ALTO-STUDIO
 
En avant première les premières propositions du rapport ATTALI

attaliMonsieur ATTALI (ancien conseiller spécial de François Mitterrand) et 41 personnalités doivent remettre mercredi le rapport contenant:

  8 ambitions,
20 propositions fondamentales,
318 propositions.


Vous trouverez ci-dessous les 8 ambitions et 20 propositions:

1- Préparer la jeunesse

  • Se donner les moyens pour que tout Ă©lève maĂ®trise avant la fin de la sixième le français, la lecture, l'Ă©criture, le calcul, le travail de groupe, l'anglais et l'informatique.
  • Constituer 10 grands pĂ´les d'enseignement supĂ©rieur et de recherche autour de 10 campus, rĂ©els et virtuels, fixant les conditions d'excellence de l'ensemble du système de formation supĂ©rieur et de recherche.
  • Redonner Ă  la France tous les moyens -dont ceux de la recherche- pour prendre une place de premier rang dans les secteurs de l'avenir : numĂ©rique, santĂ©, Ă©cologie, tourisme, etc.

2- Devenir champion de la nouvelle croissance

  • Mettre en chantier dix Ecopolis, villes et quartiers d'au moins 50.000 habitants intĂ©grant technologies vertes et technologies de communication.
  • Entreprendre dès maintenant la mise en place du très haut dĂ©bit pour tous, Ă  domicile, dans l'espace numĂ©rique et dans l'administration.
  • Mettre en place les infrastructures nĂ©cessaires (ports, aĂ©roports et place financière) et accroĂ®tre l'offre et la qualitĂ© du logement social.

3- La compétivité des entreprises

  • RĂ©duire les dĂ©lais de paiement des PME par l'Etat et par les grandes entreprises Ă  un mois Ă  compter de la livraison et Ă  dix jours pour la TVA.
  • CrĂ©er par redĂ©ploiement une agence guidant les TPE / PME de moins de 20 salariĂ©s dans leurs dĂ©marches administratives, en leur adressant des rĂ©ponses engageant l'ensemble des administrations.

4- La société du plein emploi

  • Renvoyer l'essentiel des dĂ©cisions sociales Ă  la nĂ©gociation en modernisant les règles de reprĂ©sentativitĂ© et de financement des organisations syndicales et patronales.
  • Mobiliser tous les acteurs pour l'emploi des jeunes et imposer Ă  toutes les entreprises et collectivitĂ©s publiques de prĂ©senter chaque annĂ©e un bilan de la diversitĂ© par âge, par sexe et par origine.
  • RĂ©duire le coĂ»t du travail pour toutes le entreprises en transfĂ©rant une partie des cotisations sociales vers la CSG et la TVA.
  • Laisser Ă  tout salariĂ© le libre choix de poursuivre une activitĂ© sans aucune limite d'âge en bĂ©nĂ©ficiant, Ă  compter de 65 ans, d'une augmentation proportionnelle de sa retraite et en levant les obstacles aux cumuls emploi-retraite, et tous les dispositifs de prĂ©-retraite.

5- Réduire les privilèges, favoriser la mobilité

  • Aider les commerçants et les fournisseurs indĂ©pendants Ă  prendre part Ă  la concurrence tout en restaurant la libertĂ© des prix et d'installation de tous les acteurs de la distribution, de l'hĂ´tellerie et du cinĂ©ma.
  • Ouvrir très largement les professions rĂ©glementĂ©es Ă  la concurrence sans nuire Ă  la qualitĂ© des services rendus.
  • Encourager la mobilitĂ© gĂ©ographique et la mobilitĂ© internationale (par une procĂ©dure plus souple de dĂ©livrance de visas aux Ă©tudiants, aux chercheurs, aux artistes, etc).

6- Créer des sécurité nouvelle

  • ConsidĂ©rer la formation de tous les chercheurs d'emploi comme une activitĂ© nĂ©cessitant rĂ©munĂ©ration sous forme d'un " contrat d'Ă©volution ".
  • SĂ©curiser la rupture amiable du contrat de travail.

