ALTO-STUDIO
 

Classement des universités françaises

top
Chaque ann√©e l'universit√© JIA TONG (Shangha√Į) publie un classement des universit√©s au niveau mondial.

Résultat de ce classement: les universités françaises sont mal classées...

-la première université en sciences et mathématiques (Paris-Sud XI) arrive en 25 ème position,

-en matière d'informatique et de l'énergie le meilleur classement est celui de l'université de Bordeaux I avec la 51 ème place,

-en science de la vie et de la terre (Paris VI) arrive à la 76 ème place,

-même en médecine la première université (Paris V) est également positionnée à la 76 ème place.



Si l'on comptabilise le nombre d'établissements nominés par pays le résultats est assez désastreux pour la France...

1- les Etats-Unis (308 universités)

2- le Canada (26)

3- l'Allemagne (20)

4- le Japon (19)

5- les Pays-Bas (15)

6- l'Australie (12)

7- la Suisse (11)

8- la Chine (10)

9- Isra√ęl (10)

10- La FRANCE (9)

Par contre il y a des gagnants mais pas sur notre territoire:

Au niveau mondial HAVARD est l'université numéro 1 en:

  • sciences de la vie et de la terre
  • sciences des math√©matiques
  • sciences sociales
  • m√©decine

Le Massachusettes Institute of Technology :

  • est num√©ro 1 en informatique et technologie
  • est num√©ro 2 en sciences de la vie et de la terre

Face a cette situation très préoccupante pour nos universités plusieurs axes devraient être développés:

  • regrouper les universit√©s afin de mutualiser les moyens. Par exemple en 2O09 les trois universit√©s de Strasbourg ne feront plus qu'une. Cette fusion va donner naissance √† un campus de 43 000 √©tudiants et 4 500 professeurs
  • "a√©rer" le corps professorale. Si de nouvelles dispositions fiscales ont √©t√© lanc√©es afin de favoriser la cr√©ation d'entreprises par des chercheurs (voir le billet "Cr√©dit Imp√īt Recherche et Jeune Entreprise Universitaire" ) il serait √©galement opportun de favoriser encore plus l'entr√©e d'entrepreneurs ou de cadres du priv√©s au sein des universit√©s. Par exemple au Canada comme aux Etats Unis le statut de professeur n'est pas un statut √† vie.

Le statut de professeur est une étape du parcours professionnel alors qu'en France on peut tout a fait être étudiant à l'université puis devenir professeur à vie....toujours dans la même université....

 

Incroyable: le papier plus résistant que le fer

avionpapier
Le progrès technique n'a pas de limite. En effet une équipe de chercheur Japonnais a mis au point un papier d'un nouveau genre capable de résister:

- à des températures records (200 degrés celsius)

- à des vitesses hors normes: Mach-7 soit sept fois la vitesse du son.


Ce papier va être destiné à fabriquer un avion qui sera lancé depuis la Station spatiale internationale (ISS). Cet avion aura pour finalité de mieux comprendre le comportement du papier dans l'espace et ainsi ouvrir le champ des possibles pour concevoir des nouveaux engins spatiaux.

Notons que cette expérience émane de l'association des adeptes du pliages de papier: ORIGAMI.

Selon le professeur Suzuki le probl√®me de l'exp√©rience r√©side dans la trajectoire que va prendre l'avion en papier lorsqu'il va quitter la station spatiale internationale. En effet "on ne peut pas pr√©dire o√Ļ l'avion atterrira s'il parvient √† revenir sur terre, car il sera emport√© par le vent d√®s qu'il entrera dans la troposph√®re."

 

Nous sommes tous des FUZZ en puissance.....

La sentence est tombée l'agrégateur de news Fuzz devra verser 1000 euros de dommages et intérêts mais aussi rembourser les frais de justice de l'acteur Olivier MARTINEZ.

fuzzL'acteur a porté plainte contre Eric DUPIN (le créateur du site FUZZ) en indiquant que ce dernier avait laissé publier un lien renvoyant à un article parlant de sa vie privée.

Nous ne disposons pas de tous les attendus du jugement néanmoins il a un problème soit de fonds (au niveau de la loi) soit au niveau de sa compréhension par le juge.

Logiquement le juge a d√Ľ analyser la plainte au regard de La loi pour la confiance dans l'√©conomie num√©rique (n¬į2004-575 du 21 juin 2004, aussi appel√©e LCEN).

En effet l'article 6 de la loi (adoptée le 6 mai 2004) définit ce qu'est un hébergeur de site. Ce point est capital car si vous êtes considéré comme hébergeur vous risquez peu de problème juridique lié à un commentaire ou un article publié sur votre site, alors que si vous êtes considéré comme éditeur vous avez une responsabilité par nature totale sur tous les publications sur votre site.

Alors comment la loi définit le statut d'hébergeur?:

"Les personnes physiques ou morales qui assurent, m√™me √† titre gratuit, pour mise √† disposition du public par des services de communication au public en ligne, le stockage...d'√©crits...d'images...fournis par des destinataires de ces services ne peuvent pas voir leur responsabilit√© civile engag√©e du fait des activit√©s ou des informations stock√©es √† la demande d'un destinataire de ces services si elles n'avaient pas effectivement connaissance de leur caract√®re illicite ou de faits et circonstances faisant appara√ģtre ce caract√®re ou si, d√®s le moment o√Ļ elles en ont eu cette connaissance, elles ont agi promptement pour retirer ces donn√©es ou en rendre l'acc√®s impossible."

