Les 12 millions seront investis dans un nombre assez réduit et donc sélectif de start up. Vous pouvez espérer des apports en fonds propres entre 500 000 et 900 000 euros.

Notons que la concurrence pour vous entrepreneurs sera d'autant plus accrue que Seventure Partners ne s'interdit pas d'investir dans des entreprises étrangères. Ainsi 1 dossier sur 2 vient désormais de l'étranger.

Contact: Isabelle de Cremoux, chargée du département « Sciences de la vie » chez Seventure Partners

Si vous souhaitez poursuivre la lecture de sujets similaires, je vous propose les articles suivants:

 

Alven Capital

alvenGuillaume Aubin, Charles Letourneur et Nicolas Celier ont créé la société de capital risque: Alven Capital pour prendre des participations dans des entreprises innovantes comme:

  • seloger.com (site de publication d'annonces d'agences immobilières)
  • Pickup (éditeur de progiciels)

Ainsi ils investissent dans les nouveaux médias, les services innovants, les éditeurs de logiciels....

La société vient de lever 100 Millions d'euros.....avec comme objectif officiel d'investir entre autre dès la phase d'amorçage.

Les projets devront être ambitieux puisqu'ils interviendront entre 2 et 5 millions.

Sachant qu'en schématisant lorsque vous apportez 2 millions au capital vous pouvez mobiliser à minima 1 à 2 millions d'euros auprès de votre banquier, vous voyez l'envergure que devra avoir votre projet: un budget d'investissement et de dépense entre 3 et 4 millions d'euros.

Deux exemples d'investissements auprès d'entreprises made in france:

  • MyFab.com, un site d'achat groupé (2 millions d'euros)
  • Splendia.com avec un tour de table de 3 millions d'euros pour financer le développement d'un site de tourisme en ligne destiné aux séjours de luxe.