Carte de la franceLa région Languedoc-Roussillon occupe le premier rang des régions françaises pour la création d'entreprises sur la période 1993-2006, avec un taux global moyen de création de 15,5% contre 12,1% dans les autres régions, hors Ile-de-France.

C'est ce qu'indique une synthèse réalisée en janvier 2008 par l'Insee Languedoc-Roussillon.

En 2006, près de 18.300 entreprises ont ainsi été créées dans la région. Une tendance favorable qui a démarré en 2003. Au cours des années précédentes, le nombre de créations d'entreprises avoisinait 16.200 entreprises par an.

Principales explications de ces bons chiffres:


  • la prĂ©sence forte des activitĂ©s tertiaires dans la rĂ©gion,
  • un dynamisme spĂ©cifique Ă  la rĂ©gion, qui ne rĂ©sulte ni de l'activitĂ©, ni de la taille des entreprises, mais de la sur-reprĂ©sentation des microentreprises. La plupart des entreprises nouvellement crĂ©Ă©es (83,2%) ne comptent pas de salariĂ©.

    A l'inverse, sur les 235.000 entreprises créées, seules 1.400 comptent dix salariés ou plus.

L'étude signale que les taux de création sont différents selon les secteurs d'activités. Ainsi le taux de création le plus élevé est observé dans le secteur des services aux particuliers. Le secteur du commerce concentre quant à lui un tiers des créations enregistrées. En revanche, les secteurs des services aux entreprises, de l'éducation, de la santé, de l'action sociale et de l'industrie affichent des taux moins importants.

La crĂ©ation d'entreprises n'est pas homogène sur le territoire : certaines zones d'emplois, comme celles de Perpignan, Montpellier et NARBONNE, enregistrent les plus forts taux de crĂ©ation pure d'entreprises.

D'autres, comme celles de Béziers-Saint Pons ou de Nîmes sont freinées par une structure d'entreprises moins porteuses.

Plus globalement, l'étude s'intéresse à l'ensemble des régions françaises et identifie deux cas de figure:

  • Premier cas : les rĂ©gions bĂ©nĂ©ficient d'un portefeuille d'activitĂ©s favorable Ă  la crĂ©ation d'entreprises et font preuve d'un dynamisme propre. Au-delĂ  de la rĂ©gion Languedoc-Roussillon, les rĂ©gions Paca, Alsace, Aquitaine, RhĂ´ne-Alpes et Corse font partie de cette catĂ©gorie.
  • Second cas: d'autres rĂ©gions, comme le Limousin, la Bourgogne, le Poitou-Charentes, la Franche-ComtĂ© ou encore la Bretagne, cumulent des handicaps pour la crĂ©ation d'entreprises, comme une spĂ©cialisation dans des activitĂ©s peu porteuses.

Source :Emilie Zapalski