Dollars

Il y a quelques années j'avais été interloqué par le comportement assez original de plusieurs dirigeants de start-up:

Par exemple monsieur Joe Aigboboh qui avait créé STICKY une application sur Facebook qui n'est rien d'autre qu'un post it dédié aux réseaux sociaux qui permet d'écrire des messages à ses amis.

L'application fut tellement utilisée qu'en quelques semaines plus de 40 000 euros de chiffre d'affaires ont été engrangé pour 4 millions d'installations.

Le business model était basé sur la publicité, les annonceurs payés entre 10 et 20 dollars pour 1 000 contacts pour passer de la publicité.

Des propositions de rachat ont √©t√© formul√©es, certaines d√©passant les 3 millions d'euros. Le co√Ľt de d√©veloppement de l'application n'a pas d√©pass√© 10 000 euros.

Et bien Joe Aigboboh et son associé ont refusé ces propositions.

Dans la même période Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook avait également refusé des offres extraordinaires.

Il existerait donc des entrepreneurs qui seraient capables de r√©sister √† l'appel du gain ?

Si cette information se diffuse certains réfractaires au capitalisme vont changer d'avis....

Comment rationnellement et en toute qui√©tude peut on refuser un ch√®que de 3 millions d'euros ?

De nombreux chefs d'entreprises jurent que la motivation financi√®re n'est pas du tout premi√®re....mes interventions (du porteur de projet au dirigeant de PME-PMI de 700 personnes) m'incline plut√īt √† infirmer cette d√©claration.

Quelque soit les projets (croissance externe, diversification, programme de R/D, création ex nihilo...) la motivation financière est extrêmement présente pour l'entreprise mais également pour son dirigeant

Sinon comment expliquer la duret√© des n√©gociations salariales en fin d'ann√©e dans les PME-PMI ? seulement pour des contraintes li√©es √† la concurrence ?

Peut être que finalement j'ai tort, il faudrait que je revois mon prisme car pour certain la motivation financière est vraiment éloignée...

Mais alors pourquoi ?

Peut être simplement parcequ'ils ont dépassé ce stade..à lumière d'un Maslow, ils ont dépassé la crainte de la pénurie financière, et maintenant ils sont libres de ne plus considérer cette motivation.

ou alors ils ont vraiment un mental particulier..mais lequel?

Partage propulsé par Wikio