ALTO-STUDIO
 

LA TVA SOCIALE après l'intervention de Manuel VALLS

TVAsocialeFace au déficit de la sécurité sociale le gouvernement SARKOZY avait étudié la création de la TVA SOCIALE en 2007, idée reprise par Manuel VALLS dernièrement.

Je ne me suis pas penché particulièrement sur la question quant au bien fondé de ce mécanisme; ce faisant je n'émets ici qu'un sentiment à l'égard de la "TVA SOCIALE" plus qu'un avis rationnel et tranché....donc tout peut changer.

Néanmoins une question reste en suspens: quid du risque inflationniste?

Selon les √©conomistes les points de vue divergent: pour les uns dans les pays o√Ļ cela a √©t√© pratiqu√© il n'y a pas eu d'inflation et pour d'autres il y a bien eu une inflation des prix.

Pour compliquer un peu plus la réflexion il va en va de l'économie comme dans nombreuses matières: "comparaison n'est pas raison..."

Pour compliquer toujours plus on peut rajouter une pincée de psychologie ( je vous vois déjà esquisser un léger sourire en vous disant " et bien voici que capitalsocial se lance dans la psychologie...Tant pis pour vous je continue...)

Pour rappel l'objectif est de transférer les cotisations sociales payées par les salariés et les entreprises sur la TVA.

Prenons un exemple simple: celui d'une entreprise qui fabrique une seul produit par mois avec un salarié.

A gauche vous y trouverez les modalités de calcul de la TVA classique et à droite l'instauration de la TVA sociale.

En comparant les deux formules celle de gauche et celle de droite on note:

  • une annulation des charges sociales pay√©es par les entreprises et les salari√©s
  • une forte augmentation de la TVA puisque celle ci passe de 637 euros √† 1687 euros afin que les caisses de l'Etat ne se vident pas.

En effet cet exemple nous montre que la TVA sociale présente une difficulté pour le budget de l'état: Comment reprendre d'une main ce qui a été donné de l'autre (l'exonération des charges) ?

En effet la TVA "classique" est calculée sur le montant du prix de vente hors taxes qui lui comprend les charges sociales.

Ce faisant s'il y a suppression des charges sociales (et maintient du salaire net et du profit de l'entreprise) m√©caniquement va ce produire une baisse des rent√©es fiscales car vous vous en doutez 19,60% de 3 250 ‚ā¨ (prix de vente hors taxes) ne donne pas le m√™me r√©sultat
que 19,60% de 2200 ‚ā¨.

Donc une seule solution augmenter: la TVA pour conserver le même niveau de rentrée fiscale soit dans notre exemple passer de 19,60% de TVA à 76,68%.

Je n'ose imaginer l'effet dans l'opinion d'une annonce gouvernementale indiquant une hausse de 40%, 50% de la TVA...je doute que la consommation (par anticipation) ne chute?

De plus cette exonération des charges sociales pourrait pousser les salariés à souhaiter une augmentation des salaires et les entreprises une augmentation des profits ce qui provoquerait une augmentation du prix de vente et donc une relance de l'inflation.

Au risque inflationniste on nous indique que la concurrence va permettre d'éviter ce type de dérive.

Effectivement la concurrence a prouv√© son efficacit√© pour lutter contre la hausse des prix...On oublie trop souvent que l'inflation a √©t√© jugul√©e notamment gr√Ęce √† la lib√©ralisation des prix; lorsque les prix √©taient encadr√©s la France affichait un niveau d'inflation nettement sup√©rieur √† nos 2% en moyenne.

Par contre si la concurrence est un système précieux pour s'assurer que les entreprises mettent au coeur de leurs préocupations les clients cela suppose:

  • du temps afin que le consommateur puisse justement comparer, faire jouer la concurrence et ce faisant que les entreprises hors march√© disparaissent. Et le temps peut √™tre ici d√©vastateur car avant que les consommateurs s'aper√ßoivent qu'il ne s'agit que d'un jeu de transfert √† somme nulle entre les charges sociales et la TVA il risque d'y avoir la queue devant les bureaux des directions des ressources humaines afin de n√©gocier une augmentation de salaire ce qui pour le coup augmenterait les prix
  • qu'il n'y ait pas d'entente entre les entreprises.
  • que les entreprise ne profitent pas de l'aubaine pour augmenter leur profit en esp√©rant que cela passe inaper√ßu comme avec l'euro.. et l√† encore l'inflation nous guette...

