Carte de la franceDans mon précédent billet nous avons abordé le rôle important de la société de capital risque FinanceCité. Parmi les projets accompagnés un a particulièrement attiré mon attention celui de messieurs Malik Brachemi et Sébastien Haziza avec l'entreprise DOPAD MEDIA.

En effet nous sommes en présence d'un projet innovant non pas au niveau technologique mais en terme de service proposé ou d'usage.

Les deux associés ont créé une agence de communication qui propose des photocopies gratuites aux étudiants des universités grâce à l’impression de publicités au verso des copies.

En 2004 Malik Brachemi a eu l’idée de ce concept innovant alors qu’il venait de créer sa première entreprise de recyclage de cartouches d’encre. Il décide de se concentrer sur la cible étudiante, plus réceptive au concept de recyclage et qui a également de gros besoins en photocopies.

Avec Sébastien Haziza, qui avait travaillé dans la distribution de gratuits, ils démarchent les universités pour leur proposer ce nouveau concept de photocopies gratuites pour les étudiants.

Grâce à la première expérience réussie de Malik Brachemi comme entrepreneur, les deux associés obtiennent le soutien de la banque pour acheter les premiers photocopieurs. Fin 2008, souhaitant développer leur réseau d’universités, ils décident de faire appel à FinanCités qu’ils avaient rencontré une première fois en mai 2008 dans le cadre du Grenelle de l’insertion organisé dans la ville de Montreuil.

Malik Brachemi avait déjà été contacté par plusieurs Business Angels mais n’avait pas donné suite car il craignait de ne plus avoir la maîtrise de son projet.

L’offre de FinanCitĂ©s semblait mieux correspondre Ă  ses attentes : « Nous souhaitions rester libres dans nos choix. D’autre part, notre coach Alain Moreau, expert en management, nous fait bĂ©nĂ©ficier de son expĂ©rience et d’un regard professionnel extĂ©rieur qui manque souvent aux jeunes entrepreneurs très pris par la gestion de l’activitĂ© au quotidien ».

L’investissement de FinanCitĂ©s a permis Ă  DOPAD MEDIA d’équiper 30 universitĂ©s supplĂ©mentaires et de renforcer le fonds de roulement de la sociĂ©tĂ©. DOPAD MEDIA touche aujourd’hui 1 196 000 Ă©tudiants sur les 1 600 000 existants en France : « DĂ©velopper une sociĂ©tĂ© prend du temps et nous souhaitons maintenant nous concentrer sur la partie commerciale afin d’équiper l’ensemble des universitĂ©s avec nos photocopieurs » dĂ©clare Malik Brachemi.

Lui et son associé ont récemment décroché un partenariat avec le CROUS de Paris (Centre Régional des Oeuvres Universitaires et Scolaires de Paris) qui renforce leur crédibilité vis-à-vis des universités.

Pour Malik Brachemi, "Être entrepreneur c’est se battre tous les jours pour faire avancer son projet".

Aujourd’hui, grâce au coach de FinanCités et à la Chambre de Commerce, nous envisageons une stratégie de développement au niveau européen ».

Partage propulsé par Wikio