Dans un précédent billet (ici) j'avais abordé l'intérêt pour un créateur d'entreprise de recourir à un leveur de fonds afin d'augmenter les probabilités de réussite.

En effet, le cheminement pour arriver au bout d'une levée de fonds est longue. Vous allez passer beaucoup de temps avec le leveur de fonds que ce soit en face à face ou au téléphone. Mieux vaut donc bien s'entendre.

Ce serait une erreur de considérer que faire appel à un leveur de fonds permet de sous-traiter cette activité... pour réussir, une véritable "co-production" doit exister entre vous et le consultant.

A titre personnel pour ce type de mission je refuse élégamment toutes les propositions de collaboration où il n'y a pas de "feeling". Difficile d'imaginer devoir passer au minimum 15 jours temps plein sur le projet (sur une durée totale de 6 mois minimum), de converser au téléphone avec l'entrepreneur au minimum deux fois par semaine, de mener des séances de formation/préparation...si le courant ne passe

Je vous rassure il y a des missions que je mène et pourtant je n'ai pas forcément d'atome crochus avec le client. Ce sont des missions où la technicité et le savoir -faire dépendent moins du client.

Dans une levée de fonds on "vend" l'entrepreneur et le projet. Sans des ingrédients de qualité et quelque soit la compétence de l'intermédiaire l'issue sera négative.

Par contre lorsque l'on mène des missions plus techniques comme...:

  • le rachat d'entreprise (sans conservation du crĂ©ateur initial),
  • l'Ă©tude d'impact d'investissement lourd au niveau commercial, financier et fiscal,
  • une Ă©tude d'opportunitĂ© de crĂ©ation d'une pĂ©pinière d'entreprise...
... on peut tout à fait s'exonérer d'une ampathie amicale.


Pour terminer, et partant du principe que l'on est jamais si bien servi que par soi même j'espère que sur 2007 quelles que soient les entreprises ou les collectivités territoriales (Maries, Communautés d'agglomérations, Conseils Généraux...) que je serai amener à conseiller il y aura beaucoup de FEELING.....

Je m'éclipse quelques temps dans un endroit où l'accès internet ne sera pas possible (en plus c'est une volonté,si,si...) et vous souhaite donc par anticipation un excellent réveillon et au plaisir de se croiser sur le blog ou ailleurs en 2007....