Carte de la franceDepuis 1999, le ministĂšre chargĂ© de la recherche Ɠuvre pour favoriser la crĂ©ation d'entreprises innovantes et renforcer le soutien Ă  l'innovation. Dans ce cadre, le concours national d'aide Ă  la crĂ©ation d'entreprises de technologies innovantes a Ă©tĂ© crĂ©Ă© Ă  l'initiative du ministĂšre chargĂ© de la recherche.

Depuis, il a été reconduit chaque année et est devenu une piÚce majeure du dispositif de soutien à l'innovation.

Son objectif est de détecter, de faire émerger et se développer des projets de création d'entreprises s'appuyant sur des technologies innovantes en récompensant les meilleurs d'entre eux grùce à un soutien financier et à un accompagnement adapté.

Deux types de projets de création d'entreprises ont été présentés:

  • Les laurĂ©ats «en Ă©mergence» reçoivent, Ă  titre personnel, une subvention d'un montant maximum de 45.000 € pour financer jusqu'Ă  70 % des prestations nĂ©cessaires Ă  la maturation de leur projet et Ă  l’établissement de la preuve du concept.
  • Les entreprises crĂ©Ă©es par les laurĂ©ats «crĂ©ation-dĂ©veloppement» bĂ©nĂ©ficient d'une subvention d'un montant maximal de 450.000 €, destinĂ©e Ă  financer jusqu'Ă  60 % du programme d'innovation de l'entreprise.

Le processus de sélection

Déposés dans les directions régionales d'OSEO, les projets font l'objet d'expertises approfondies d'OSEO et d'un réseau d'expertise externe.

La sĂ©lection des laurĂ©ats « en Ă©mergence » est depuis le concours 2007 sous la responsabilitĂ© des jurys rĂ©gionaux aprĂšs harmonisation nationale.

La sélection des lauréats "création-développement" s'effectue en deux temps: les jurys régionaux présélectionnent les meilleurs projets de leur région parmi lesquels le jury national choisit les lauréats "création-développement"

Les porteurs des projets les plus prometteurs peuvent ĂȘtre contactĂ©s pour des entretiens avec le rĂ©seau d'expertise externe.

Les jurys régionaux et le jury national sont composés de personnalités du monde industriel, de la recherche, de la finance choisis pour leurs connaissances et leur expérience de la création d'entreprise de technologies innovantes. PlutÎt généralistes, leurs compétences couvrent cependant tous les secteurs technologiques.

Le jury national du concours a Ă©tĂ© prĂ©sidĂ© par les personnalitĂ©s suivantes :

   * Jean-Louis Beffa, PDG de Saint-Gobain (1999 et 2000)
   * Anne Lauvergeon, PDG d'Areva (2001 et 2002)
   * Jean-François Dehecq, PDG de Sanofi/Aventis (2003)
   * Denis Ranque, PDG de THALÈS (2004 et 2005)
   * Dominique Costantini, PDG de Bioalliance Pharma (2006, 2007 et 2008)

Le ministĂšre chargĂ© de la recherche assure le pilotage du concours, en dĂ©finit les orientations et en est le principal financeur (Ă  l’exception des annĂ©es 2005 Ă  2008 pendant lesquelles l’ANR en a dĂ©tenu l’essentiel du budget).

Oséo innovation est mandatée par convention annuelle pour assurer l'organisation du concours en région, l'instruction et le versement des aides aux lauréats et participe également au financement du concours sur ses fonds propres.

La Remise des prix aura lieu le 26 juin 2009 et je serai probablement présent....