businessfinanceCe crédit d'impôt « jeux vidéo » représentera
20 % des dépenses éligibles dans la limite de 3 M€ par exercice à compter du 1er janvier 2008.

Ce mécanisme devrait permettre à l'industrie de cette filière d'augmenter sa compétitivité.

Trois des dix plus grands éditeurs mondiaux de jeux vidéo sont français. Deux pôles de compétitivité (Cap Digital et Imaginove) ont parmi leurs thématiques le jeu vidéo.



Plusieurs critères seront définis par décret afin d'identifier les entreprises pouvant bénéficier de cette aide fiscale. Néanmoins nous pouvons déjà en citer 3:

  • la qualitĂ©,
  • l'originalitĂ©,
  • le caractère innovant du concept seront pris en compte.