businessfinanceLe statut d'auto-entrepreneur a autorisé les fonctionnaires à exercer certaines activités en complément de leur activité principale dans le secteur public.

A en croire le rapport de la Commission de déontologie de la fonction publique les fonctionnaires ont mobilisé ce statut pour arrondir leurs fins de mois en exerçant une activité complémentaire dans le privé.

Le rapport note une augmentation de 60% du nombre de fonctionnaire ayant déclaré une activité professionnelle secondaire entre 2010 et 2011.

Plusieurs explications:

  • la crise
  • la souplesse du statut de l’auto-entrepreneur
  • le gel des salaires
  • la crainte croissante d’une perte d’emploi (Ă©tonnant puisque mĂŞme pour les fonctionnaires territoriaux ce risque est inexistant concrètement)

Les fonctionnaires ont exercé leur une activité complémentaire sur leurs jours de congé ou de repos, plutôt qu'en modulant leur contrat de travail en temps partiel.

Les secteurs privilĂ©giĂ©s sont :

  • le commerce,
  • l’hĂ´tellerie,
  • la restauration,
  • les mĂ©tiers liĂ©s au bien-ĂŞtre et au conseil.
  • les travaux BTP pour les particuliers.
Partage propulsé par Wikio