concoursLa vocation du "concours" est de d√©tecter, de faire √©merger des projets de cr√©ation d'entreprises de technologies innovantes et de r√©compenser les meilleurs d'entre eux gr√Ęce √† un soutien financier et un accompagnement adapt√©.

2 catégories de projets peuvent ainsi être présentées:

  • les projets " en √©mergence ", qui n√©cessitent encore une phase de maturation et de validation technique, √©conomique et juridique peuvent b√©n√©ficier d'une subvention d'un montant de 45 000 ‚ā¨ maximum pour financer les prestations n√©cessaires √† la maturation de leur projet.
  • les projets " cr√©ation-d√©veloppement ", dont la preuve du concept est d√©j√† √©tablie et dont la cr√©ation d'entreprise peut √™tre envisag√©e √† court terme peuvent b√©n√©ficier d'une subvention d'un montant de 450 000 ‚ā¨ maximum destin√©e les aider √† financer leur programme d'innovation.

Depuis maintenant 9 ans, le ministère chargé de la recherche oeuvre pour favoriser la création d'entreprises innovantes et renforcer le soutien à l'innovation. Au fil des années le concours est devenu une des pièces majeures de ce dispositif de soutien à l'innovation.

La procédure pour participer est la suivante:

Déposés dans les directions régionales d'OSEO, les projets font l'objet d'expertises approfondies d'OSEO et d'un réseau d'expertise externe. Les porteurs des projets les plus prometteurs peuvent être contactés pour des entretiens avec le réseau d'expertise externe.

Une harmonisation intra-régionale et sectorielle et inter-régionale et sectorielle est effectuée par le réseau externe afin de garantir le caractère national et équitable du concours. Sur cette base, les jurys régionaux présélectionnent les meilleurs projets de leur région parmi lesquels le jury national choisit les lauréats et définit le montant de la subvention accordée à chacun des projets lauréats.

Date limite du d√©p√īt du dossier: 31 janvier 2008.

Bilan du concours:

  • Depuis 1999, les jurys ont s√©lectionn√© 1.721 laur√©ats.
  • 50 % des projets port√©s par ces laur√©ats valorisent des r√©sultats de la recherche publique.
  • Le concours contribue √† la cr√©ation de quelque 120 entreprises de technologies innovantes par an.
  • A fin 2006, 900 entreprises ont √©t√© cr√©√©es dont 83 % sont encore en activit√©.
  • Les entreprises du concours emploient en moyenne 7 personnes dont la moiti√© dans la R&D.

Plus d'informations: http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr