ALTO-STUDIO
 
L'objet publicitaire, un outil commercial à mobiliser
Création de buzz

Pour faire conna√ģtre son entreprise et ses produits il existe diff√©rents moyens et outils: votre force de vente avec des commerciaux, la publicit√© dans des m√©dias, un site internet doubl√© d'un blog, au-del√† la panoplie des r√©seaux sociaux bien sur, un marquage sur vos v√©hicules professionnels (total covering)...et les objet publicitaire qui par nature sont des outils compl√©mentaires √† ceux pr√©c√©demment cit√©s.

En général ils sont offerts:

‚Ėļ√† des clients

‚Ėļ√† des prospects √† l'issue de la premi√®re r√©union de contact

Notons que objet publicitairepeut être en lui même un outil de prospection: l'entreprise lance une campagne de recrutement de prospects en promettant à ceux qui la contactent directement de recevoir un cadeau publicitaire sous la forme d'objet.

L'objectif de l'objet publicitaire est toujours le même: marquer son interlocuteur lorsqu'on lui offre le "cadeau" et surtout espérer qu'il ne vous oubliera pas.

Advertising Speciality Institue a publié une étude montrant qu'aux USA 75% des personnes qui ont reçu un objet publicitaire ont passé commande.

Bien évidemment comme l'objet publicitaire fait partie d'un ensemble global d'action marketing et de communication il est toujours délicat de faire des relations de causes à effet certaines.

N√©anmoins en ce domaine j'appr√©cie la citation de John Wanamaker (g√©ant de la distribution): ¬ę Je sais que la moiti√© de mes op√©rations publicitaires est inefficiente. Le probl√®me, c'est que je ne sais pas de quelle moiti√© il s'agit ¬Ľ

Il est vrai que l'objet publicitaire peut à certains égards être un outil redoutable d'efficacité. En effet pour ne pas être oublié de vos clients ou prospects vous pouvez mobiliser vos commerciaux pour qu'ils fassent de la relance régulière, envoyer une newsletter ou un journal d'information par courrier, faire de la publicité dans un support spécialisé, mais lorsque vos cibles utilisent quotidiennement votre objet publicitaire, quel confort car la probabilité qu"ils pensent à vous au bon moment sera démultipliée.

Tout cela est bien beau me diriez vous, mais pour arriver à ce résultat comment faire?

1-Tout d'abord votre objet doit avoir une utilité pour vos clients ou prospects.

Cela semble √©vident mais l'objet publicitaire doit jouer un r√īle de pense b√™te " coucou, j'existe ne m'oubliez pas !". Encore faut il qu'il soit √† la vue quotidienne de votre cible, pour ce faire il doit donc avoir une utilit√© intrins√®que.

Le classique en la matière reste le stylo publicitaire avec le nom de l'entreprise.

2- La qualité et l'originalité de l'objet

En écrivant cette dernière ligne " Le classique en la matière reste le stylo avec le nom de l'entreprise." je m'interroge: que sont devenus les objets publicitaires (stylos, sac publicitaire ,pochettes...) qui m'ont été donnés souvent à l'occasion de salons professionnels ou de colloques?

Et bien je suis bien embarrassé car je pense qu'il ne doit m'en rester aucun ou alors planqués dans mes tiroirs avec aucun souvenir : qu'en ai-je donc fait? donné à la famille ( au gamin pour qu'il dessine), perdu, à la poubelle? Car il faut l'avouer les objets publicitaires ont la plupart du temps une faible valeur que ce soit en terme de fonctionnalité offerte, d'esthétique ou de qualité.

Ce faisant offrir un objet publicitaire le moins cher possible ne valorise pas vos cibles et encore moins votre entreprise.

Finalement le seul objet qui m'a marqué est celui offert pendant une formation que j'ai suivie sur la création de valeur. Au delà d'un classeur contenant la synthèse de la formation il y avait un stylo permettant de permuter entre 4 couleurs avec surtout une forme originale: un stylo en forme de mousqueton.

Les 12 personnes qui ont suivi la formation ont apprécié ce "joujou" ; le formateur nous a confirmé que cet objet publicitaire est toujours apprécié et ce depuis plusieurs année. Et d'ailleurs je l'ai encore sur mon bureau alors que la formation date de 2 ans. I

3- Autres critères à considérer, la cohérence de votre objet publicitaire avec l'image que vous souhaitez donner à votre entreprise ou vos produits.

Pour un cabinet de conseil ou un formateur qui apporte une forte expertise, a une clientèle capable de payer des milliers d'euros une prestation il semble délicat de proposer des objet publicitaires cheap. Par contre il est tout à fait concevable pour des produits plus classiques ou banaux comme disent les experts en marketing, l'objet publicitaire peut tout à fait être peu cher, exprimer plus une attention que la volonté de souligner une image, une marque.

4- Le choix du prestataire en objet publicitaire et cadeaux d affaires

Il existe différentes entreprise proposant des objets publicitaires. Je vous propose aujourd'hui de vous arrêter sur le site www.100pour100promo.com.

L'équipe de 100%promo, grossiste en objet publicitaires, a recensé des centaines de références diverses et variées pour vous aider à mener votre publicité par l'objet de façon adequat:

‚Ėļ Stylos, chapeaux, parapluies, v√™tements,...

‚Ėļ et m√™me des bonbons publicitaires !

Des gadgets au high-tech, tout ce qui entoure la vie d'une entreprise, d'un comité d'entreprise, d'une collectivités est propice à être détourné pour en faire des supports de communication ludiques et utiles...

Voter pour ce billet "extraordinaire" ;) sur les diggs-like :

Digg it! - del.icio.us it! - Blogmark it! - Ajouter ŗ mes favoris Technorati - Blogmark it! - Scoop it! - Fuzz it! - Tape Moi! - AllActuer Ca! - Nuouz Ca! - Memes Ca! - Pioche Ca! - Blue it! - Bookmark Ca!


 
‚ÄĻ retour √† l'accueil
Commentaires
1.   mod√®le document juridique  ‚Äļ  vendredi 22 juillet 2011 à 16:11

Le seul objet publicitaire que j'ai gardé était aussi un stylo qui avait une petite boule qui s'allumait. Et aussi un chapeau ! C'est très original les chapeaux avec le logo ou le nom d'une entreprise.

 
2.   Jean-Philippe  ‚Äļ  lundi 25 juillet 2011 à 01:02

Effectivement l'originalité semble payer....

 
‚ÄĻ retour √† l'accueil
Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un trackback sur ce billet : http://capitalsocial.fr/tb.php?id=1030

 
Ajouter un commentaire