ALTO-STUDIO
 

200 millions d'euros pour accompagner la création d'entreprises innovantes

Carte de la franceLe ministre de l’Industrie Christian Estrosi vient d'annoncer deux mesures qui devraient favoriser la création d’entreprises innovantes:

  • Tout d'abord la crĂ©ation d’un fonds qui sera consacrĂ© Ă  l’amorçage pour la crĂ©ation d’entreprises par les Ă©tudiants des universitĂ©s et des grandes Ă©coles.

Ce fonds doté de 100 millions d’euros prélevés sur les sommes du grand emprunt devrait voir le jour avant cet été.

Ce qui interpelle c'est que ce fonds pourra également investir dans des entreprises en phase de développement. Ce faisant une nouvelle fois le capital développement risque d'être privilégié par rapport au capital amorçage...Restons positif et espérons que les investissements réalisés confirment les intentions affichées.

  • Un fond Ă©galement de 100 millions d'euros avec comme finalitĂ© d’accompagner les entreprises dans leur stratĂ©gie de dĂ©pĂ´ts et de conservation de leurs brevets sera lancĂ© sous 3 mois.
 

www.jefinancemapme.com un site en ligne pour obtenir des fonds

businessfinanceLancement du premier système d’octroi de financement court terme en ligne pour les entreprises.

A partir du site www.jefinancemapme.com il est possible de mobiliser des financements compris entre 10K€ à 100K€. Ces fonds sont destinés à renforcer la trésorerie des petites entreprises.

Plus d'informations ?

La société de facturage GE Factofrance grâce à une convention de garantie avec OSEO, et avec le soutien de la CGPME, Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises, lance www.jefinancemapme.com, le premier système d’inscription et d’obtention de crédit court terme en ligne pour les petites entreprises.

Via ce site internet 2 offres de financement sont proposées aux entreprises:

  • Nanofi, une offre de financement court terme appuyĂ©e sur les crĂ©ances commerciales,
  • Izifi, une offre de type affacturage notifiĂ© alliant financement, assurance crĂ©dit et recouvrement.

Objectif : Permettre Ă  plus de 680 000 entreprises d’accĂ©der Ă  une nouvelle ligne de financement pouvant aller de 10k€ Ă  100k€, selon les besoins de l’entreprise.

Cette initiative peu répondre pour partie aux problématiques de certaines entreprises: 19% des chefs d’entreprises craignent pour la survie de leur entreprise et 60% éprouvent de réelles difficultés de trésorerie à court terme.’’ affirme Jean-François Roubaud, Président de la CGPME.

La garantie d’OSEO permet de partager le risque afin de faciliter ou d’augmenter le montant des financements accordés aux petites entreprises.

Grâce Ă  cette garantie dĂ©livrĂ©e par OSEO, GE Factofrance va plus loin dans son engagement en :

  • rendant accessible aux petites entreprises, des solutions de financement jusque lĂ  rĂ©servĂ©es aux entreprises de plus grande taille comme les produits d’affacturage confidentiel ou non,
  • proposant une ligne de financement additionnelle, pouvant ĂŞtre associĂ©e Ă  un service d’assurance crĂ©dit protĂ©geant ainsi l’entreprise contre le risque d’insolvabilitĂ© de ses clients dĂ©biteurs,
  • offrant une ligne de financement jusqu’à 90% du montant TTC de la facture cĂ©dĂ©e
  • finançant un risque unitaire jusqu’à 50% de l’encours, pour aider la TPE qui travaille avec un client principal,
  • sans solliciter la caution personnelle du dirigeant de l’entreprise.

Fonctionnement :

L’entreprise se connecte sur le site internet www.jefinancemapme.com et renseigne sa raison sociale. Le système expert de GE Factofrance, tenant compte des critères d’OSEO, analyse l’entreprise et lui apporte une première réponse, positive ou négative, en quelques secondes.

L’entreprise est ensuite invitée à renseigner quelques champs complémentaires tels que son chiffre d’affaires, le nombre de salariés et de clients actifs, ainsi que le pourcentage du chiffre d’affaires que représentent ses principaux clients.

Le système expert procède à une seconde analyse et apporte une réponse immédiate à l’entreprise en lui indiquant le montant de la ligne de financement qui lui sera accordée ainsi que l’offre recommandée, Nanofi ou Izifi.

L’entreprise indique ensuite le mode de financement choisi :

- par billets à ordre de première catégorie émis par GE Factofrance et escomptable auprès de toute banque, ou

- par virement ou chèque émis par GE Factofrance.

Nanofi, une solution de financement court terme appuyée sur les créances commerciales

Nanofi offre aux petites entreprises la possibilité de bénéficier d’une nouvelle ligne de financement allant de 10k à 50k€, et ce par tranche de 10k€. L’intervention de GE Factofrance est confidentielle pour les clients de l’entreprise.

Izifi, une solution de financement alliant financement, assurance crédit et recouvrement

Les entreprises accèdent à une nouvelle ligne de financement allant de 10k€ à 100k€, et ce par tranche de 10k€. Cette offre comprend également une solution d’assurance crédit protégeant l’entreprise à 100% contre le risque d’insolvabilité de ses clients-débiteurs (dans le cadre de la garantie) ainsi qu’une prestation de recouvrement.

Cible :

Toutes entreprises immatriculées en France et répondant à la définition européenne de la TPE, réalisant un chiffre d’affaires compris entre 100k€ et 2 millions d’euros, avec un effectif inférieur à 10 personnes.