... et je ne sais pas comment cela se passe chez vous mais nous on n'aime pas l'inflation (quelque fois dans un blog il faut être capable de prendre des risques, être "border-line" et assumer ses choix..c'est fait...)

Après cet acte de bravoure (joke) je pars conseiller une PMI qui officie dans le secteur des compléments alimentaires ( pilules et autres poudres pour maigrir, avoir une belle chevelure...);..après ce rendez vous je serai donc un homme neuf...

Partage propulsé par Wikio
 

Le .fr fête ses 25 ans et organise un concours

Editeurs de blog ou de site internet vous connaissez tous l'Afnic, l'Association Française pour le Nommage Internet en Coopération qui est le gestionnaire du registre des noms de domaine pour la France.

Mais savez-vous que l'Afnic gère également le registre des noms de domaine de l'Ile de la Réunion, de Saint-Pierre et Miquelon, de Terres australes et antarctiques Françaises, de Wallis et Futuna, et.... pour en  finir avec les destinations qui font rêver en ce début d'automne Mayotte !

Mais surtout savez-vous que l'Afnic est encore jeune avec ces 25 printemps ?

25 années à assurer la continuité de l'espace territorial français sur internet, ainsi que l'accessibilité des noms de domaines depuis n'importe quel point de l'internet.

Pour célébrer le quart de siècle de l’extension .fr, l’Afnic a souhaité en profiter pour réaffirmer les valeurs du .fr (chic, excellence, French Touch) et valoriser des entreprenautes et leurs projets lors d’un concours et d’une soirée-évènement.

Les modalités du concours :

Le concours est ouvert à toute personne majeure. Et s’adresse plus particulièrement aux entrepreneurs, designers et développeurs de sites web français souhaitant réaliser un projet lié à un site Internet.

Le site http://www.thefrenchreconnection.fr/ a été créé spécialement pour le concours. Voici les étapes pour participer au concours :

  • Les candidats inscrivent leur projet (= site) sur la plateforme
  • Ils partagent leur candidature avec leur réseau afin de maximiser leur chance
  • Ils peuvent voter pour les projets proposés sur la plateforme
  • Seuls les votes font gagner des points aux projets concernés
  • Les 3 projets de chaque catégorie ayant le plus de points sont retenus pour une délibération par le jury

4 catégories permettent de concourir :

  • Design et Créativité : regroupe les plus beaux sites avec une utilisation judicieuse des visuels, des typographies.

             J'ai adoré le site www.Milky qui pr√©sente une interface joyeuse, doubl√©e d'un r√©alisme             stup√©fiant avec des √©l√©ments graphiques plong√©s dans une flaque de lait...√† voir absolument.

  • Interaction et navigation : les sites qui font voyager, ceux qui proposent une véritable navigation dans un univers à part.

    Le site http://danlgraph.fr/ est remarquable: la navigation réalisée à partir de la souris offre des effets "bluffants".
  • Contenu et éditorialité : des sites qui créent le contact et instaurent le dialogue dès l’URL, avec un style souvent très personnel
  • Technologie et innovation : des sites qui décoiffent, à la pointe des dernières technologies, nous proposant des expériences nouvelles

Organisation et dates du concours :

  • Du 1er au 30 Septembre 2011 : inscription des participants et votes des internautes (1 vote par internaute)
  • Le 4 Octobre : le jury désigne les 4 gagnants (1 par catégorie) parmi les 12 projets qui auront récolté le plus de votes. Le jury désigne également son coup de cœur pour chaque catégorie
  • Le 11 Octobre : Remise des prix à tous les gagnants lors d’une soirée VIP à la Tour Eiffel à Paris

En plus d’un prix et d’une invitation à la soirée VIP, les gagnants se verront offrir un habillage dans la newsletter électronique du magazine Stratégie Reed Business Information.

 

Et puis comme promis il y aura la soirée-évènement à la Tour Eiffel

Alors si vous avez un site qui correspond à l'une des catégories, si vous recherchez une soirée "sélect" tout en étant détendue... rendez-vous sur le site  http://www.thefrenchreconnection.fr et venez fêter les 25 ans du .fr.

Et puis comme vous le savez le réseautage reste un élément incontournable pour développer une entreprise: je ne sais pas vous, mais j'ai l'impression que pendant cet anniversaire de nombreuses cartes de visite vont s'échanger. On se voit le 11 octobre ?


Article sponsorisé

Vidéo virale par ebuzzing