Carte de la franceG1J Ile-de-France est un fonds d'amorçage au sens qu'il apporte des financements, par une prise de participation au capital des entreprises aidĂ©es, afin de leur permettre :

  • de valider techniquement leur technologie
  • de rĂ©aliser les tests de validation

En rĂ©sumĂ© G1J Ile-de-France permet notamment aux entrepreneurs d'avancer sur la phase de faisabilitĂ© technologique, de confirmer (soyons positif) la pertinence de leur projet avant d'ĂȘtre en mesure de lancer commercialement le produit/service et donc de pouvoir gĂ©nĂ©rer du cash.

Cette Ă©tape d'amorçage pouvant reprĂ©senter plusieurs mois, voire d'annĂ©es avant de passer Ă  la rentrĂ©e de chiffre d'affaires, les sociĂ©tĂ©s de capital risque s'aventurent trĂšs peu dans ce type de business. Ce faisant GG1J Ile-de-France constitue un outil important et ce d'autant plus que :

   * l'enveloppe financiĂšre moyenne par projet est de 300 000 euros
   * le fonds ne devrait pas rester plus de 8 ans au capital de l'entreprise

Une prĂ©cision de taille : G1J Ile-de-France intervient exclusivement sur des projets de biotechnologie situĂ©s en rĂ©gion francilienne.

Si vous voulez ĂȘtre financĂ© voici les personnes Ă  convaincre:

  • Au sein du CollĂšge finances :

- Patrick Langlois (General Partner PJL Conseils)

- Bernard Majoie (CogĂ©rant de Blue Medical Investment ; Fondateur et prĂ©sident de la Fondation Fournier Majoie pour l’innovation FFMI)

- Jacques Mallet (Partner chez Auriga Partners)

- Gilles Nobecourt (Partner chez Edmond de Rothschild Investment)

  • Au sein du CollĂšge science/industrie & biotech

-Gilles Brisson (Expert dans l’industrie pharmaceutique ; membre de conseils d’administration de plusieurs biotechs)

-André Choulika (Directeur général de Cellectis)

-Philippe Kourilsky (Professeur au CollĂšge de France, membre de l’acadĂ©mie des sciences, Directeur gĂ©nĂ©ral honoraire de l’Institut Pasteur

-Jacques Kusmierek (Consultant)

Quelques exemples de sorties:

  • Gene Signal spĂ©cialisĂ©e dans la dĂ©couverte des gĂšnes codant pour les constituants cellulaires impliquĂ©s dans l’angiogĂ©nĂšse (processus biologiques de formation des vaisseaux sanguins), se propose d’exploiter commercialement les applications thĂ©rapeutiques, principalement dans les pathologies cancĂ©reuses et cardiovasculaires G1J IdF a rĂ©alisĂ© une sortie positive en avril 2005.
  • MAT Biopharma dĂ©veloppe et valorise des anticorps monoclonaux (molĂ©cules du systĂšme immunitaire ne reconnaissant qu’un seul Ă©lĂ©ment spĂ©cifique d’un agent pathogĂšne) pour le traitement de pathologies hĂ©matologiques (la maladie de Hodgkin rĂ©fractaire, les leucĂ©mies aiguĂ«s myĂ©loblastiques et les leucĂ©mies lymphoĂŻdes chroniques) et de certains cancers, notamment ceux du foie et du pancrĂ©as. Cette deuxiĂšme sortie rĂ©ussie en avril 2006 a permis de dĂ©gager un meilleur retour sur investissement.

www.matbiopharma.fr

  • Cellvir qui a Ă©tĂ© financĂ© par le G1J Ile-de-France et Inserm Transfert Initiative pour consolider son plan de dĂ©veloppement chiffrĂ© Ă  2 millions. CrĂ©Ă©e en 2006 pour valoriser les rĂ©sultats du laboratoire de Richard Benarous Ă  l‘Institut Cochin, Cellvir est spĂ©cialisĂ©e dans le dĂ©veloppement d’antirĂ©troviraux de nouvelle gĂ©nĂ©ration contre le virus du Sida.

www.cellvir.com

  • DNA Therapeutics qui a Ă©galement bouclĂ© en juin un 1er tour de financement Ă  hauteur de 800 K€ apportĂ©s par un syndicat d’investisseurs (lien). DNA dĂ©veloppe une nouvelle classe de mĂ©dicaments anticancĂ©reux associĂ©s Ă  la radiothĂ©rapie et Ă  la chimiothĂ©rapie sur la base de la technologie « siDNA » (short inhibiting DNA).

www.dna-therapeutics.com

Un mail pour ce fonds : G1J-IDF@genopole.fr