ALTO-STUDIO
 

Des universités financées par des industriels, en France....

businessfinanceSaviez-vous que Hewlett-Packard verse 2,8 millions de dollars cash et en matériel pour des lycées et des universités américaines et porto-ricaines.

Ce don, qui devrait s'étaler sur deux à quatre années, permettra d'améliorer les conditions d'enseignement des matières scientifiques pour, au final, former de meilleurs ingénieurs, dont certains travailleront très certainement pour le constructeur américain.

De plus ces subventions ont aussi pour but de montrer la bonne volonté de HP sur les questions environnementales. En effet, à travers ce don de près de 3 millions de dollars, Hewlett-Packard favorisera les établissements qui enseignent le génie écologique et forment des ingénieurs en charge de développer des produits écologiques".

Ce type d'opération qui peut aussi répondre à des considérations de communication , même si l'étude de Greenpeace datant d'août 2006, constate que HP est l'un des fabricants de produits informatiques qui respecte le plus l'environnement, derrière Nokia et Dell; il n'en demeure pas moins que cette manne financière est excellente pour les étudiants qui vont en bénéficier.

En France certains pensent qu'il serait dangereux d'accepter que des entreprises financent nos structures d'enseignements. Pourtant vous ne trouverez que peu d'observateurs qui remettent en cause la qualité des universités américaines, il suffit de regarder le nombre de prix nobel en France par rapport aux USA et de constater la vitalité de leurs entreprises et donc de leurs cadres.....

 

Vous cherchez des capitaux risqueurs, déménager en Inde....

DollarsSidbi Venture Capital, la filiale de capital d'amorçage de l'IDBI (banque de développement des PMI) a créé un second fonds de capital amorçage de 120 millions de dollars pour une durée de huit ans.

Le pays compte une dizaine de fonds d'amorçage qui investissent entre 100.000 et 800.000 dollars par dossier.

De plus il existe une trentaine de capitaux-risqueurs pour des mises de fonds comprises entre 1 et 10 millions de dollars.

Pour le secteur du capital-développement on peut compter sur des tickets de financement de 3 à 20 millions de dollars.

Si vous créez une entreprise en Inde en tant que Français vous pourrez lever des fonds avec des délais de réponse convenables entre 3 et 6 mois.

Si vous n'arrivez pas à financer votre projet étudiez donc la création de deux sociétés ( l'une en Inde et l'autre en France) chacune ayant une activité propre et complémentaire

Par contre ce conseil ne peut être applicable aux entrepreneurs basés en languedoc-roussillon , Ile de France et Région Parisienne, Midi Pyrénées, (c'est une clause que je viens d'inventer et qui me va très bien...puisque j'accompagne entre autre des sociétés sur ces territoires)