businessfinanceNicolas Sarkozy pendant la campagne électorale avait insisté sur la nécessité de favoriser l'économie de l'internet.

Cette préoccupation a amené Valerie Pécresse à prendre en charge au-delà des missions liées à l'Enseignement supérieur et à la Recherche un nouvelle axe celui des Nouvelles Technologies.

Selon le Figaro il s'agissait d'une première étape, la prochaine consiste à créer un poste chargé de centraliser en une seule main l'ensemble des problématiques en relation avec l'internet.

Si ce poste vous intéresse sachez qu'il y a de la concurrence:

  • AndrĂ© Santini: SecrĂ©taire d'Etat auprès du ministre du Budget, chargĂ© de la Fonction publique,
  • Gabrielle Gauthey: ancienne patronne de l'Arcep (Agence de RĂ©gulation des TĂ©lĂ©coms),
  • Thierry Solère: adjoint au maire de Boulogne-Billancourt et vice-prĂ©sident du conseil gĂ©nĂ©ral des Hauts-de-Seine. Il a codirigĂ© la Net campagne de l'UMP puis intĂ©grĂ© la direction de l'UMP avec le titre de secrĂ©taire national, tout en prĂ©sidant la fĂ©dĂ©ration numĂ©rique de l'UMP,

Comme vous le constatez la concurrence est rude, néanmoins cela aurez pu être pire:

Imaginer que LOÏC LEMEUR soit resté en France; là je pense sans me tromper que le recrutement aurait été plié dès le départ...vous voyez vous avez encore vos chances....