7- Garantir la croissance

  • CrĂ©er des agences pour les principaux services au public, et faire Ă©valuer tout service public par des organismes indĂ©pendants.
  • Renforcer les rĂ©gions et les intercommunalitĂ©s en faisant disparaĂ®tre en 10 ans l'Ă©chelon dĂ©partemental.

8- Ne pas mettre mettre le niveau de vie d'aujourd'hui à la charge des générations futures

  • RĂ©duire dès 2008 la part des dĂ©penses publiques dans le PIB. Cette rĂ©duction devra atteindre 1% du PIB Ă  partir de 2009, soit 20 milliards d'euros de rĂ©duction par rapport Ă  la tendance, par an pendant 5 ans.

Voter pour ce billet "extraordinaire" ;) sur les diggs-like :

Digg it! - del.icio.us it! - Blogmark it! - Ajouter ŕ mes favoris Technorati - Blogmark it! - Scoop it! - Fuzz it! - Tape Moi! - AllActuer Ca! - Nuouz Ca! - Memes Ca! - Pioche Ca! - Blue it! - Bookmark Ca!


 
‹ retour à l'accueil
Commentaires
1.   jothim  â€ş  mardi 22 janvier 2008 à 23:06

A la fac, les étudiants en sciences économiques de la promotion1977-1979 étaient subjugés par les analyses d'une grande finesse de cette génération d'économistes.Ils avaient une approche globale et pluridisciplinaire des phénomènes économiques:au delà du débat micro/macro ; économie libérale/économie dirigée.Bien avant que le mouvement écologiste connaisse son apogée, ils attiraient déja l'attention des gouvernements sur la situation de la planète.
Je pense que Monsieur ATTALI à touché le fond du problème.La mondialisation et la globalisation de l'économie crée un phénomène de dissolution et un sentiment d'impuissance face aux changements technologiques.Le mode croule sous des flux énormes d'information. Les huit propositions visent à recentrer ce qui constitue le fond culturel national sans que leur mise en oeuvre altere les particularismes régionaux:bien former ceux et celles qui auront à porter la Société et les sociétes de demain.

 
2.   Jean-Philippe  â€ş  mercredi 23 janvier 2008 à 18:28

Jothim,

Ces ambitions sont effectivement intéressantes, maintenant il convient de connaître les modalités d'application avec les 318 propositions mais également dans quelle mesure elles seront appliquées. Et là j'ai des doutes car déjà la suppression des conseils généraux ne sera pas à l'ordre du jour du gouvernement alors que cette proposition semble cohérente: comment être opposé à une simplification de notre structure administrative et élective?

Aujourdhui nous avons : les mairies, les communautés de communes (ou communauté d'agglo ou communauté urbaine), les conseils généraux, les conseils régionaux, l'état, l'europe. mais également les Pays, les Scots, les parc naturels.....et l'ensemble doit être cohérent....

 
3.   Rico  â€ş  jeudi 24 janvier 2008 à 09:01

Bien le bonjour Jean-Philippe

Trés intéressant ce blog, hop dans les favoris je l'étudierai après le boulot, saurais-tu ou l'on peux trouver l'intégralité du rapport Attali.

Ce sont plus précisément les mesures liées à l'emploi qui m'intéressent.

A bientĂ´t

 
4.   Jean-Philippe  â€ş  jeudi 24 janvier 2008 à 09:18

Bonjour Rico et merci pour ton appréciation,

Concernant les mesures effectivement je vais Ă©galement les rechercher et cela d'autant plus qu'Ă  la radio hier sur RMC j'ai entendu que le rapport va ĂŞtre vendu en librairie.

J'espère que cela ne sera pas le seul canal de distribution car cela serait un scandale: voici un groupe d'experts dont la mission a été payée par un prélèvement sur nos impôts , dont aujourd'hui on ne connaît pas le coût mais en plus pour avoir le résultat de leur travail il faudrait payer!!!!

A suivre donc.

Jean-Philippe
www.capitalsocial.fr/


 
‹ retour à l'accueil
Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un trackback sur ce billet : http://capitalsocial.fr/tb.php?id=384

 
Ajouter un commentaire