ALTO-STUDIO
 

Fonds Communs de Placement dans L'Innovation (FCPI ), le bilan

Carte de la franceL'AFIC et OSEO publient les résultats de leur enquête commune sur l’activité d’investissements des Fonds Communs de Placement dans L'Innovation (FCPI ) dans les entreprises innovantes de 1997 à 2008.

Elle révèle que, au-delà d’un rythme d’activité plus soutenu sur les trois dernières années, ce sont 2,6 milliards d’euros qui ont été levés auprès des FCPI par plus de 900 entreprises innovantes, dont 90% sont toujours en activité à fin 2008.

Les FCPI ont accompagné plus de 900 entreprises innovantes ( intéressant mais 900 en 11 ans nous sommes sur une niche):

  • 340 nouvelles entreprises investies en trois ans (2006, 2007, 2008), soit plus du tiers du portefeuille global des FCPI sur onze annĂ©es d’activitĂ©.
  • Une prĂ©sence renforcĂ©e des FCPI aux cĂ´tĂ©s des entreprises innovantes en crĂ©ation : la part des entreprises de moins de trois ans au moment du premier investissement atteint 40 % en 2008. Mais combien d'entreprises ont eu des financements alors qu'elles ne gĂ©nĂ©raient aucun chiffre d'affaires ?
  • 90 % des entreprises en portefeuille sont françaises, soit plus de 810 entreprises, parmi lesquelles 9 sur 10 sont toujours en activitĂ© Ă  fin 2008 : elles emploient plus de 42 000 personnes, rĂ©alisent 7 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 1 sur 2 est exportatrice.

Un potentiel de croissance plus fort pour les entreprises innovantes accompagnées par les FCPI

La croissance, notamment en termes d’emploi et de chiffre d’affaires, des entreprises investies par les FCPI est plus élevée que celle des entreprises innovantes n’ayant pas bénéficié d’investissement de la part des FCPI .

  • L’accroissement du chiffre d’affaires est de 63 % après le premier investissement d’un FCPI contre 48 % pour les entreprises non investies.
  • La progression des effectifs employĂ©s est deux fois plus Ă©levĂ©e après la première intervention d’un FCPI pour les entreprises investies (+ 57 % contre + 25 %).
 

Grappes d’entreprises et une définition ?

Carte de la franceComment dĂ©finir les « grappes d’entreprises » ?

Une grappe d’entreprise est un réseau d’entreprises constitué majoritairement de PME et de TPE, fortement ancrés localement, souvent sur un même créneau de production et souvent à une même filière, mobilisé autour d’une stratégie commune et la mise en place de services et actions concrets et mutualisés.

Les grappes d’entreprise constituent des vecteurs très importants de développement et de compétitivité pour les entreprises et les territoires.

En quoi consiste la politique de soutien aux grappes d’entreprises?

Le Ministère de l'Espace Rural et de l'AmĂ©nagement du Territoire appuie financièrement l'animation de ces rĂ©seaux, sur la base d'un contrat d'objectif partagĂ©, ainsi que des actions structurantes (crĂ©ation d’un groupement d’employeur ; mise en place d’actions de diversification des marchĂ©s pour les entreprises membres ; achat mutualisĂ© d’équipements de production ou de prototypage…) visant Ă  amĂ©liorer la compĂ©titivitĂ© et la performance de leurs membres.

Quels sont les objectifs de cette politique ?

Il s’agit d’apporter un renouveau à la dynamique de réseau et de polarisation d'entreprises en s’adressant en à un tissu d'entreprises essentiel pour le maillage économique des territoires mais orphelin de tout dispositif de soutien de dimension nationale.

A travers cette démarche, c’est l’ensemble des territoires qui pourront être valorisés, dans une logique de complémentarité et de coopération avec la politique des pôles de compétitivité et celle des pôles d’excellence rurale.

Quels sont les moyens mis en oeuvre ?

Le MERAT y consacre environ 20 millions d’euros sur deux ans complétés par des soutiens de la Caisse des dépôts, d’OSEO. D’autres ministères sont partenaires de cette démarche et pourront y apporter des crédits d’intervention.

Repères

100 grappes d'entreprises environ pourront ĂŞtre soutenues d'ici Ă  2011.

Pour connaitre les premières grappes labélisées voir:

http://www.datar.gouv.fr/IMG/Fichiers/ACTUALITES/20100504_DP_Grappes_entreprises.pdf

 

Entreprise Story : le premier cas pratique de création collective d'une véritable entreprise sur le net

Carte de la franceFuturs créateurs, étudiants, cadres, experts, vous aller pouvoir avec Entreprise-Story.com participer pour la première fois via Internet à la création d'une entreprise de A à Z !!

