ALTO-STUDIO
 

Comment recruter sans avoir peur que le salarié quitte l'entreprise avec la connaissance

businessfinanceJe suis intervenu récemment au sein d'une entreprise dans le cadre d'une formation destinée à la vente, plus précisément à la préparation technique et mentale à la vente.

J'y reviendrai un autre jour car il s'agit d'appliquer aux commerciaux et aux dirigeants qui doivent vendre le coaching qui est appliqué en préparation mentale des sportifs.

A la pause un salarié me parle d'un projet qu'il a en tête avec un stress s'interrogeant sur la possibilité de protéger son idée.

Il a identifié un besoin non couvert sur le marché des télécommunications.

Pour ce futur créateur d'entreprise le problème c'est qu'il n'est pas un "techos"; il n'y connait rien en informatique, électronique, wifi et compagnie.

L'idée c'est bien mais il va falloir fabriquer les prototypes et les valider en faisant des tests.

Pour ce faire il va recruter un ingénieur. Mais il a peur que ce dernier quitte l'entreprise avec les "trésors" de connaissance dans les bagages.

Il peut dormir tranquille car le code de la propri√©t√© intellectuelle est sans ambigu√Įt√©: lorsqu'un salari√© est recrut√© pour des op√©rations de R/D (recherche et d√©veloppement) et qu'en plus c'est stipul√© le profil de poste et le contrat de travail, l'innovation appartient √† l'entreprise.

D'ailleurs plus globalement quand une activité inventive est indiquée dans le contrat de travail les résultats deviennent propriétés de l'employeur.

Post offert par: HYPNOSE NARBONNE & BEZIERS & PARIS

Jean-Philippe Martinez

 

en tant qu'hypnotiseur je peux prendre le pouvoir sur votre ordinateur

blagueVous commencez un peu à avoir l'habitude de lire quelque fois des posts liés au développement personnel. Désolé mais vous suivez mes passions..plus de 20 ans dans le coaching et le conseil en entreprise et en parallèle l'hypnose, la pnl, la psychologie positive pour des particuliers et des entreprises également.

Alors parlons un peu d'hypnose...et bien vous allez depuis chez vous conna√ģtre un ph√©nom√®ne hypnotique...

OK ?

ūüßź Pri√®re de suivre attentivement les consignes:

1- vous copier ce code magique:

do a barrel roll

2- Ouvrez la barre de recherche Google

3- dans la barre de recherche Google vous coller "do a barrel roll"

C'est toujours ok ?

4- Vous appuyez sur entrée et là...un phénomène hypnotique renversant !!!!

Post offert par: HYPNOSE NARBONNE & BEZIERS & PARIS

Jean-Philippe Martinez

 

Diminuer la trésorerie de votre entreprise "dehors" en diminuant le bfr comment ?

Pour l'activité de votre entreprise vous devez réaliser des achats auprès d'un fournisseur pour de la marchandise ou des matières premières. Le hic c'est que le fournisseur n'est pas rassuré par la jeunesse de votre entreprise. Malgré l'acompte que vous allez lui verser qui dit que dans 2 mois pour pourrez lui régler le solde ?

Vous pourriez le rassurer en lui "parlant" du factoring fournisseur (reverse factoring) ?

un peu plus d'infos ? :

Une fois d'accord avec votre fournisseur sur les quantités, prix et délais avec le contrat signé vous rencontrez votre banquier, ou factor, pour lui demander qu'il paye directement le fournisseur.

Bien sur vous vous engagez à rembourser la banque ou le factor sous 90,120,.. jours.

Plusieurs avantages :
- le fournisseur ne sera pas str√©ss√© car il va √™tre pay√© rapidement, de plus il n'aura pas √† craindre le d√©p√īt de bilan de votre entreprise,

- vous pouvez négocier avec votre fournisseur une ristourne importante puisqu'il est payé tout de suite au lieu de recevoir un acompte puis attendre plusieurs jours avant le solde.

- vous diminuez votre besoin en fonds de roulement (BFR) car vous pourrez négocier avec votre banquier un délai de paiement supérieur à celui proposé initialement par votre fournisseur.

Un second "hic": la rentabilit√© de l'op√©ration est affect√©e, car ce service doit faire l'objet d'une r√©mun√©ration au profit du " factor reverse". N√©anmoins ce m√©canisme peut diminuer le co√Ľt des instruments que vous utilisez habituellement pour acc√©l√©rer votre tr√©sorerie :

- moins de recours au découvert,

- diminution de l'escompte sur vos créances clients..

Post offert par : Jean-Philippe Martinez
Hypnose et Pnl sur Narbonne/ Béziers et Paris site: www.hypnoses-bienveillantes.fr .
 

Les business angel, qui sont ils ?

businessfinance Les business angels interviennent souvent dans la phase d'amorçage, au premier stade de financement d'une société.