En conséquence vous ne pouvez pas être tenu responsable:

  • si vous n'aviez pas eu une connaissance tangible de l'article incrimin√©. Compte tenu des milliers de sources d'informations r√©cup√©r√©es par les agr√©gateurs comment peut on imaginer de pouvoir faire un tri avant publication...

Donc il semble logique de considérer les agrégateurs comme des hébergeurs.

Notons que ce problème peut toucher tous les sites; sur ce blog je dois quelques fois supprimer ou modifier certains commentaires mais c'est souvent à retardement...donc je risque potentiellement un procès...

A quand demain un procès contre la poste suite à un envoi massif de courrier injurieux?

 

Secrétaire d'Etat à l'économie numérique: cela vous intéresse ?

businessfinance
Valerie Pécresse il y a quelques mois à pris en charge au-delà des missions liées à l'Enseignement supérieur et à la Recherche un nouvelle axe celui des Nouvelles Technologies.

Valérie Pécresse va abandonner cette dernière fonction car un poste de secrétaire d'Etat à l'économie numérique devrait être créé comme le propose le rapport Attali sur la libération de la croissance française.



Pour ce poste voici les prétendants:

  • Franck Supplisson, conseiller technique aupr√®s de Nicolas Sarkozy en charge des technologies de l'information et de la communication
  • Andr√© Santini: Secr√©taire d'Etat aupr√®s du ministre du Budget, charg√© de la Fonction publique,
  • Gabrielle Gauthey: ancienne patronne de l'Arcep (Agence de R√©gulation des T√©l√©coms),
  • Emmanuel Gabla, chef du service technologies et soci√©t√© de l'information (STSI) du minist√®re de l'√©conomie,
  • Thierry Sol√®re: adjoint au maire de Boulogne-Billancourt et vice-pr√©sident du conseil g√©n√©ral des Hauts-de-Seine. Il a codirig√© la Net campagne de l'UMP puis int√©gr√© la direction de l'UMP avec le titre de secr√©taire national, tout en pr√©sidant la f√©d√©ration num√©rique de l'UMP.

On s'autorise à penser dans les milieux autorisés que Thierry Solère serait le mieux placé....

A suivre....

 

Le business enseigné en Russie...une ruse de l'histoire

Russie

Que le temps est loin o√Ļ la planification veillait au ¬ę bonheur de chacun? ¬Ľ.

Eh oui ! sous le r√©gime communiste pas besoin d'enseigner l'√©conomie et le business puisque tout √©tait pr√©visible et rationnel....



Comme l'indique Ruben Vardanian, jeune patron (38 ans) de la banque d'investissement Troika Dialog pendant plus de 70 ans ¬ę il n'y a eu aucun enseignement des affaires en Russie ¬Ľ. Ainsi Ruben Vardanian a pris les devants en lan√ßant ce projet qui va co√Ľter 300 milllions d'euros pour offrir sur 25 hectares de terrains:

  • des programmes de formation de type MBA sur 18 mois √† des jeunes cadres,
  • des stagiaires issus de diff√©rents pays: la premi√®re promotion de 150 √† 200 √©l√®ves attendue en 2008-2009 devrait attirer au minimum un quart d'√©tudiants √©trangers en provenance des pays √©mergents, Chine, Inde et Br√©sil.
  • des cours en anglais pour les premi√®res promotions puis en russe, chinois et espagnol.

Cette business school présente une approche que je trouve intéressante:

Les formations seront pensées afin de stimuler la création d'entreprises. D'ailleurs les stagiaires qui à l'issue de la formation voudront lancer leur affaires trouveront des financement de type capital risque.

Pour concevoir leur Business School les Russes se sont inspirés entre autre du modèle américain et européen, par contre s'ils parviennent à transformer des cadres en chefs d'entreprises alors là cela sera à nous d'aller prendre des leçons.

Car force est de constater qu'en France les écoles de commerce et autres MBA ne constituent pas une source de captation de futurs créateurs d'entreprises.

Le cursus co√Ľtera 50 000 dollars mais avec la possibilit√© de mobiliser des aides afin que la s√©lection ne soit pas que financi√®re.

Notons qu'il existe d'autres MBA mais visiblement de moindre importance ; en effet compte tenu du d√©veloppement √©conomique du pays, la Russie a un besoin urgent de cadres disposant d'une forte culture en gestion des entreprises.

Vlademir Poutine en septembre 2006 est venu poser la première pierre de cette Business-school russe.

La Skolkovo Moscow School of Management a pour objectif de concurrencer les Insead et autres Haward....

Pour financer cette école nos amis russes ont eu recours à une technique de financement employée depuis des lustres par nos amis américains... le parrainage. En effet 14 grosses fortunes ont versé au total 100 millions de dollars.

Ce cher Karl Marx qui avait prédit la fin du capitalisme doit se retourner dans sa tombe en voyant comment évolue la russie.

Si vous souhaitez poursuivre la lecture de sujets similaires, je vous propose les articles suivants: