ALTO-STUDIO
 
Oseo: résultat de son enquête de conjoncture

businessfinanceOSEO vient de publier les résultats de la 52e enquête semestrielle de conjoncture, réalisée à partir d’un échantillon de 3 370 petites et moyennes entreprises.

Les principaux enseignements:

Sur 2010:

  • Les chefs d’entreprise Ă©valuent Ă  3,6 % la hausse moyenne de leur chiffre d’affaires sur l’annĂ©e 2010.
  • La progression du chiffre d'affaires trois fois plus importante dans les PME que dans les TPE, qui Ă©prouvent des difficultĂ©s Ă  redĂ©marrer.
  • L’industrie offre le plus fort rebond d’activitĂ©, en second les secteurs du commerce de gros, puis les services aux entreprises.
  • Les secteurs du bâtiment et du commerce de dĂ©tail stagnent.
  • Les entreprises innovantes et exportatrices se distinguent toujours nettement des autres par une accĂ©lĂ©ration plus importante de leur activitĂ©. Ce sont d’ailleurs elles qui ont le plus recrutĂ©.
  • Les trĂ©soreries se sont beaucoup dĂ©tendues, mais elles demeurent encore difficiles pour les TPE.

Les prévisions sur 2011:

  • Le redressement de l'activitĂ© devrait se poursuivre, avec, en particulier, une reprise de l’investissement dans l’industrie et dans les entreprises qui innovent et qui exportent.
  • Enfin, les perspectives d’accĂ©lĂ©ration des crĂ©ations d’emplois dans les PME durant les prochains mois sont dans l’ensemble positives, Ă  l’exception de certains secteurs, comme les travaux publics et le commerce.
Partage propulsé par Wikio

Voter pour ce billet "extraordinaire" ;) sur les diggs-like :

Digg it! - del.icio.us it! - Blogmark it! - Ajouter ŕ mes favoris Technorati - Blogmark it! - Scoop it! - Fuzz it! - Tape Moi! - AllActuer Ca! - Nuouz Ca! - Memes Ca! - Pioche Ca! - Blue it! - Bookmark Ca!


 
‹ retour à l'accueil
Commentaires
1.   lettre de motivation  â€ş  lundi 24 janvier 2011 à 00:48

OSEO et ses statistiques sont à prendre avec des pincettes car leurs outils sont obsolètes, avec des dizaines de catégories et sous catégories pour des secteurs se recoupant;

 
2.   Jean-Philippe  â€ş  lundi 24 janvier 2011 à 09:23

Les comptes des entreprises publiques sont d'une complexité rare, et effectivement il ne faut pas sous estimer la capacité créatrice des comptables pour faire passer des messages de promotions au travers de chiffres....D'ailleurs la capacité à enjoliver, modifier la réalité financière d'une organisation n'est pas le propre du public, les entreprises privées ne sont pas les dernière à pratiquer la chose...

 
‹ retour à l'accueil
Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un trackback sur ce billet : http://capitalsocial.fr/tb.php?id=952

 
Ajouter un commentaire