Ces particuliers souhaitent investir une partie de leur patrimoine dans des entreprises en général moins de 10%.

Les business angels sont rarement d'anciens chef d'entreprises comme nous pourrions le croire.

Voici le portrait robot:

   80 % sont en activité
   48 % ont entre 39et 55 ans
   25 % disposent d'un patrimoine inférieur à 1 millions d'euros
   12 % disposent d'un patrimoine supérieur à 10 millions d'euros
   le nombre de business angels est estimé à 8 000 en France.

Les business angels investissent en général et en moyenne dans 5 entreprises maximum.

Nature des investissements:

  • 85% des investissements concernent la phase d'amor√ßage
  • les business agnels investissent que dans des start up de la nouvelle √©conomie ? Et bien non ! L'innovation (Internet, logiciels, t√©l√©coms) ne capte que 50 % de ces investissements.

Leurs motivations :

   35% : recherche d'une plus-value
   27% : participation à une action collective
   13% : soutien à un créateur d'entreprise proche
   10% : aide au développement économique local

Les business angels sont les premiers à entrer au capital avec une durée moyenne de cohabitation de cinq ans.

Les différentes possibilités de sortie pour un business angel sont le rachat par une entreprise, l'introduction en Bourse, le rachat par un autre business angel ou un dirigeant, le LBO (ou leverage buy-out: rachat des actions de business angel par la création d'une holding financée par l'emprunt), et dans le pire des cas la disparition de l'entreprise.

Les parts des business angels ne sont que très rarement rachetés par les sociétés de capital risque.

L'exemple de MEETIC repr√©sente bien l'apport des business angels dans la cha√ģne du financement de la cr√©ation d'entreprises.

Pour lancer le site de rencontres sur internet Meetic en 2002,Marc Simoncini (créateur d'Ifrance revendue 100 millions d'euros à Vivendi Universal,) s'est mis en quête de lever plusieurs millions d'euros auprès de fonds de capital risque. Face aux refus des sociétés de capital investissement il a levé 1,8 million d'euros auprès d'une petite dizaine de business angels (famille, amis, industriels)

Le recours à ces investisseurs privés peut aussi relever d'un choix plus que d'une contrainte, notamment si l'entrepreneur doit consolider son portefeuille de compétences internes, acquérir de nouvelles compétences, ou s'il veut boucler rapidement un tour de table en évitant les multiples rencontres et négociations pendant plus de 8 mois.

Michel de Guilhermierpour financer PHOTOWAYS (développement de photo par internet), a mobilisé son propre réseau d'investisseurs privés, 10 au total, et bouclé ainsi le tour de table en.....1 heure (121 000 euros + avec l'aide de quelques fonds).

Pour en revenir au titre du billet les business angels sont des anges des affaires dans la mesure o√Ļ:

  • ils apportent une solution de financement compl√©mentaire et indispensable pour aider la cr√©ation d'emploi.
  • par rapport aux soci√©t√©s de capital investissement leurs apports de comp√©tence, de r√©flexion strat√©gique et de mise en r√©seaux est plus √©vidente. Les business angles investissent dans des fili√®res qu'ils connaissent parfaitement, vous allez donc pouvoir capitaliser ce savoir-faire.

Mais l'ange peut aussi se transformer en démon car:

  • ils peuvent avoir tendance √† vouloir s'imposer au quotidien dans les prises de d√©cisions, ceci est d'autant plus facile que la plupart investissent autour de chez eux (donc pas de probl√®me pour √™tre pr√©sent physiquement) et qu'ils connaissent la fili√®re m√™me peut √™tre mieux que vous (enfin peut √™tre le pensent ils)
  • au-del√† des promesses de relationnel et d'apport de comp√©tence il peut se cacher une simple volont√© de faire une plus value. Donc bien veiller √† ce que les 20% du capital qu'ils vont obtenir correspondent v√©ritablement √† une valeur √©conomique: danger lorsqu'en √©change d'actions ils ne vous proposent comme contre partie principale que leur savoir faire.

Post offert par: HYPNOSE NARBONNE & BEZIERS & PARIS

Jean-Philippe Martinez

 

Guide pratique pour réussir sa levée de fonds

businessfinanceJe retombe sur un article faisant référence au "Guide pratique pour réussir sa levée de fonds" publié par le Réseau Entreprendre.
A l'époque j'avais été sollicité pour participer à l'écriture de ce guide.

Alors si vous êtes en quête de recherche de financement, que vous vous demandez comment s'associer, comment identifier des business angels ou capital risqueurs, comment évaluer votre entreprise...

15 FICHES PRATIQUES VOUS ATTENDENT !

Cliquer ici:https://fr.calameo.com/read/002316311537532e79440

Post offert par: HYPNOSE NARBONNE & BEZIERS & PARIS

Jean-Philippe Martinez