 

Création de fonds de co-investissement : Les Régions innovent pour favoriser les PME d'avenir

DollarsLes Régions ont souhaité mettre en place un nouvel outil pour aider les PME de leurs territoires à se développer. Avec ce fonds de co_investissements, les Régions vont pouvoir aider les entreprises à dépasser les blocages du système financier classique, structurellement défavorable au financement des jeunes entreprises innovantes ou des sociétés de l’économie sociale et solidaire. Il s'agit de créer des outils financiers permettant aux entreprises de renforcer leurs capitaux aux stades les plus risqués de leur développement.

Le fonds de co-investissement disposera d’un capital Ă  100% public (RĂ©gion/ FEDER). Son but est de faire « effet de levier » en sĂ©lectionnant des fonds privĂ©s, sur des critères dĂ©ontologiques, pour co-investir dans des PME reprĂ©sentatives des secteurs des pĂ´les de compĂ©titivitĂ©, et plus largement liĂ©s au dĂ©veloppement durable et des technologies de l'information et des communications.

La mise en place de ces fonds est le résultat de négociations des Régions et notamment de l'Aquitaine, pionnière sur ce sujet, qui, au nom des régions françaises, a obtenu en accord avec la Diact, la Caisse des Dépôts et Consignations, le ministère des finances et la Commission européenne, une adaptation de la législation européenne qui réponde aux besoins des entreprises.

En Languedoc Roussillon "la porte d'entrée" reste la Caisse des Dépôts et Consignation.

 

Entrepreneurs parlez d'OSEO Ă  votre banquier

oseoPour préserver et/ou renforcer votre trésorerie

OSEO lance une campagne d’information radio pour mieux faire connaître aux entreprises les nouvelles mesures pour les aider en trésorerie. Cette campagne s'adresse également aux banques.

Deux nouveaux fonds de garantie, crĂ©Ă©s par OSEO, permettent de rĂ©pondre aux besoins immĂ©diats de trĂ©sorerie des entreprises :

  • Lignes de CrĂ©dit ConfirmĂ©,
  • Renforcement de la trĂ©sorerie des PME.

Autre nouveautĂ© : OSEO peut dĂ©sormais garantir jusqu’à 90% des crĂ©dits bancaires. L''ensemble de ces mesures concerne les PME et les ETI (- de 5000 salariĂ©s).

Quelques informations sur "Lignes de CrĂ©dit ConfirmĂ©" et "Renforcement de la trĂ©sorerie des PME" ?

Fonds de garantie Lignes de Crédit Confirmé:

Entreprises éligibles et projets accompagnés

  • Ce fonds a pour vocation de garantir la mise en place ou le renouvellement de lignes de crĂ©dit court terme confirmĂ©, destinĂ©es au financement du cycle d’exploitation des entreprises.
  • Cette garantie s’adresse Ă  des entreprises rencontrant ou susceptibles de rencontrer des difficultĂ©s de trĂ©sorerie qui ne sont pas d’origine structurelles.
  • Ce fonds s’adresse aux TPE, PME(1) et Entreprises de Taille IntermĂ©diaires indĂ©pendantes (ETI) (2), quelle que soit leur date de crĂ©ation.

Concours garantis

  • · Lignes de crĂ©dit Ă  court terme, obligatoirement confirmĂ©, sur une durĂ©e de 12 mois minimum Ă  18 mois maximum. La garantie n’est pas renouvelable. Les engagements par signature ne sont pas Ă©ligibles.

Plafond de risques maximum (encours toutes banques confondues)

  • Pour les TPE et PME : 1,5 million d’euros sur une mĂŞme entreprise ou groupe d’entreprises (en consolidĂ©).
  • Pour les ETI : 15 millions d’euros sur une mĂŞme entreprise ou groupe d’entreprises (en consolidĂ©).

Quotité de garantie

  • De 50 Ă  90 %, selon les conditions

. (1)PME : moins de 250 salariĂ©s, selon la dĂ©finition europĂ©enne de la PME (2) ETI : moins de 5 000 salariĂ©s (dĂ©finition de l'ETI selon le dĂ©cret n°2008-1354 du 18 dĂ©cembre 2008)

Fonds de garantie Renforcement de la trésorerie des PME

Entreprises éligibles et projets accompagnés

  • Ce fonds a pour vocation de garantir les opĂ©rations de renforcement de la structure financière des PME, notamment mais pas exclusivement, par consolidation Ă  moyen terme des concours bancaires Ă  court terme. Les crĂ©dits de consolidation doivent s'accompagner d'une augmentation ou, au moins, d'un maintien des concours bancaires globaux.
  • Cette garantie s’adresse Ă  des entreprises rencontrant ou susceptibles de rencontrer des difficultĂ©s de trĂ©sorerie qui ne sont pas d’origine structurelles.
  • Ce fonds s'adresse aux TPE, PME(1) et Entreprises de Taille IntermĂ©diaire indĂ©pendantes (ETI)(2) quelle que soit leur date de crĂ©ation.

Concours garantis

  • PrĂŞts Ă  moyen terme (durĂ©e de deux Ă  sept ans), y compris les prĂŞts personnels aux dirigeants pour rĂ©aliser des apports en fonds propres, et les cessions-bails (jusqu’à dix ans).

Sauf pour les entreprises créées depuis moins de trois ans, la franchise pour la mise en jeu de la garantie est de 9 mois. Plafond de risques maximum (encours toutes banques confondues)

  • Pour les TPE et PME : 1,5 million d'euros sur une mĂŞme entreprise ou groupe d'entreprises (en consolidĂ©).
  • Pour les ETI : 15 millions d'euros sur une mĂŞme entreprise ou groupe d'entreprises (en consolidĂ©).

Quotité de garantie

  • De 50 Ă  90%, selon les conditions.

La quotité est à 50% si la garantie ne s'accompagne pas d'une augmentation sensible des concours bancaires globaux à l'entreprise.