usaLe capital risque fait irruption dans la campagne électorale américaine.

Barack Obama s'il est élu souhaite lancer une plan de 150 milliards de dollars sur 10 ans pour stimuler le développement des technologies propres.

Le candidat démocrate veut créer un fonds d'investissement spécifique aux technologies liées à l'environnement notamment la création de nouvelles énergies propres.

Une question demeure: ce fonds sera "versé" au profit de sociétés de capital risque ou alors géré directement par une ou plusieurs administrations fédérales?

Ce qui dans ce dernier cas serait une première aux USA.