drapeau france et usaAline Charpentier et Antoine Mynard du site bulletins-electroniques.com viennent de publier un article fort intéressant sur le capital risque vue par les étudiants américains.

L'université du Michigan mène une action originale afin de financer les création d'entreprises tout en permettant aux étudiants de se familiariser aux mécanismes du capital risque.

Comment ?

En créant une société de capital risque gérée par les étudiants.

Son nom ?

Frankel Commercialization Fund

D'oĂą vient cette initiative ?

Tom Porteur capital risqueur et professeur avait constaté que les étudiants:

  • n'avaient qu'une connaissance thĂ©orique de l'entrepreunariat et de la filière capital risque,
  • n'Ă©taient pas sensibilisĂ©s Ă  la problĂ©matique du financement des entreprises qui utilisaient les travaux de recherche de l'universitĂ© du Michigan pour mettre sur le marchĂ© des produits innovants.

Les modalités d'interventions?

Afin d'intervenir rapidement cette société de capital risque est en relation constante avec les laboratoires de recherche et notamment ceux qui réalisent du transfert de technologie. Bien évidemment les étudiants sont également accompagnés par des spécialistes du financement des projets en amorçage.

Mais attention les étudiants ne sont pas spectateurs ils interviennent dans toutes les étapes que l'on constate au sein d'une société de capital risque classique:

  • prospection de projet,
  • valorisation du projet,
  • conseil

Par projet 100 000 dollars peut être mobilisés.

Pour plus d'information vous pouvez lire: Capital-risque : les Ă©tudiants de l'universitĂ© du Michigan s'y mettent !