ALTO-STUDIO
 

Le rapport ATTALI complet

attaliMonsieur ATTALI (ancien conseiller spécial de François Mitterrand) et 41 personnalités ont déposé auprès de monsieur Nicolas SARKOZY mercredi dernier leur rapport contenant:

  8 ambitions,
20 propositions fondamentales,
318 propositions.

Si vous souhaitez lire le rapport complet suivez le guide:

Rapport de la Commission pour la libĂ©ration de la croissance française : 300 dĂ©cisions pour changer la France.

 

Record historique de création d'entreprises en 2007

Carte de la franceLa ministre de l'économie et des Finances et le secrétaire d'Etat aux Entreprises se sont félicités du nombre record de créations d'entreprises en 2007.

Selon Christine Lagarde et HervĂ© Novelli, deux records historiques ont Ă©tĂ© battus : le nombre de crĂ©ations sur un an Ă  321.478 (+13%) et sur un mois Ă  28.841 (en donnĂ©es CVS).

Ces indicateurs "reflètent le regain de confiance économique et d'esprit d'entreprise dans notre pays", déclarent-ils dans un communiqué commun.

"Ils notent avec satisfaction que les bénéficiaires de l'aide aux chômeurs créateurs et repreneurs d'entreprises (Accre) sont en très forte augmentation par rapport à 2006 (+42% sur les 11 premiers mois)".

Christine Lagarde et Hervé Novelli promettent de continuer à soutenir le mouvement de créations d'entreprises.

Source: Reuters

 

En avant première les premières propositions du rapport ATTALI

attaliMonsieur ATTALI (ancien conseiller spécial de François Mitterrand) et 41 personnalités doivent remettre mercredi le rapport contenant:

  8 ambitions,
20 propositions fondamentales,
318 propositions.


Vous trouverez ci-dessous les 8 ambitions et 20 propositions:

1- Préparer la jeunesse

  • Se donner les moyens pour que tout Ă©lève maĂ®trise avant la fin de la sixième le français, la lecture, l'Ă©criture, le calcul, le travail de groupe, l'anglais et l'informatique.
  • Constituer 10 grands pĂ´les d'enseignement supĂ©rieur et de recherche autour de 10 campus, rĂ©els et virtuels, fixant les conditions d'excellence de l'ensemble du système de formation supĂ©rieur et de recherche.
  • Redonner Ă  la France tous les moyens -dont ceux de la recherche- pour prendre une place de premier rang dans les secteurs de l'avenir : numĂ©rique, santĂ©, Ă©cologie, tourisme, etc.

2- Devenir champion de la nouvelle croissance

  • Mettre en chantier dix Ecopolis, villes et quartiers d'au moins 50.000 habitants intĂ©grant technologies vertes et technologies de communication.
  • Entreprendre dès maintenant la mise en place du très haut dĂ©bit pour tous, Ă  domicile, dans l'espace numĂ©rique et dans l'administration.
  • Mettre en place les infrastructures nĂ©cessaires (ports, aĂ©roports et place financière) et accroĂ®tre l'offre et la qualitĂ© du logement social.

3- La compétivité des entreprises

  • RĂ©duire les dĂ©lais de paiement des PME par l'Etat et par les grandes entreprises Ă  un mois Ă  compter de la livraison et Ă  dix jours pour la TVA.
  • CrĂ©er par redĂ©ploiement une agence guidant les TPE / PME de moins de 20 salariĂ©s dans leurs dĂ©marches administratives, en leur adressant des rĂ©ponses engageant l'ensemble des administrations.

4- La société du plein emploi

  • Renvoyer l'essentiel des dĂ©cisions sociales Ă  la nĂ©gociation en modernisant les règles de reprĂ©sentativitĂ© et de financement des organisations syndicales et patronales.
  • Mobiliser tous les acteurs pour l'emploi des jeunes et imposer Ă  toutes les entreprises et collectivitĂ©s publiques de prĂ©senter chaque annĂ©e un bilan de la diversitĂ© par âge, par sexe et par origine.
  • RĂ©duire le coĂ»t du travail pour toutes le entreprises en transfĂ©rant une partie des cotisations sociales vers la CSG et la TVA.
  • Laisser Ă  tout salariĂ© le libre choix de poursuivre une activitĂ© sans aucune limite d'âge en bĂ©nĂ©ficiant, Ă  compter de 65 ans, d'une augmentation proportionnelle de sa retraite et en levant les obstacles aux cumuls emploi-retraite, et tous les dispositifs de prĂ©-retraite.

