ALTO-STUDIO
 

Faire de la publicité sans le dire...attention danger

DollarsComme vous le savez les forums de discussions, les commentaires laissés sur des blogs peuvent constituer des outils commerciaux pour des entreprises.

En effet un commentaire Ă©logieux peut:

  • amener des prospects sur le site de l'entreprise et potentiellement gĂ©nĂ©rer du chiffre d'affaires,
  • aider une campagne de communication destinĂ©e Ă  amĂ©liorer la notoriĂ©tĂ© d'une marque.

Alors on peut très bien imaginer qu'une entreprise mobilise des ressources humaines afin de laisser des commentaires positifs sur un produit, et ce de manière anonyme en ce faisant passer pour un consommateur satisfait par exemple...

Cette politique de communication destinée à tromper les lecteurs d'un média doit être souvent appliquée puisque le législateur a élaboré une loi pour lutter contre cette pratique.

En effet l'Article L121-1-1 (paragraphe 22) du code de la consommation constitue une réponse en condamnant:

  • Une entreprise qui mène une action de communication en laissant croire que celle ci n'est pas rattachĂ©e Ă  son activitĂ© commerciale,
  • Une entreprise ou plutĂ´t son Ă©quipe ou ses partenaires qui se prĂ©sentent faussement comme des consommateurs.

Mais comme vous le savez Ă©galement il n'y a pas que les forums et les commentaires dans la vie... Ainsi il est possible de publier un article dans un journal, un billet sur un blog sans indiquer qu'il s'agit d'une action publicitaire.

Le même article du code de la consommation (paragraphe 11) indique qu' utiliser un contenu rédactionnel dans les médias pour faire la promotion d'un produit ou d'un service alors que le professionnel a financé celle-ci lui-même, sans l'indiquer clairement dans le contenu ou à l'aide d'images ou de sons clairement identifiables par le consommateur est qualifiée de pratique commerciale trompeuse.

Donc amis éditeurs de blogs si vous êtes amenés à faire de la publicité pour une marque, un produit avec une rémunération à la clé...vous êtes obligés de l'officialiser...

C'est d'ailleurs ce que je fais sur ce blog...

 

Problème de trésorerie, les solutions classiques

Carte de la franceA l'heure de cette crise économique la gestion de la trésorerie devient encore plus problématique.

Alors voici quelques informations de bases pour répondre à des trous de trésorerie:

  • Le dĂ©couvert autorisĂ©

il consiste pour votre banquier à faire l'avance de trésorerie, c'est à dire à payer vos fournisseurs alors que vous ne disposez pas sur le compte du montant suffisant (finalement le banquier paye à votre place en échange le taux d'intérêt élevé: de 7% à 13% en moyenne selon le risque que représente votre entreprise).

Ce moyen de financement est délicat à obtenir en phase de création car le banquier ne dispose d'aucune garantie si l'entreprise dépose le bilan. Ce faisant mieux vaut négocier la totalité des besoins de financement de l'entreprise (emprunt, découvert, escompte...) dès le départ plutôt que d'attendre les première difficultés pour de toute urgence aller négocier une solution.

Le découvert autorisé fait l'objet d'un contrat spécifique

  • La facilitĂ© de caisse:

Elle consiste également pour le banquier à faire l'avance de trésorerie par contre sur une période nettement plus courte que celle généralement observée dans le cadre du découvert autorisé.

La facilité de caisse peut être temporaire ou permanente, mais nécessite un accord préalable de votre banque. Dans la pratique, souvent la Facilité de Caisse constitue une avance dans l'attente d'une rentrée.

  • Le crĂ©dit de campagne:

Votre banquier va pendant un temps pré-défini prendre en charge l'ensemble des factures présentées au débit de votre compte. Le crédit de campagne s'adresse aux entreprises qui officient sur des marchés saisonniers et qui ont un besoin de financement en général supérieur à 1 mois.