ALTO-STUDIO
 

Vous cherchez des fonds, offrez vous une vitrine chez Patamiel.com

topPatrick Amiel, entrepreneur et business angel explique le pourquoi du comment sur son blog:

"Je reçois pas mal de demandes de financement ou de conseils de "jeunes pousses". Ayant investi Ă  titre perso dans deux startups (spoonkey & jaimeladeco), je trouve cette expĂ©rience super enrichissante pour plusieurs raisons :

- investissement utile (versus mettre quelques euros dans un Codevi) qui créé de l'emploi

- rencontre passionnante avec les fondateurs et autres business angels

- découverte de best practices et secteurs d'activités différents

- opportunité fiscale (25% de déduction fiscale)

- et si ça marche, belle récompense pour tous.

L'idĂ©e : chaque fin de mois, je vous prĂ©sente UNE startup en fonction des dossiers reçus. Le choix sera arbitraire, je ferai de mon mieux.

Les business angels intéressés (ticket minimum de 10K€) se mettront alors directement en relation avec le fondateur pour en savoir plus et prendre leur décision.

Si ce blog peut se rendre utile pour certains entrepreneurs, c'est top. Feedbacks are welcome !

Rendez-vous en fin de mois pour ce premier rendez-vous. D'ici là, merci de m'envoyer vos dossiers par email en précisant "startup angels" dans l'objet. "

Alors direction: patamiel.com

 

Le Business model du Web 2.0 en question

businessfinanceConnaissez-vous Bernard Liautaud ? Ce dernier, après avoir Ă©tĂ© le co-fondateur de Business Objects, vient d’intĂ©grer la sociĂ©tĂ© de Capital Risque Balderton Capital. Son objectif : favoriser le dĂ©veloppement de sociĂ©tĂ©s de taille mondiale dans le secteur du logiciel.

Au-delĂ  de cette information - ce qui m’interpelle - c’est sa vision du web 2.0 : il considère que cette filière est plutĂ´t Ă  Ă©viter, car....

...La suite je l'ai écrite sur le blog de Stéphane sous le titre: Et vous, vous y croyez au web 2.0 ?

Si vous souhaitez lire les articles publiés par votre serviteur sur le blog simpleentrepreneur.com...:

 

Le magazine Advanced Web

advanced web



Qu'est-ce donc ce nouveau magazine?

C'est le premier magazine français entièrement dĂ©diĂ© aux Webdesigners, aux Webmasters et aux dĂ©veloppeurs !

La rédaction est prise en charge par une équipe de blogueurs professionnels, tous experts dans les domaines du Web marketing, du Web collaboratif, du Web 2.0, des réseaux sociaux, du référencement, du micro-blogging…

Advanced Web est destinĂ© Ă  tous les dĂ©veloppeurs Web, les Web designers, les passionnĂ©s de E-commerce et tous les fans de sites internet crĂ©atifs !





Qui sont les rédacteurs ?

Stéphane Thomas que vous pouvez suivre sur son site bien connu Simpleentrepreneur.com.

C'est Ă©galement lui qui m'ouvre les portes de son blog pour des articles spĂ©cifiques ( 13.5 milliards : c’est le coĂ»t des spams pour les entreprises, Le financement de la crĂ©ation d’entreprises, La gratuitĂ© dans le web, une illusion Ă  long terme ? , Vous connaissez l’appel public Ă  l’innovation ?).

Une nouvelle aventure business s'offre à lui...bonne chance Stéphane...

Un mot sur son parcours: Ingénieur senior spécialisé dans le développement et le déploiement d’applications Web il a délaissé le monde des sociétés de services informatiques pour concevoir un site Internet de gestion et de partage de signets appelé:LOOMIZ . Parallèlement à cette activité d’entrepreneur, il intervient en tant que consultant exclusivement auprès des start-ups pour les aider aux niveaux stratégique, ergonomique et technique.

Jean-François Ruiz, ingénieur de formation, il a été le premier à ouvrir un blog en France entièrement dédié à la thématique du Web 2.0. Il analyse et décortique les usages des outils Web de nouvelle génération depuis novembre 2005 sur www.webdeux.info.

Vous connaissez dĂ©jĂ  sĂ»rement Ziki France dont il est le responsable, la nouvelle place de marchĂ© pour dĂ©velopper son business via Internet. Il est Ă©galement Ă  la base d'un Ă©vĂ©nement en Octobre Ă  ne pas manquer pour tout spĂ©cialiste du Web qui se respecte : le Webdeux.connect.

Éric Dupin, crĂ©ateur du fameux presse-citron.net c'est tout simplement le premier blog dans le classement Wikio !

Concepteur et consultant Internet, il édite également des blogs et des sites pour son propre compte comme FUZZ. Vivant à Lyon, il gère une agence Web, Bloobox.net, société qu’il a créée en 2000.

Cédric Motte, est tombé très tôt dans le Web.

Depuis, ses expériences de journaliste mêlées à sa connaissance du média lui permettent de concevoir des stratégies éditoriales pour les sites médias, d’intervenir auprès de journalistes via des formations et des conférences et de garder une activité de rédacteur. Il est l'auteur du blog chouingmedia.com

Christophe Logiste est Webmaster de formation, il s’est très vite tourné vers les systèmes dynamiques de gestion de contenu (CMS) et les plates-formes de blogs.

Il propose donc la mise en place de diverses stratégies en fonction des attentes et besoins des intervenants concernés, participe à diverses localisations de services anglophones et intervient ponctuellement en tant que Webrédacteur pour divers sites ou blogs.

Richard Maleterre, rédacteur du blog Tapahont.info est un autodidacte dans l’univers d’Internet, cela fait maintenant plus de deux ans qu’il rédige quotidiennement des articles sur l’actualité du Web 2.0, des communautés virtuelles et sur le monde de la high-tech.

Il est aujourd’hui Business Developper chez Stonfield InWorld, un des leaders européens dans l’implantation de sites ou d’univers dans les mondes persistants.

Jérôme Saboureau, blogueur actif depuis maintenant plusieurs années, Jérôme se dit particulièrement attentif aux évolutions du Web et de ses nouvelles fonctionnalités.

Bien plus qu’un simple témoin ou utilisateur, Jérôme se veut être un acteur dans le domaine des médias sociaux.

 

La tourmente financière n'impacterait pas la mission d'OSEO

oseoSelon François Drouin, Président d'OSEO:

"L'actuelle crise financière touche en profondeur le système mondial.

Ces difficultés sont susceptibles d’avoir des répercussions sur le financement des PME, vis-à-vis desquelles les banques pourraient être amenées à freiner le rythme de leurs engagements.

OSEO a un rôle spécifique d’établissement de place destiné non à se substituer au marché, mais à le compléter là où apparaît une défaillance. Cette spécificité lui permet, dans ce contexte difficile, de continuer à assurer ses missions d’innovation, de garantie, et de cofinancement des bons projets.

En particulier, OSEO a les disponibilités pour assurer ses activités de garantie ainsi que de cofinancement, et vient de convenir d’un partenariat avec la Banque Européenne d’Investissement, intégrant des engagements de refinancement.

Enfin, notons que l'année 2008 s'inscrit déjà dans une trajectoire très dynamique pour OSEO, avec une très forte progression de ses activités, tant innovation que garantie ou financement."

 

Le microcrédit en France a 20 ans et des perspectives de développement

businessfinancePARIS (AFP) — L'association pour le droit à l'activité économique (Adie), qui fêtera en décembre ses 20 ans d'existence, a dressé mardi devant la presse le bilan de son action: 51.000 micro-entreprises et 62.000 emplois créés grâce aux prêts accordés aux exclus du système bancaire.

Premier et principal opérateur de microcrédit en France, l'Adie a été créée par Maria Nowak, sa présidente, sur le modèle de la Grameen Bank fondée au Bangladesh par Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix 2006.

L'association propose des prêts de petit montant, de 500 à 5.500 euros qui permettent de démarrer une activité, et accompagne les bénéficiaires, y compris après la création d'entreprise pour en assurer la pérennité.

Celle-ci est dans la moyenne nationale des entreprises, souligne l'association: 65% Ă  2 ans, 57% Ă  3 ans.

Les créateurs d'entreprises peuvent bénéficier également de prêts d'honneur pour financer un stock ou du matériel, d'avances remboursables, de primes à la création.

L'Adie entend mieux répondre aux besoins de ses clients en créant de nouveaux produits. Constatant que l'accès des micro-entrepreneurs à l'assurance se heurte souvent à des difficultés, elle teste notamment, en collaboration avec des compagnies d'assurance, un dispositif de "micro-assurance".

De même, un autre projet concerne le "microcrédit d'insertion", qui permet de financer des dépenses dont l'objectif est l'insertion professionnelle, comme le paiement d'un permis de conduire, des frais de déménagement, ou de formation.

Les microcrédits de l'Adie sont financés en grande partie par des lignes de crédit mises à disposition par les banques, avec qui l'Adie a un partenariat.

Grâce à la levée du plafond sur les taux d'intérêt en 2005, l'Adie peut envisager d'assurer la couverture progressive de ses coûts de crédit d'ici à trois ans, souligne l'association, qui a augmenté à deux reprises ses conditions de prêts, en organisant, précise-t-elle, au prélable la consultation de sa population-cible.

L'accompagnement est financé sur fonds publics, mais aussi par des dons privés et fait appel au bénévolat.

Pour faciliter l'accès à ses services, l'association lancera début 2009 le "premier site français de microcrédit en ligne", a indiqué également Maria Nowak.

Si vous souhaitez poursuivre la lecture de sujets similaires, je vous propose l'article suivant: