RussieIl est loin le temps ou la Russie était fâchée avec le capitalisme et l'entrepreneuriat...deux preuves pour les septiques:

  • ROSNANO l'entreprise publique russe spĂ©cialisĂ©e dans les nanotechnologies va lancer un programme d'actions pour stimuler les business angels. Des incitations fiscales seront proposĂ©es.


  • L'enseignement de l'Ă©conomie et du business se dĂ©veloppe: en effet pendant 70 ans en russie il n'y avait aucun enseignement des affaires. Depuis quelques annĂ©es des initiatives Ă©mergent comme la crĂ©ation d'un campus lancĂ© par Ruben Vardanian, patron de la banque d'investissement Troika Dialog.

Ce campus de 300 milllions d'euros sur 25 hectares de terrain comprend:

  • des programmes de formation de type MBA sur 18 mois Ă  des jeunes cadres,
  • des stagiaires issus de diffĂ©rents pays: la première promotion de 150 Ă  200 Ă©lèves avec un quart d'Ă©tudiants Ă©trangers en provenance des pays Ă©mergents, Chine, Inde et BrĂ©sil.
  • des cours en anglais pour les premières promotions puis en russe, chinois et espagnol.

Cette business school présente une approche pragmatique:

Les formations seront pensées afin de stimuler la création d'entreprises. D'ailleurs les stagiaires qui à l'issue de la formation voudront lancer leur affaires trouveront des financement de type capital risque.

Pour concevoir leur Business School les Russes se sont inspirés entre autre du modèle américain et européen.

Le cursus coûte en moyenne 50 000 dollars mais avec la possibilité de mobiliser des aides afin que la sélection ne soit pas que financière.

Notons qu'il existe d'autres MBA mais visiblement de moindre importance ; en effet compte tenu du dĂ©veloppement Ă©conomique du pays, la Russie a un besoin urgent de cadres disposant d'une forte culture en gestion des entreprises.

Ainsi Vlademir Poutine en septembre 2006 était venu poser la première pierre de cette Business-school russe.

La Skolkovo Moscow School of Management a pour objectif de concurrencer les Insead et autres Haward....

Pour financer cette école nos amis russes ont eu recours à une technique de financement employée depuis des lustres par nos amis américains... le parrainage. En effet 14 grosses fortunes ont versé au total 100 millions de dollars.

Si vous souhaitez poursuivre la lecture de sujets similaires, je vous propose les articles suivants: