ALTO-STUDIO
 
Contre le chômage créons des business angels

Pour lutter contre le chômage en France la création d'entreprises constitue une priorité. Mais pour stimuler la création d'entreprises encore faut il que les aventuriers de la création obtiennent des financements.

Or il est extrêmement difficile de mobiliser des financements voir exceptionnel lorsqu'il s'agit d'un projet innovant en phase d'amorçage.

Comme nous l'avons abordé dans deux billets précédents...:

...les sociétés de capital risque, FCPI et autres FIP ne répondent qu'à une infime partie des besoins de financement de ces entreprises.

La solution pourrait venir entre autre de la multiplication des business angels.... L'exemple américain en est la preuve:

  • aux USA les "business angels" ont investi pour 25,6 milliards de dollars en 2006
  • 51 000 jeunes entreprises ont Ă©tĂ© financĂ©es permettant ainsi la crĂ©ation de 2000 000 emplois.
  • chaque projet financĂ© a permis la crĂ©ation de 4 emplois en moyenne.

Quelle opportunité si nos 200 000 entreprises créées chaque année en France permettaient la création de 800 00 emplois.....

  • le nombre et le niveau d'investissement moyen par business angel ne cessent d'augmenter d'annĂ©e en annĂ©e: entre 2005 et 2006 les montants investis ont cru de 11% environ grâce Ă  234 000 business angels.

A titre de comparaison aux Etats-unis on compte 1 business angel parmi 1 300 Américains

en France on compte................................. 1 business angel parmi 15 000 Français

Les secteurs privilégiés par ces investisseurs privés:

  • les soins Ă  la santĂ©,
  • les logiciels et
  • les biotechnologies

Pour terminer sur le rôle crucial des business angels il convient de noter qu'aux �tats-Unis ils constituent la première source de capital d'amorçage.

Voter pour ce billet "extraordinaire" ;) sur les diggs-like :

Digg it! - del.icio.us it! - Blogmark it! - Ajouter ŕ mes favoris Technorati - Blogmark it! - Scoop it! - Fuzz it! - Tape Moi! - AllActuer Ca! - Nuouz Ca! - Memes Ca! - Pioche Ca! - Blue it! - Bookmark Ca!


 
‹ retour à l'accueil
Commentaires
1.   ConanRay  â€ş  mardi 1 mai 2007 à 13:09

Si nous n'avons pas assez de business angels en france, pourquoi pas se tourner plus vers l'Angleterre. La France est un pays qui attire les investisseurs étrangers (médaille de bronze, il me semble) ne pourrait on pas les orienter plus vers le capital d'amorçage?

Je permets de laisser un lien oĂą je traite Ă©galement de ce sujet : gaic.wordpress.com/2007/0...

 
2.   Jean-Philippe  â€ş  mardi 1 mai 2007 à 16:56

Gaic, effectivement pourquoi ne pas s'adresser à des financiers étrangers, néanmoins la marche me semble assez haute car la plupart des Business angels investissent dans des entreprises localisées à moins de 50 KM de leur domicile....

Les personnes argentées qui ne souhaitent pas "mettre les mains dans le cambouis" ne deviennent pas business angels mais réalisent des placements financiers ( bourse, option sur produits dérivés...).

De plus très délicat pour un financier étranger d'évaluer un marché français....

 
3.   ConanRay  â€ş  mercredi 2 mai 2007 à 08:51

Jean-Philippe, voilà donc un beau défi! On pourrait commencer par la Dordorgne (alias Little England) ;-)

Londres n'est jamais qu'Ă  3 heures de Paris.

 
4.   Jean-Philippe  â€ş  mercredi 2 mai 2007 à 09:24

Pour cette reprise d'activité après ces quelques jours d'arrêt j'ai regardé mes mails et courriers professionnels puis jeter un oeil sur mon blog, et Gaic grâce à vous j'ai rigolé.....

Effectivement il faut toujours ĂŞtre positif et optimiste....bonjour Ă  Charles et Camilla de ma part....

 
5.   Abdelkader STAMBOULI  â€ş  lundi 12 mars 2012 à 22:17

bonjour
comment je peut entré en contacte avec Marc simonsin?
j'ai besoin de 60000 e pour crée mon entreprise
merci

 
‹ retour à l'accueil
Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

 
Ajouter un commentaire