oseoLundi 8 septembre 2008, ValĂ©rie PĂ©cresse, ministre de l'Enseignement supĂ©rieur et de la Recherche, a signĂ© avec François Drouin, PrĂ©sident d'OSEO, une convention instaurant le nouveau prĂȘt Ă©tudiant.

Ce prĂȘt est accessible Ă  tous les Ă©tudiants (de moins de 28 ans, français ou ressortissant de l’Union europĂ©enne), boursiers ou non, sans caution personnelle, ni conditions de ressources et Ă  remboursement diffĂ©rĂ©.

CrĂ©ation d'un fonds de garantie "prĂȘts Ă©tudiants"

L'Etat confie la gestion de ce fonds de garantie Ă  OSEO. Ce fonds prend en charge, dans des conditions dĂ©finies par convention, une partie du risque de dĂ©faillance encouru par les banques. Tous les Ă©tablissements bancaires partenaires peuvent bĂ©nĂ©ficier de la garantie d'OSEO pour distribuer ce prĂȘt.

OSEO peut mettre en oeuvre la gestion de ce fonds en s'appuyant sur son expĂ©rience en matiĂšre de garantie des prĂȘts aux PME. PrĂšs de 50 000 entrepreneurs obtiennent, chaque annĂ©e, grĂące Ă  cette garantie, des financements bancaires pour crĂ©er, reprendre, ou dĂ©velopper leur entreprise, en particulier via l'innovation et l'exportation.

CaractĂ©ristiques de la garantie :

  • montant maximal du prĂȘt : 15 000 euros/Ă©tudiant au total
  • montant garanti : 70% du capital restant du prĂȘt consenti, hors intĂ©rĂȘt
  • durĂ©e : 10 ans maximum, Ă  partir de la date du premier versement des fonds
  • dotation annuelle par l'Etat au fonds de garantie de 5 millions d'euros en 2008.

La signature est intervenue en prĂ©sence de la FĂ©dĂ©ration bancaire française, du Groupe Banque Populaire et CETELEM qui sont les deux premiers rĂ©seaux Ă  proposer ce prĂȘt Ă©tudiant.