Cela fait quelques temps que je n'ai pas publié de billet un peu décalé.

Aujourd'hui intéressons nous au street marketing, ces techniques de communication qui n'utilisent pas les médias généralistes et qui sont développées dans la rue, au plus près des cibles, pardons des clients visés.

Commençons par le Raincampaign:

Cela consiste à utiliser le sol (un trottoir, un mur...) comme support de communication. L'originalité réside dans la soudaine apparition du message publicitaire. Ce dernier n'apparait que lorsqu'il pleut ou que le support est humide.






La société Continental pour insister sur l'adhérence de ses modèles de pneus par temps de pluie a bien sur été la première à utiliser ce concept original.

Poursuivons par le Clean Tag:

Pas besoin d'être fluently en anglais, presque tout est dans le titre. Le Clean Tag consiste à utiliser la pollution ambiante comme support..En effet nos routes, nos murs sont souvent noircis par la pollution. Alors un nettoyeur haute pression + un pochoir vous donne la possibilité d'écrire un message.

Le jet d'eau Ă  haute pression remplace la bombe de peinture...ce n'est pas Ă©cologique cela ?

Il y a un paradoxe...compte tenu du degré de pollution de notre environnement je ne suis pas certain que la durée de vie du message Clean Tag soit vraiment plus courte qu'un tag avec de la peinture...

Greenpace a utilisé cette technique; l'huile de coude remplace le jet à haute pression



Les collectivités locales "s'y mettent" également:

Profitant de la campagne d’information sur la nouvelle collecte du tri sĂ©lectif en porte Ă  porte, en partenariat avec la communautĂ© de communes « Les Rives de l’Odon », la mairie de Verson la eu recours au Clean Tag avec comme message: « Sacs jaunes : pensez au tri ».

Les lieux ont été choisis en fonction de la fréquentation des habitants. Les versonnais peuvent découvrir et constater cette action de communication: allée de l’Amitié (près du marché), aux sorties des écoles… ( lorsque l'on fait un billet il faut toujours être précis...)