Souvent il est de bon aloi d'indiquer que nous sommes entrés dans l'ère de la communication où l'intelligence et la connaissance sont au coeur de la croissance d'aujourd'hui et de demain.

Afin de donner un peu de corps à ces formules toutes faites il convient de lire le dernier rapport annuel sur l'économie numérique de la Commission européenne.

Il en ressort que d'une manière générale la technologie alimente l'innovation et la productivité.

Au-delĂ  plusieurs enseignements:

  • le secteur des TIC continue de progresser plus rapidement que l'Ă©conomie traditionnelle sur l'ensemble de l'Europe.
  • les TIC drainent 50 % de la croissance de l'UE
  • l'Italie est en tĂŞte du marchĂ© europĂ©en pour les tĂ©lĂ©phones mobiles de la 3ème gĂ©nĂ©ration et le dĂ©veloppement de la fibre optique,
  • Le Royaume Unis enregistre le plus grand nombre de mĂ©nages Ă©quipĂ©s d'une tĂ©lĂ©vision numĂ©rique.
  • Le Danemark, les Pays-Bas, la Finlande, la Suède, le Royaume-Uni et la Belgique enregistrent des taux de pĂ©nĂ©tration des connexions Ă  haut dĂ©bit plus Ă©levĂ©s qu'aux Etats-Unis et au Japon.

- Au Royaume Unis et en Suède on trouve les travailleurs les plus qualifiés dans le domaine des TIC,

- Aux Pays-Bas la population est le plus addicte aux jeux et Ă  la musique en ligne,

- La Finlande investit le plus dans la recherche dans le domaine des TIC (64,3 % des dépenses de R&D des entreprises).

Pour éviter tout optimisme "béa" madame Viviane Reding, commissaire européen responsable de la société de l'information et des médias, indique que:

"les entreprises du secteur des TIC en Europe ne sont pas encore en mesure de bénéficier d'économies d'échelle en raison de la fragmentation réglementaire qui entrave la mise en place de services au niveau européen et qui empêche les opérateurs des communications en ligne et les entreprises de logiciels d'être compétitifs sur le marché mondial.

L'UE et ses Etats membres doivent intensifier leurs efforts notamment pour supprimer les derniers obstacles sur le marché intérieur des services en ligne"

Pour plus d'informations:

http://ec.europa.eu/information_society/eeurope/i2010/