point interrogationEdité par Jean-Philippe Martinez:

je vous vois venir avec ce titre un peu accrocheur...vous pensez que j'exagère et dans cette période trouble...

et pourtant..Que pensez vous de la décision de Citroën prise il y a quelques mois de ne plus être sponsor de l'équipe de France ?

Et surtout l'explication qui en est donnée: restriction budgétaire...

Cela ne vous Ă©tonne pas ?

Pourtant un raisonnement binaire s'impose:

  • Soit le sponsoring sur les maillots Ă  des effets positifs sur les ventes de voitures, et dans ce cadre il ne faut pas arrĂŞter ce type d'action de communication mais au contraire les multiplier justement en pĂ©riode de restriction de la demande
  • soit il n'y pas d'effet avĂ©rĂ© sur les ventes et dans ce cadre, crise ou pas crise il faut arrĂŞter tout net ce type d'action de communication.

Ce faisant j'ai froid dans le dos lorsque j'imagine les millions d'euros qui sont dépensés chaque année par des annonceurs sans qu'ils soit persuadés que cela à un impact positif sur leur vente.

Je ne retrouve plus l'auteur de cette citation,...je crois que c'était un grand un industriel qui déclarait " je sais que 50% des mes actions de communication ne servent à rien, mais je ne sais pas lesquelles..."

Même 50% de milliards d'euros à l'échelle de tous les annonceurs et industriels de France cela fait mal au cœur....