Dans sa démarche de diffuser l'esprit d'entreprise dans notre pays le site Envie d'Entreprendre lance le 3 mai la première réalisation collective d'une entreprise sur le net, les connaissances de chacun, les avis de tous sont les bienvenus.

Olivier Marone, responsable du site Envie d'Entreprendre est également le porteur du projet de cette première édition d'Entreprise Story.

La première édition sera en ligne le 3 mai avec le "business plan" du premier projet aidé; Il s'agira d'accompagner le site internet entreprise-citoyenne.com, le Portail des initiatives citoyennes et durables initiées par les entreprises.

En 10 Ă©tapes "Entreprise Story" vous permettra d'aider son crĂ©ateur Ă  crĂ©er une vĂ©ritable sociĂ©tĂ© : services, stratĂ©gie, communication, tout est entre les mains des internautes.

"Entreprise Story" est la première réalisation collective d'une entreprise sur le net, les connaissances, avis, suggestions, expertises et nouvelles orientations seront les bienvenues pour améliorer le projet.

Entreprise Story : les Ă©tapes et les dates

1/ PrĂ©sentation du porteur du projet : du lundi 3 au mercredi 5 mai 2010

2/ PrĂ©sentation du projet : du jeudi 6 au lundi 10 mai 2010

3/ PrĂ©sentation des services : du mardi 11 au dimanche 16 mai 2010

4/ Etude de marchĂ© : du lundi 17 au dimanche 23 mai 2010

5/ Le plan marketing : du lundi 24 au dimanche 30 mai 2010

6/ Le plan commercial : du lundi 31 mai au dimanche 6 juin 2010

7/ Moyens mis en oeuvre : du lundi 7 au mercredi 9 juin 2010

8/ Partie administrative et financière : du jeudi 10 au dimanche 13 juin 2010

9/ Statut : du lundi 14 au mercredi 16 juin 2010

10/ Trouver les premiers clients : Ă  partir du jeudi 17 juin 2010

Entreprise Story : le fonctionnement

A partir du 3 mai, Ă  chaque Ă©tape :

  • le porteur du projet entreprise-citoyenne.com donne son idĂ©e de base,
  • les internautes apportent leurs expertises, avis,
  • un chef de projet fais la synthèse,
  • le porteur du projet choisis les solutions qu'il trouve les plus adaptĂ©es et essaye de les mettre en place avec les internautes.

Entreprise Story : comment suivre

Le site : http://www.entreprise-story.com

Le flux rss : http://feeds.feedburner.com/EntrepriseStory

La page Facebook : http://www.facebook.com/pages/Entreprise-Story/103053539737213

Le compte Twitter : http://twitter.com/entreprisestory

Les contacts:

Presse : Fadhila Brahimi - FB-AssociĂ©s

Organisation : Olivier Marone - Envie d'entreprendre

 

Le portail www.info-recherchelr.fr pour connaître les pôles de recherche en Languedoc Roussillon

Carte de la franceLe portail www.info-recherchelr.fr, animé par Transferts LR, lance un site internet qui regroupe l'ensemble des informations relatives aux compétences des 21 organismes publics et parapublics du Languedoc-Roussillon avec plus de 300 fiches à disposition des entreprises locales.

Ce nouvel outil permet aux laboratoires de réactualiser directement leur fiche de présentation et offre ainsi une information très complète sur la R&D en région.

www.info-recherchelr.fr

 

Grand emprunt et campus universitaire

Carte de la franceLe Grand emprunt va concerner les universités et les PRES (campus regroupant plusieurs universités sous la forme d'une fusion). Ce sont les PRES qui porteront les candidatures aux différents appels d'offres du gouvernement. C'est le moment pour les PRES de tirer parti des marges de manœuvre résultant de leur autonomie (il est probable que plus de 50% des universités auront optées pour une autonomie élargie fin 2010) , en définissant leur propre stratégie, leur excellence en matière de formation et de recherche.

Le Grand Emprunt pourra permettre de financer des initiatives en matière d'innovation pédagogique, qui s'appuieront naturellement sur les nouveaux outils numériques, que le Grand emprunt permettra également de développer par ailleurs.

Les ambitions en matière de recherche trouveront un écho naturel dans les appels d'offre consacrés aux équipements et aux laboratoires d'excellence ou bien encore à la santé et aux biotechnologies.

Le grand Emprunt favorisera les liens avec la recherche privée et le monde de l'entreprise au travers de la création d' instituts de recherche technologique, des sociétés d'accélération du transfert de technologies, et de la pérennisation des instituts Carnot.

J'ai hâte d'en savoir plus sur la finalité de ces sociétés d'accélération du transfert de technologies.