businessfinance
Il fut un temps où lorsqu'une entreprise concevait puis lançait une application ou un nouveau service, cette dernière développait tout un arsenal pour contrôler au maximum la courbe de vie du produit.

S'il était envisageable de sous-traiter la production, il paraissait inconcevable de faire appel à des tiers indépendants et non choisis pour enrichir la gamme et proposer de nouvelles applications.

Depuis on a franchi un cap, puisque non seulement certaines entreprises sont prĂŞtes Ă  collaborer avec des prestataires professionnels reconnus, mais d'autres pratiquent l'appel public Ă  l'innovation.

On connaissait l'appel public à l'épargne, ce mécanisme qui permet à une entreprise de lever des fonds auprès de n'importe quels épargnants. Avec cette pratique boursière, une entreprise peut être financée sans jamais connaître personnellement tous ses actionnaires.

Et bien maintenant nous assistons à l'appel public à l'innovation où des entreprises de tailles mondiales mettent en place des aides voire des financements pour tous créateurs pouvant leur amener directement ou indirectement un supplément de chiffre d'affaires via la proposition de nouvelles applications.

Vous voulez des exemples ? je vous invite donc Ă  lire l'article que j'ai publiĂ© sur le bolg de StĂ©phane THOMAS: www.simpleentrepreneur.com

Bonne lecture, je l'espère....