businessfinanceJe suis tombé sur une étude de l'insee fort intéressante: "Le salaire des chefs d'entreprises, moyennes et grandes".

L'étude indique plusieurs éléments:

  • sur les 2,2 millions d'entreprises la plupart des entrepreneurs n'ont pas le statut de salariĂ©,
  • Ainsi il y a en France 190 000 entreprises qui ont Ă  leur tĂŞte un chef d'entreprise ayant le statut de salariĂ© (PDG de SA de SAS, gĂ©rant de SARL minoritaire...).

De plus en 2005 le salaire annuel net moyen pour un chef d'entreprise salarié était de 49 700 € ,alors qu'un cadre salarié dans le privé percevait 44 600 €.

Ce faisant un chef d'entreprise salarié gagne 10% de plus qu'un salarié cadre, en général dans une grande entreprise.....

Alors on pourra me répondre qu'au-delà du salaire un chef d'entreprise dispose de deux autres système de rémunérations:

  • la plus value ultĂ©rieure qu'il rĂ©alisera lors de la vente de l'entreprise,

Dans la mesure où le groupe des chef d'entreprises salariés est constitué d'entreprises de petite taille, avec peu ayant le profil start up je ne suis pas certain que les plus values ultérieure soient importantes.

En ce qui concerne le versement de dividendes, là également je m'interroge compte tenu de la faible rentabilité de nos entreprises en moyenne je ne suis pas certain que les quelques dividendes versées compensent le risque pris par les petits entrepreneurs.

Finalement est ce raisonnable et rationnel de prendre beaucoup de risque pour avoir 10% de plus Ă  la fin du mois. Cette question se veut bien Ă©videmment provocatrice, non ?

Partage propulsé par Wikio