5- Réduire les privilèges, favoriser la mobilité

  • Aider les commerçants et les fournisseurs indĂ©pendants Ă  prendre part Ă  la concurrence tout en restaurant la libertĂ© des prix et d'installation de tous les acteurs de la distribution, de l'hĂ´tellerie et du cinĂ©ma.
  • Ouvrir très largement les professions rĂ©glementĂ©es Ă  la concurrence sans nuire Ă  la qualitĂ© des services rendus.
  • Encourager la mobilitĂ© gĂ©ographique et la mobilitĂ© internationale (par une procĂ©dure plus souple de dĂ©livrance de visas aux Ă©tudiants, aux chercheurs, aux artistes, etc).

6- Créer des sécurité nouvelle

  • ConsidĂ©rer la formation de tous les chercheurs d'emploi comme une activitĂ© nĂ©cessitant rĂ©munĂ©ration sous forme d'un " contrat d'Ă©volution ".
  • SĂ©curiser la rupture amiable du contrat de travail.

7- Garantir la croissance

  • CrĂ©er des agences pour les principaux services au public, et faire Ă©valuer tout service public par des organismes indĂ©pendants.
  • Renforcer les rĂ©gions et les intercommunalitĂ©s en faisant disparaĂ®tre en 10 ans l'Ă©chelon dĂ©partemental.

8- Ne pas mettre mettre le niveau de vie d'aujourd'hui à la charge des générations futures

  • RĂ©duire dès 2008 la part des dĂ©penses publiques dans le PIB. Cette rĂ©duction devra atteindre 1% du PIB Ă  partir de 2009, soit 20 milliards d'euros de rĂ©duction par rapport Ă  la tendance, par an pendant 5 ans.
 

Vous pouvez interroger gratuitement des avocats toulousains spécialisés dans les TIC

point interrogationLe Barreau de Toulouse, représenté par le batonnier Thierry Carrère, et La Mêlée ont signé un accord de partenariat visant à rendre plus simple l'accession aux problématiques du droit lié aux TIC, à l'Innovation, et à la propriété industrielle.

En effet, le droit est en constante évolution avec l'arrivée des nouvelles technologies et il est parfois difficile de savoir quelles sont les bonnes pratiques, les écueils à éviter.

Le Barreau de Toulouse compte de nombreux spécialistes compétents dans ces domaines et se propose donc de répondre à des questions simples, à titre indicatif auprès des entreprises se posant des questions sur ces sujets.

D'où la mise en place de l'email vert (gratuit), juridique@meleenumerique.com, au bout duquel le barreau se chargera d'orienter les demandes en fonction des avocats compétents et volontaires à cette initiative.

Cet email, purement consultatif ne saurait bien sûr se substituer à la consultation personnalisée d'un spécialiste et ne peut en aucun cas tenir lieu de conseil ferme.

N'hésitez pas donc à nous poser vos questions sur ce service.

Questions sur ce service : Edouard Forzy La MĂŞlĂ©e : info@meleenumerique.com

L'EMAIL VERT : envoyez vos questions Ă  juridique@meleenumerique.com

 

L'Ă©conomie du spams un business de plus de 13 milliards...

poubelle A plusieurs reprises sur mon blog www.capitalsocial.fr j'ai du stopper la fonction commentaire afin d'endiguer la montée des spams (plus de 600 par jour).

Dès lors je n'ai eu de cesse que d'essayer de connaître cet ennemi; ce faisant vous pouvez lire les résultats de mon enquête sur le blog de Stéphane Thomas "simpleentrepreneur.com.

Différents items sont étudiés:

-D'abord d'oĂą vient le terme spam ?

-Un essai de définition

-Où est né le spam?

-La première utilisation en masse du spam

-Un nouveau métier est né: spameur professionnel

-Le coût de gestion des spams par les entreprises est colossal

-La perte de compétitivité résultant des spams

-L'évolution de la filière spams

-Comment lutter ?

Autres billets publiés sur le blog de Stéphane Thomas: